Le guide de la cuisine zéro déchets : fais le plein d’idées !

Oct 15, 2014 | 52 commentaires

Après la salle de bain zéro déchets, voici :

Les astuces pour une cuisine zéro déchets.

Je n’ai pas personnellement testé toutes ces recettes et DIY, mais tous m’ont semblé intéressants. Si tu as des questions sur l’un d’entre eux, je te propose de la poser directement sur l’article correspondant afin d’avoir la réponse la plus précise possible.

Le but étant de diminuer les déchets, j’ai évité les recettes nécessitants des ingrédients spécifiques, à acheter en petite quantité dans des bouteilles en plastique ! J’ai donc choisi, parmi les milliers de recettes en ligne, celles qui nécessitent le moins d’ingrédients chimiques – on ne peut passer à côté de la soude pour faire le savon, du bicarbonate… –, et surtout qui utilisent le plus possible des ingrédients naturels que tu pourras trouver en vrac, dans ta cuisine ou en gros contenant.

Sauf mention contraire, les liens débouchent sur des recettes, des DIY et des liens de vente vegan.

Je te souhaite une bonne découverte !

Le guide de la cuisine écologique zéro déchet

Faire les courses alimentaires

  • le vrac :

La clé du succès vers la cuisine zéro déchet, c’est le vrac. Apporte tes propres contenants au magasin et au marché : sacs en tissu pour les aliments secs (DIY complet et kits de fabrication ici), bocaux pour le reste. Tu trouveras chez Natasha un bel article sur sujet.

Lorsque tu ne trouves pas en vrac ce dont tu as besoin, essais de trouver une alternative. Impossible pour nous de trouver de purée d’amandes en vrac. Et bien maintenant, nous achetons des amandes en vrac, et je fais moi-même notre purée d’amandes. Tu ne vois pas de solution alternative ? Opte alors pour l’achat en grosse quantité dès que les produits se conservent. Nous avons ainsi acheté 2kg900 de tomates séchées ou 3kg de bicarbonate.

  • halte aux plats tout prêt

Confectionne toi-même les biscuits et gâteaux du goûter, en faisant cuisiner tes Petits Lutins cela vous fera une activité à partager ! Nous n’achetons jamais de goûter tout prêt pour Petit Lutin. Le matin, il part pour l’école avec son muffin ou sa part de gâteau dans un joli sac en tissu, reçu avec son doudou quand il était bébé. Le soir, je pars le chercher avec un fruit pour l’aider à patienter jusqu’au repas s’il a faim.

Organise-toi en préparant un menu hebdomadaire et en choisissant les plats en fonction du temps disponible pour cuisiner à chaque repas. Emporte pour ton déjeuner au travail des restes de la veille, ou des plats préparés à l’avance.

Le guide de la cuisine zéro déchet et écologique

  • bien choisir son lieu de courses :

Pour le succès de la cuisine zéro déchets, il faut choisir soigneusement le lieu où tu fais tes courses. L’AMAP et le marché de producteur sont tes alliés numéro 1 : tout ou presque y est distribué en vrac ou dans des contenants consignés puis réutilisés. Un producteur sera plus enclin à remplir ton contenant personnel qu’une caissière sous pression. Il sera aussi, d’après mon expérience, sensible à ta démarche. Petit Lutin reçoit parfois un gâteau entier à la boulangerie de notre marché de producteur, et ce depuis que nous venons avec nos sacs à pain, pour le plus grand bonheur du boulanger. Gaëlle récapitule dans un article comment bien manger sans se ruiner, un article qui t’aidera aussi pour choisir tes lieux de courses.

Pour le reste de tes aliments, choisi un magasin qui propose le plus grand choix de vrac. En France, il existe de plus en plus d’épicerie zéro déchet. Les magasins bio proposent la plupart du temps de nombreux produits en vrac, de même que certains hypermarchés. Pour les emballages, privilégie le verre, qui se recycle à l’infini.

  • Conserver, emballer, stocker, transporter

Quels bocaux garder pour ranger le vrac ?

