Comme je te le disais dans mon article Au secours, comment tout gérer à la maison ?, je vois dans cette aventure de confinement que nous vivons une belle opportunité pour offrir à nos Petits Lutins la joie d’apprendre autrement.

Seulement voilà, si tu ne t’es jamais penché sur la question, tu manques peut-être de ressources pour te lancer dans le unschooling ! Cet état d’esprit est radicalement différent de la façon dont les enseignements sont généralement organisés, et donc, un switch dans notre façon de penser est parfois nécessaire pour s’y mettre.

Tout d’abord, il s’agit d’oublier les positionnements enseignant/élève. Il n’y a plus une personne qui délivre le savoir à une autre. Chacun apprend – oui, toi aussi, dans le contexte de la vie quotidienne ou de matériel pour une envie spécifique. Car oui, les apprentissages se font en fonction des centres d’intérêts de l’enfant, de ce qu’il a envie de découvrir. Et chacune de ses activités, l’enfant apprend. Même quand il joue au pistolet à eau dans le jardin. Si si. A nous de l’accompagner pour lui apporter de quoi nourrir sa curiosité sur ce qui l’intéresse, de rebondir sur ses jeux, ses questions en restant à l’écoute de ses envies. Et de cette façon, nos Petits Lutins apprendront naturellement et durablement !

Oui, mais tout ce qu’il a envie de faire, c’est jouer aux playmobiles… Dans ce cas, je te propose de lui offrir un panel d’activités, vers lesquelles tu lui proposes de se tourner si ton Petit Lutin en a envie. Pour les enfants qui savent lire ou presque, dresse une liste dans laquelle ils pourront venir piocher. Il lui faudra peut-être plusieurs jours pour s’acclimater à cette nouvelle façon de faire. Alors lâche prise, et laisse venir ! Une fois une activité choisie, si finalement elle ne lui plaît pas, encore une fois, le lâcher prise est de mise.

Voici une liste d’idées d’activités à proposer, toutes complètement gratuites :

De la géographie
Entièrement en ligne, très complets, tu peux trouver des puzzles de géographie qui ressemblent un peu aux puzzles Montessori. Bien entendu, l’activité n’est pas aussi complète puisqu’il manque toute la partie de manipulation, qui aide à la mémorisation. Mais c’est déjà chouette ! Tu peux aussi jouer à chercher des endroits sur le globe comme expliqué dans cet article. Ou encore placer sur des cartes de France, de l’Europe, du Monde une croix là où tu connais des gens qui vivent. Ou encore faire tourner le globe en fermant les yeux, poser le doigt quelque part au hasard, et rechercher ce qu’il faudrait emmener pour un voyage là-bas.

Cuisiner… oui, mais pas que !
Cuisiner, c’est l’occasion de parler des différents systèmes d’unités : le litre et mètre cube, les grammes et les kilogrammes, combien de grammes dans un kilogramme, combien de centilitres dans un litre… Et la balance, elle pèse en quoi ? A ton avis, pourquoi ? Et si on utilise le pèse-personne pour faire le gâteau, ça fonctionne ? Viens, on essaie. Alors, à ton avis, pourquoi ? Tu peux te peser sur la balance de cuisine ? Ah ben, non, là, on essaie pas ! Etc…
Cuisiner, c’est aussi l’occasion de parler chimie : pourquoi le pain lève avec le levain ? Et la levure chimique, ça fonctionne comment ? Si tu ne sais pas toi-même, c’est l’occasion de chercher ensemble la réponse en ligne !
Cuisiner, pour les plus petits, c’est aussi tout simplement des mathématiques, avec la lecture des chiffres et des nombres. On a besoin de 150 g de farine. C’est d’abord un 1, pour les centaines, puis un 5 pour les dizaines, puis un 0 pour les unités. Et on verse dans le saladier jusqu’à ce que l’on ait la bonne quantité. 148 c’est proche ou loin de 150 ? et 153, on en beaucoup trop ou juste un tout petit peu ?

