Je continue mes réflexions mensuelles autour de la part du Colibri :

Est-ce que je fais bien ma part ?

Me revoilà donc avec un troisième article du même type, avec un ajout en fin d’article : mes découvertes vertes. Tous les mois, je note sur une double page de mon bullet journal mes actions Colibri et mes actions à améliorer. Je pense que les choix que nous faisons quotidiennement, dans la façon dont nous dépensons notre argent, sont cruciaux. Acheter, c’est voter ! Cette liste me sert à faire la part des choses, à voir clairement ce que je souhaite améliorer, ce qui n’est pas Colibri mais que j’assume.

faire-sa-part-de-colibri-clementine-la-mandarine

A améliorer

Alimentaire :

  • les poivrons : c’est toujours pas la saison ! Ils viennent d’Espagne et ont forcément poussé sous serre. Nous en avons consommé environ 2 par semaine.
  • les avocats : ils viennent d’Espagne aussi, c’est pas local cette histoire. Etant donné mon régime alimentaire végétal, je m’accorde cet écart pour 2 avocats par semaine.
  • la supermarché du quartier : nous avons complété nos courses pour ce qui nous manquait au quotidien, comme du pain notamment, par de petites courses au petit supermarché de notre quartier. Je n’aime pas l’idée de leur donner mon argent, car je trouve leurs pratiques vraiment exécrables, notamment vis à vis des producteurs. Je souhaite vraiment limiter nos dépenses dans ce magasin, car depuis qu’il a ouvert, nous y allons régulièrement alors qu’on s’en passait avant !
  • pic-nic improvisés : nous avons fait deux pic-nic improvisés, avec leur lot d’emballages, de produits animaux et d’achats en supermarché

Transports :

  • aller au « poney » : je me suis rendue 1 à 3 fois par semaine voir mes juments, cela en voiture. J’ai privilégié autant que possible le co-voiturage avec des amies, il n’en reste pas moins que ce fut des trajets en voiture. Je n’ai hélas pas la possibilité de m’y rendre en transport en commun d’une manière qui soit raisonnable en temps, j’ai déjà retourné ce problème dans tous les sens et je ne vois pas comment faire mieux. J’assume donc ce choix, en attendant que le réseau de bus se développe de façon à me permettre de m’y rendre en bus.
  • trajets diverses en voiture : nous avons effectué divers trajets en voiture, pour des randonnées, sortie avec A. la copine de Petit Lutin, aller voir Papinou et Maminou à leur camping…

Autre :

  • restaurants : nous avons mangé deux fois dans le mois dans une grande chaîne de restaurants de sandwich. C’est bien loin de nos idéaux !
  • achat association : j’ai pris en charge, pour l’association d’escalade avec laquelle nous pratiquons, l’achat de sacs à dos sérigraphiés. Ils sont en polyester, fabriqués en Chine. Je n’ai pas pris le temps de chercher d’autres alternatives car je doutais fortement de pouvoir en trouver des abordables.
  • coiffeur : le coiffeur chez qui Petit Lutin aime se rendre n’utilise pas un shampoing écologique.
  • tasse géante : j’ai totalement craqué pour une tasse géante, chinoise, dans un supermarché. Booooh ! C’est ni minimaliste, ni écolo, ni éthique !

la-part-du-colibri-clementine-la-mandarine

Colibri

Alimentaire :

  • le marché de producteurs : nous sommes allés au marché de producteurs toutes les semaines ce mois-ci, pour y acheter le maximum de choses
  • les courses en magasin bio, local ou zéro déchet : nous avons acheté la presque totalité du reste de nos courses alimentaires en magasin bio. Mon Amoureux a fait les courses en rentrant du travail, en transport en commun ou en vélo
  • no cantine : j’ai constitué tous les jours la box repas de Petit Lutin, avec les restes de nos repas et des aliments qu’il affectionne, mon Amoureux a quant à lui la majeur partie du temps mangé aussi des choses que nous avons cuisiné, quant à moi, j’ai mangé à la maison tous les midis
  • compost : je continue à composter mes déchets verts au milieu des tas de crottins des chevaux du pré de mes juments.
  • jardinage : le balcon prend forme, même la fin du mois s’est transformé en chasse à la limace.

Transports :

  • l’école de Petit Lutin : nous avons conduit tous les jours Petit Lutin en transports en commun à l’école, car pour des raisons d’organisation, il n’est pas possible pour nous d’y aller en vélo
  • le travail de mon Amoureux : il a fait tous ses trajets en transport en commun ou en vélo
  • l’escalade : j’ai emmené Petit Lutin à l’escalade en salle du mercredi en bus
  • le self-défense : je me suis rendue à mon cours en vélo
  • la piscine : mon Amoureux s’est rendu à son cours en tram, et a fait des sorties piscines avec Petit Lutin en tram ou bus
  • abonnement de bus : j’ai acheté mon abonnement de bus annuel
  • carte SNCF : nous avons renouvelé la carte de réduction SNCF de Petit Lutin

boisson-menthe-citron-mal-tete-clementine-la-mandarine

Autres :