Tu peux tout simplement garder les bocaux en verre de grosse contenance lorsque tu achètes des produits tout prêts. Tu peux aussi trouver des bocaux dans les vides grenier, du type bocaux “Le Parfait” qui ont l’avantage, à chaque stérilisation, de n’avoir besoin que d’un caoutchouc neuf.

Natasha nous propose ausi 10 alternatives réutilisables aux films plastiques et autres emballages jetables.

Découvre des astuces pour te passer des sacs plastiques, emballer tes affaires avec un simple tissu, transforme un vieux débardeur en sac, à moins que tu préfères la version Tshirt ?

Cuisiner

  • Astuces anti produits à usage unique :

Tu peux utiliser des pailles en inox, une fontaine à eau gazeuse – elle fait tout de même quelques déchets, mais bien moins que les bouteilles en plastiques, une cafetière italienne ou une à piston pour les expresso, une boule à thé, des serviettes en tissu et des torchons, un pinceau ou tes doigts pour étaler l’huile dans les plats

Et bien entendu, bois l’eau du robinet, via une carafe filtrante ou directement du charbon actif si tu ne la trouves pas bonne.

  • Évite le gâchis :

Le guide de la cuisine zéro déchet et écologique

Natasha te donne plein d’astuces pour éviter le gaspillage en cuisine. Tu peux aussi apprendre à cuisiner les fanes grâce à ce livre ou des recettes en ligne. Apprends à faire des gâteaux avec des bananes trop mûres, attrape au vol quelques idées pour cuisiner les restes (pas vegan mais modulable facilement), ou congèle les, cuis une soupe avec tes vieux légumes, mixe un smoothie avec des fruits rabougris ou ajoute les dans un gâteau yaourt…

Tu peux aussi donner certains de tes restes à des animaux. Chez nous, on garde tout le pain sec pour les poneys !

  • Le composteur :

Voilà ton allié numéro 2 pour la cuisine zéro déchet : le composteur. Chez mes parents, il y a un tas de compost sous la terrasse. Enfant, on adorait jeter les peaux d’orange au dessus de la rambarde du plus loin possible. Il n’y a jamais eu de mauvaises odeurs sur la terrasse. Depuis que je vis en appartement, je rêve depuis d’un lombricomposteur. Il existe une grande variété de composteurs, dont tu trouveras différents modèles ici, et un guide pour t’aider à le choisir ici. Et voici un questionnaire rigolo pour savoir quel composteur te convient.

  • Opte pour la qualité :

Dans la cuisine, on ne jette pas que des aliments. Que faire de tes poêles en teflons rayées, devenues toxiques ? Cet article indique les propriétés des différents types de poêles sans revêtement, que tu peux trouver ici à la vente, ainsi que des casseroles. Opte ainsi pour des batteries de cuisine qui te dureront toute la vie, et ne nuiront pas à ta santé !

Faire le ménage

Ménage de printemps écologique et économique

Le livre du grand ménage de Raffa, tu connais ? Une bible ! Vas vite le télécharger gratuitement, ou même t’offrir la version papier. Tu trouveras tout ce qu’il te faut dedans. Voici aussi quelques autres idées que je trouve drôlement chouettes :

Tu peux faire ton produit à vaisselle toi-même, tester une alternative maison pour le lave-vaisselle. Retrouve aussi tout un tas d’astuces pour faire le ménage au naturel dans un article très détaillé chez Natasha d’Echos-verts ou sur ce blog pour un récapitulatif ménage écologique tout simple.

Tu peux créer toi-même tes lingettes nettoyantes en version lavables, ton nettoyant multi-usage, coudre ton sac d’aspirateur, nettoyer ta gazinière à l’eau chaude, ton lave-vaisselle au naturel, ton micro-onde au vinaigre... Procure toi des éponges naturelles que tu pourras composter, des lingettes en microfibre lavables et déchire un vieux drap pour avoir des chiffons ou des torchons.

Edit Février 2020 : Pour diminuer tes déchets plus vite, plus facilement, je te propose aujourd’hui un programme complet intitulé Je deviens plus écolo au quotidien.