Il est possible d’avoir le même type de démarche avec bien des activités du quotidien. Autre exemple : le jardinage. Lire les sachets de graines, comprendre quand et comment semer, quand récolter, calculer la durée entre semis et récolte, mesurer l’espacement entre les lignes ou les poquets, expliquer pourquoi l’espace n’est pas toujours le même, chercher le bon emplacement en fonction de l’ensoleillement, faire un plan à l’échelle du potager, etc… Tu peux réaliser une frise du temps pour visualiser la chronologie, et noter dessus les jours de semis, celui où les graines ont germé, les premières récoltes…

Un sujet d’intérêt spécifique
Quand Petit Lutin s’intéresse à un sujet en particulier, nous commençons par faire des recherches dans ses livres ou des expériences pour comprendre. Souvent, nous regardons s’il existe un épisode de C’est pas sorcier sur le sujet. C’est une bonne entrée en matière. Ensuite, il a parfois envie d’aller plus loin. D’habitude, on va dans les musées et à la bibliothèque pour continuer nos recherches. En ce moment, on recherche des musées qui se visitent en ligne ou dans les livres de la numothèque – bibliothèque numérique associée à notre bibliothèque municipale. Tu peux aussi appeler des personnes de ton entourage qui sont plus calées que toi sur le sujet. Par exemple, hier, Petit Lutin a appelé sa Mémé Lélé pour savoir comment apprendre à écrire au porte-plume. Enfin, sur les chaînes documentaires telles que Arte, tu trouveras une foule de programmes très intéressants !

Écouter un opéra, regarder une pièce de théâtre…
L’opéra de Paris met à disposition un nouvel opéra par semaine à regarder gratuitement. L’occasion de se cultiver en regardant quelque chose de différent, puis de discuter et faire des recherches. Quelle est l’histoire de cet opéra ? Est-ce qu’on comprend facilement en le regardant, ou est-ce qu’on fait des recherches en plus ? On peut aussi s’intéresser à l’histoire des opéras de façon générale. Pourquoi sont-ils chantés de cette manière ? Ils datent de quand ? Sont écrit par qui ? Pourquoi ?
Pour le théâtre, il y a plein de pièces qui sont en entier sur YouTube. Il ne te reste plus qu’à en trouver une qui t’inspire. De même que pour l’opéra, c’est l’occasion de discuter du format du théâtre, de regarder à quoi ressemble le texte d’une pièce dans un livre, de discuter du contenu de la pièce…

Écrire un livre
Ce livre peut prendre plein de forme : un journal de bord, un album à illustrer, un roman, le journal intime d’un personnage inventé, la suite d’une histoire adorée, le script d’un stop motion que l’on fera ensuite, une pièce de théâtre – one-kid show, entre frères et sœurs, toute la famille joue pour une représentation à la famille et aux amis sur skype… Pour rendre l’écriture encore plus spéciale, tu peux sortir un cahier tout neuf, fabriquer un carnet ensemble (DIY d’un carnet à anneaux, d’un carnet relié à la colle chaude), ou accepter qu’il soit tapé sur l’ordinateur par exemple.

★ Suivre un cours en ligne
Il existe une foule de plateforme en ligne qui proposent gratuitement du contenu de super qualité. Pour les cours théoriques, les MOOC proposés sur la plateforme fun-mooc sont très bien faits. Certains sont accessibles à partir de la primaire, accompagnés d’un adulte pour expliquer certaines notions au fur et à mesure. Le site Tout Apprendre propose l’ensemble de son contenu gratuitement pendant le confinement. Les sujets sont très variés, pour apprendre les arts, la cuisine, les langues…

♥ Regarder un dessin animé ou un film ?
Et pourquoi pas… en anglais ? Ou en espagnol, en italien, en allemand… ? Notamment pour une oeuvre que tes Lutins connaissent déjà, cela ne les empêchera pas de comprendre l’histoire. La plupart des DVD proposent plusieurs langues au choix pour regarder chaque oeuvre. Et s’ils ont l’impression de ne rien comprendre, explique leur que c’est normal. Cela viendra petit à petit, à force d’écouter la langue. Comme quand ils étaient bébés et ont appris le français.

Répondre aux questions des enfants
Et surtout, bien entendu, réponds aux questions de tes enfants, de façon la plus complète possible, c’est-à-dire en leur faisant faire des recherches. Les pourquoi et les comment sont fréquents chez les enfants. Toutes les questions peuvent être sujette à apprentissage. Même la négociation pour ne pas se brosser les dents, ou pour aller coucher plus tard. Et si on regardait comment se forme une carie ? Depuis quand les humains ont des caries ? Et les animaux, ils en ont ? Que se passe t’il pendant que tu dors ? Pourquoi les enfants dorment plus que les adultes ? Il y a une différence entre se coucher tard et lever tard, et se coucher tôt et lever tôt ?

Je n’ai volontairement pas donné d’idées d’extérieur car tout le monde n’a pas la chance d’avoir un jardin. Il existe certainement une foule d’autres idées auxquelles je ne pense pas, même à réaliser uniquement en intérieur !

Et toi, profites-tu du confinement pour pratiquer les apprentissages libres avec tes Petits Lutins ? As-tu d’autres idées d’activités à nous proposer ? S’il te plaît, partage tes questions ou tes idées en commentaires.