  • école : nous avons pris rendez-vous pour visiter l’école primaire où Petit Lutin ira l’année prochaine, à deux pas de chez nous, avec un grand potager, une mare et des bananiers dans la cour !
  • matériel de sport : Petit Lutin a de nouveaux roller, achetés d’occasion, et ses anciens sont partis chez l’un de ses amis
  • engagement dans une association de défense de la nature : Petit Lutin souhaite s’engager dans une association de défense de la nature. Nous sommes donc allés à la Maison de la Nature et de l’Environnement de notre département, pour nous renseigner sur qu’il pouvait faire à son échelle. Un très chouette moment !
  • soins médicaux : j’ai soigné mes maux de tête grâce à la phytothérapie et à l’homéopathie
  • cadeau : j’ai créé un cadeau 100% recyclé pour L., la puce d’une amie
  • vêtements : mes nouveaux Tshirt viennent de chez La Révolution Textile, une marque écolo et éthique au top !
  • permaculture urbaine : j’ai assisté à une conférence sur la permaculture urbaine, c’était vraiment très enrichissant ! Et je m’y suis rendue en vélo, même sous la pluie (je suis fière de moi)
  • et puis, j’ai alimenté ce blog avec plein d’astuces écolo, et je continue d’accompagner des personnes qui souhaitent devenir plus écolo au quotidien !

Voilà pour le mois de Mai. Je remarque encore une fois que dans les points négatifs, ce sont de petites choses comparées à ce que nous faisons en positif. Par exemple, acheté une tasse sur un coup de tête alors que pour le reste, on n’achète qu’après mure réflexion, c’est pas si grave. Je crois que cette liste m’aide à me dire que même si ce n’est pas parfait, ces petites imperfections nous aident aussi à tenir pour tout le reste, sans que ça devienne une corvée !

decouvertes-ecolo-clementine-la-mandarine

Découvertes… vertes !

J’ajoute à ces récapitulatifs mensuels une nouvelle section, avec mes découvertes écologiques. Je prends énormément de plaisir à lire celle que Natasha publie sur son blog Echos Verts, aussi je me dis que peut-être les miennes t’intéresseront aussi ! Voici donc mes découvertes écolo, ainsi que d’autres petites choses qui m’ont marquées ce mois-ci, et dont je n’ai pas parlé plus haut.

  • Aurore Market : un magasin bio en ligne, qui se donne pour mission de rendre le bio abordable pour les plus petits budget est en train de se monter. J’ai hâte de voir ce que ça va donner !
  • Permaculture urbaine : le livre de jardinage que j’attendais, qui me confirme que mon idée folle de faire de la permaculture sur mon balcon n’est pas si folle !
  • Boisson anti-maux de tête : j’ai découvert cette boisson avec soulagement, et elle m’a évitée le déclenchement de bien des maux de tête
  • La Salamandre : j’ai découvert que ce n’est pas seulement un magazine, mais aussi une maison d’édition drôlement chouette. Petit Lutin a d’ailleurs leur ouvrage sur le jardinage pour enfant, qui est vraiment top !
  • Cuisine Zéro Déchet : j’ai découvert ce livre qui nous permettra de diminuer encore la quantité de végétaux que nous mettons au compost !
  • Engagement pour la nature : lorsque nous avons fait le tour des associations de protection de la nature pour trouver ce que Petit Lutin pouvait réaliser à son échelle, les personnes présentes nous offerts de leur temps, de leurs compétences et de leur optimisme. Moi qui avait peur d’avoir l’air ridicule avec mon petit bout de 6 ans qui veut sauver les arbres et les animaux, j’ai été touchée que bien des engagements lui soit proposés, pour qu’il puisse commencer à agir, même s’il encore tout jeune !
  • Cheveux gris : j’ai découvert avec étonnement que ma Belle-mère a arrêté de se teindre les cheveux. Sachant comme elle tenait à ce confort, je suis admirative de son courage !
  • Boulangerie végane : une nouvelle boulangerie, végane, est arrivée sur le marché de producteurs locaux de notre ville. C’est un immense bonheur pour moi que d’y acheter biscuits et brioches !

Je profite de cet article pour te parler de mon accompagnement à l’écologie au quotidien. Si tu as envie de voir le nombre de tes pas Colibri augmentés, si tu souhaites être plus écolo dans ton quotidien et que tu ne sais pas bien par où commencer ou continuer tes actions, cet accompagnement est pour toi ! La page de l’accompagnement te détaille tout ce qu’il y a à savoir dessus.

Dis-moi, est-ce que cet article t’a plu ? T’est-il utile ? Te poses-tu toi aussi toutes ces questions ? S’il te plaît, partage ton avis en commentaires !

Petits liens qui vont bien pour aller plus loin :


Certains liens dans cet articles sont des liens affiliés. Cela signifie que si tu utilises un de ces liens pour acheter quelque chose, je toucherai une commission sur la vente. Cela ne te coûtera rien du tout en plus à toi ! Pour tout savoir sur les liens affiliés sur ce site, c’est par là. Je te remercie du fond du ♥ pour ton soutien.