Malgré toutes mes recherches, j’ai certainement oublié des astuces ! Vois-tu quelque chose à ajouter ? S’il te plaît, partage tes idées en commentaires !

Petits liens qui vont bien pour aller plus loin :

challenge-un-mois-pour-te-simplifier-la-vie-minimalisme-diminution-des-dechets-clementine-la-mandarine moins-de-dechets-pour-une-vie-plus-remplie-clementine-la-mandarine minimalisme-pour-se-simplifier-la-vie-clementine-la-mandarine

 

 

Encore un peu de lecture ?

52 Commentaires

  1. ohhh, merci pour le composteur!
    Comme j’habite en appart et que je n’ai même pas de balcon, je n’avais aucune idée qu’il existe des solutions adaptées :-) :-)
    En ce moment je suis en plein travaux, mais je sais ce que je vais demander pour Noël :D
    merci!!

    Réponse
    • Héhé oui, c’est génial les solutions d’appartement ! J’espère qu’à Noël, nous aurons le même cadeau (à moins qu’on ne se décide pour un vélo biporteur… La concurrence est rude !)

  2. Encore un guide super complet! Et merci pour tous les liens vers Échos verts- heureuse de voir que ces articles sur lesquels j’ai passé beaucoup de temps refont surface :-) Malheureusement, après avoir connu les joies du vrac au Canada, je me suis faite à l’idée que tant que je vivrai en Allemagne, je ne pourrai avoir la cuisine zéro déchet à laquelle j’aspire… Enfin bon, pour le moment nous n’avons même pas de cuisine- on emménage dans 15 jours et nous qui pensions pouvoir faire installer une cuisine dans notre futur appart d’ici-là, on a appris hier que ça prendrait au moins 6 semaines… Nos galères en terme de cuisine dans les différents endroits où l’on a habité jusque-là depuis notre arrivée en Allemagne me font réaliser à quel point cette pièce est importante au quotidien et du coup, je pense que ça vaut vraiment la peine de passer du temps à faire le tri, le vide pour créer un endroit où l’on se sente inspiré de cuisiner des aliments nutritifs et savoureux pour prendre soin de son corps et de son esprit à chaque repas. Alors merci de nous aider à créer un espace de cuisine épuré dans lequel on pourra se régaler en tout simplicité!

    Réponse
    • Merci Natasha pour ton témoignage. J’espère que tu auras le plus rapidement possible un bel espace de vie pour cuisiner !
      Je suis ravie de partager tes articles, si détaillés et complets. Je suis certaines qu’ils seront d’une grande utilité à plein d’entre nous ☺

  3. Merci merci pour cet article et ces liens ;-) Mon truc à moi pour éviter le gaspi c’est de faire l’inventaire une semaine tous les deux mois. Je regarde ce qu’il me reste dans le placard et qui n’a pas été mangé (denrées non périssables) Cette semaine là, je n’achète presque rien en vivant sur ces réserves v: mon placard est plus léger, mon porte monnaie et ravi et la famille aussi car des plats surprenants sortent de ce méli mélo ;-)

    Réponse
    • Merci de partager cette chouette idée. Il faudrait bien que je la mette en place car j’ai l’impression que nos placards alimentaires se remplissent plus vite qu’ils ne se vident et pourtant, souvent, on tourne en rond en se demandant quoi manger !

  4. Merci pour toutes ces bonnes idées! On a déjà éliminé tout le jetable, on est passés aux pailles inox et à la machine à eau gazeuse. Et je viens d acheter des gourdes a compote réutilisables pour le goûter! On avance lentement mais sûrement!

    Réponse
    • Oh génial ! Es-tu contente des pailles en inox ? Je n’ai pas encore sauté le pas – nous n’avons donc pas de pailles du tout à la maison, mais Petit Lutin aimerait beaucoup en avoir. J’ai toutefois peur que ce soit assez compliqué à nettoyer.

  5. Super article, bravo et merci :)
    Bien que n’ayant plus de micro-ondes à la maison, j’ai une petite astuce à proposer pour nettoyer ce dernier.
    Remplir un bol d’eau, y ajouter 2 ou 3 rondelles de citron, et faire chauffer le tout jusqu’à ce que l’eau émette de la vapeur (beaucoup de vapeur).
    Le citron combiné à la vapeur aura décollé toute la saleté, il n’y a plus qu’à frotter avec une microfibre.
    Bonne continuation pour la suite, en ce qui me concerne je vais peut-être te faire plaisir en te proposant pleins de petits trucs pour ton activité manuelle (suspens!).
    A bientôt!

    Réponse
    • Ah tient, je connais l’astuce du vinaigre mentionnée dans l’article, mais pas celle au citron ! Merci pour cette information. Nous n’avons pas non plus de micro-ondes, mais je suis sure qu’elle sera utile à plein de monde ☺
      Chouette, j’attends avec plaisir ton mail et tes photos pour un échange !

  6. Excellent article, bravo et merci ^^ !

    Réponse
  7. Merci pour cet article complet :-)
    Je me suis aperçue récemment que nous avions une sorte de blocage psychologique en ce qui concerne la cuisine des restes: nous nous disions par exemple “des pâtes et du riz – ça va pas ensemble”. Alors on cuisinait des pâtes supplémentaires ou du riz supplémentaire pour compléter les restes – tu vois l’idée!
    Et puis un beau jour, nous avons réalisé qu’en fait, mélanger des céréales différentes, pourquoi pas? Ce n’est certes parfois pas de la grande gastronomie, mais nous nous régalons maintenant régulièrement de poêlées de restes de céréales diverses, en y ajoutant les légumes et/ou légumineuses que nous avons sous la main.
    Finalement, c’était pas difficile!

    PS: Le livre sur la cuisine des fanes tombe à pic: moi qui venais de découvrir la soupe aux fanes de carottes, je suis curieuse de voir quelles autres recettes on y trouve.

    Réponse
    • Merci Marion pour ton témoignage ☺ J’avoue faire encore ce blocage et n’avoir jamais mélangé pâtes et riz. Je vais tâcher de me lancer !!

    • C’est drôle, nous, on adore quand on a plusieurs petits restes différents. Nos préférés étant justement de poêler un mélange riz-pâtes-patates (selon les restes). Éventuellement en cassant un œuf dedans.
      Joliment assaisonné, ça devient un repas de fête chez nous :) !

    • Bon, il faut vraiment que je m’y mette alors !!

  8. Voilà un beau guide complet. Un de mes 100 points de choses à faire cette année était de me débarrasser de quasiment tout le plastique de ma cuisine. Les boîtes en plastiques (et les nombreuses boîtes de glace vide du Viking) ont donc trouvé une nouvelle vie chez Emmaüs. Quand à nous, nous les avons remplacées par des jolies boîtes en verre (certes avec un couvercle en plastique mais sans BPA) de chez les géant suédois. Tandis que nos condiments eux sont stockés dans les bocaux en verre de Chicorée de chez Aldi. Et ils sont juste super ces bocaux. Je sens que je vais en faire un article tiens… Merci Clémentine!

    Réponse
    • Merci pour ton retour Ar…melle – c’est un prénom de sorcière ?
      C’est vrai qu’en plus d’être sain, le verre, c’est joli ☺

  9. Super article, plein de bonnes idées ! Je déplore quand même le sur-emballage dans les supermarchés ! Je crois qu’un jour, je vais tous les laisser à la caisse, carton , sachets….il y a vraiment beaucoup d’efforts à faire de ce côté là !

    Réponse
  10. article passionnant ! Merci pour le partage

    Réponse
  11. Que de belles idées, merci pour cet article. Pour eviter les déchets alimentaires (peau des légumes, croute de fromage, gras de viande) rien de mieux qu’un poulailler. En plus manger des oeufs frais c’est tellement bon !!! J’attend avec impatience la construction de ma maison pour pouvoir en mettre un dans mon jardin.
    Habitant à Bordeaux, je vais aller fairë un tour à la réserve (magasin mentionné dans votre article).
    Autre idée je fais mes cotons à démaquiller en tissu éponge ,c’est tout doux et ça se lave très bien.
    Bonne continuation.
    Magali

    Réponse
    • Merci Magali pour ton retour. J’ai mentionné les cotons à visage, mais dans l’article sur la salle de bain, puisque c’est là qu’ils sont utilisés ;)
      J’espère que la réserve est un chouette magasin !

  12. Merci pour cet article très complet. Ils y a certains trucs que je connaissait mais j’en ai appris plein de nouveau encore ! Chez nous, on cuisine tout et j’adore cuisiner les restes en inventant un nouveau plat.. Et ce qui ne peux vraiment pas être mangé va aux animaux qui se régalent !

    Réponse
    • Merci pour ton retour ! Quelle bonne idée de cuisiner les restes ☺

  13. Ooh ton blog est génial je viens de le découvrir !!! J’adore tes articles
    Moi aussi j’ai mon blog minimalisme/zéro déchets/slow cosmétiques
    N’hésite pas :)
    Bisous au plaisir de te lire

    Réponse
    • Je te remercie Caro ☺

  14. J’ai adoré ces articles, qui ne font part que de bon sens… et aussi toutes ces bonnes idées!
    et nous aussi, on s’est mis au bocaux en verre pour stocker les produits et le compost!!

    Réponse
    • Merci Elna pour ton retour si enthousiaste ☺

  15. merci pour ces rappels de bons sens

    Réponse
    • moi, c’est sur l’eau que je fais super attention.
      les sanitaires et points pour la toilettes sont loin du chauffe-eau et le temps que l’eau arrive à température correcte, il y a 3/4 d’arrosoir de rempli, je m’en sers pour les plantes ou pour éviter d’utiliser la chasse d’eau ( pareil pour l’eau de récupération du sèche-linge, c’est pour les sanitaires).

    • Concernant l’eau de recuperation du seche linge, qui du coup est déminéralisée, nous l’utilisons avec le fer à repasser. Cela evite ke tartre ! Et c’est beaucoup plus économique que d’acheter directement l’eau déminéralisée !

    • Merci pour cette astuce, que nous mettons nous aussi en pratique : l’eau est chauffée sur le toit de l’immeuble et nous sommes au rez de chaussé. C’est aussi un arrosoir qui se rempli avant l’eau chaude !

  16. Le plus joli lombricomposteur, si tu n’en as pas encore entendu parler ! Une excellente alternative à tous les modèles en plastique peu esthétiques. Celui-ci est en bois. http://www.laboiteaterre.fr/

    Réponse
    • Merci Orlane. Ici aussi nous adorons la boite à Terre, et nous avons un de leur lombricomposteur ! Merci pour ton retour.

  17. Bonjour pourriez-vous m’indiquer une alternative aux lingettes pour les enfants après leur passage aux toilettes ?
    Merci d’avance pour votre aide ainsi que vos conseils !

    Réponse
    • Des lingettes pour aller aux toilettes ? Aux toilettes, Petit Lutin utilise du papier toilette et se lave les mains au lavabo de la salle de bain. Je suis désolée, je ne vois pas trop quand les lingettes interviennent dans le passage aux toilettes.

  18. Remplacer les éponges par des carrés crochetés, en coton fin genre coton perle, ça gratte assez bien, en coton plus épais, ça absorbe et ça sèche, on les passe à la machine aussi souvent que nécessaire et hop!!! Temps de réalisation : 1/4heure le bout, devant la télé par exemple,
    Je précise, je suis une hyper maniaque de l’impeccable dans la cuisine

    Réponse
    • Ah les fameux tawashi ! Nous les faisons aussi maintenant, c’est top !

  19. Bonjour,
    Et bravo pour ce post! Il est ultra complet, sur différentes sujets de la vie quotidienne, vraiment clair et simple
    En revanche, ptit bémol pr les restes, le pain notamment. C’est très dangereux pour les poneys (au même titre que pr les chevaux, ânes, et canards !) c’est très indigeste et peut créer des bouchons et entraîner des maladies mortelles
    Une bonne recette de pain perdu et le tour est joué 😉

    Réponse
    • Je donne du pain à mes juments depuis 20 ans et ma foi, elles n’en ont jamais souffert. Il suffit qu’il soit très sec et, comme pour tout, d’être modérée ;-)

  20. Bonjour :)
    Merci pour cette article !
    J’aimerais beaucoup faire du compost, mais je crois que ça va être difficile.. Je suis étudiante et j’habite dans un tout petit studio chez l’habitant, mes proprios n’ont pas de compost à ma connaissance et je ne me vois pas emmener mes déchets dans le train pour aller les mettre dans le compost de mes parents… Je me demande donc si je peux tout de même utiliser un bokashi :/

    Quant au vrac, il y a pour le moment assez peu de solution de vrac dans mon département, ce qui est bien dommage. Mais un tour dans les quelques magasins déjà existants est prévu !

    Réponse
    • J’espère que tu as pu depuis trouver une solution pour ton compost et du vrac ;-)

  21. Tres bel article permettant une decouverte du zero dechet.

    Réponse
  22. Bonjour,
    Je fais déjà mon déo en roll on, mon dentifrice, mon liquide vaisselle (mais il en dégraisse pas top). J’utilise la cup, je mets dans des jarres les legumes secs, j’ai un jardin de 2000 m² avec des légumes et des fruits que je cuisine, stérilise, congèle, deshydrate, je l’arrose avec de l’eau de pluie et évidement j’ai un composteur,…et je suis toujours intéressée par toutes les astuces auxquelles je n’ai pas pensé. Alors merci car je vais maintenant utiliser les vieux vêtements pour faire des sacs car question plastique (et même au jardin), j’ai encore du travail pour arriver au zéro déchet.

    Réponse
    • Je suis bien heureuse de t’avoir inspirée ! Bon cheminement à toi dans ta diminution du plastique.

  23. Bonjour,
    J ai presque l impression d avoir écrit l article moi même….pour les pailles j en ai acheté en verre et elle sont Très bien ( contrairement à l inox on boit si c est sale dedans ou pas.
    .) Ça passe au lave vaisselle et si c est très sale, c est vendu avec le goupillon…je vais au marché en vélo et j emmène mes sacs à salade ( toile ciree+ toile à beurre) mon boucher m adore je ne prend jamais ses sacs et je lui ai dit que si j y pensais au lieu de ses boîtes plastiques je ramènerai mes frigoverre….J ai un compost et c est vraiment super qd par hasard je dois jeter de la nourriture ( ce qui est extrêmement rare) au moins ça l alimente….le chien de mes voisins adore les croûtes de fromages même périmées ou très fleuries….ça fait un heureux et des déchets en moins…pour la salle de bain j ai cousu cotons à demaquiller et lingettes et je composte mes cotons tiges….notre poubelle est quasi vide…hélas le recyclage plastique ne diminue pas beaucoup, mais au moins on cherche des solutions….et à lire votre article je me sens moins seule !
    Merci !

    Réponse
    • Merci Sophie pour toutes ces astuces et idées !

  24. Bonjour,
    Je n’ai pas trouvé réponse ama question : que faire des écorces de citron sans zeste (une fois râpés) ? J’imagine que cette peau épaisse blanche peut être mangée, mais comment ?

    Réponse
    • Je n’ai pas de solution, j’en suis désolée. Je n’ai jamais été confrontée à cette problématique.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca t’a plu ? Continue ton cheminement écolo !

Tu recevras un mail par semaine, avec des astuces écolo, les récap des challenges écolo… Promis, je garde ces infos juste pour moi. Et pas plus d’un mail par semaine.

Et pour fêter ton arrivée, un mini-challenge d’une semaine pour faire tes premiers pas vers une diminution de tes déchets avec 7 astuces faciles et efficaces.

Pendant ce temps sur Instagram…