Connecter les enfants à la nature #2 – 3 livres

Mai 11, 2017 | 5 commentaires

Voilà plusieurs semaines que Petit Lutin se questionne.

Il se demande ce qu’il pourrait faire, lui, du haut de ses 6 ans « tout seul » pour aider les arbres et les animaux, deux sujets auxquels il est très sensible. Sa demande m’a tout d’abord intriguée : d’où lui venait cette soudaine envie de protéger la nature au point qu’il avait envie de s’investir dans une association ?

Bien entendu, il y a le fait que nous lui avons parlé des problèmes environnementaux, lorsque l’occasion s’en présentait. Il nous pose souvent des questions en relation direct avec son vécu, ses frustrations : « Pourquoi je ne peux pas avoir de viande à tous les repas ? Pourquoi tu n’es pas d’accord pour m’acheter ce jouet ? Pourquoi tu n’es pas souvent d’accord pour les bonbons chimiques ? Et les fast-food ? C’est quoi l’huile de palme ? ».

connecter-enfant-nature-clementine-la-mandarine

On lui parle alors déforestation, souffrance animale et conditions d’élevage, revenus des agriculteurs… Si bien entendu, nous ne lui montrons pas d’images choquantes, images que moi-même je ne peux regarder sans faire des cauchemars, nous ne lui cachons pas la vérité.

Mais il n’y a pas que cela. Il y a qu’il aime profondément la nature. Il fait des câlins aux arbres, refuse de tuer la moindre petite bête, s’exclame « ooooh c’est beau » devant les paysages qu’il aime, jardine en pensant aux insectes et non pas à ses récoltes…

Cet amour profond qu’il porte à la nature lui vient, je crois, de la connexion quasi-quotidienne qu’il a avec elle. Son école possède un jardin – et non pas une cours bétonnée, et tous les jours, il court dans l’herbe, grimpe aux arbres, et joue à observer les gendarmes qu’il attrape avec ses amis. Nous sortons aussi très régulièrement dans la nature, pour des courtes ou longues ballades, et cela renforce la connexion.

Après avoir remarqué tout cela, j’ai eu envie de partager avec toi de manière régulière les ressources que nous utilisons pour nous connecter à la nature. Car c’est bien ainsi que nous renforçons notre envie de protéger l’environnement et le transmettront à nos enfants. Voici aujourd’hui pour cette nouvelle édition 3 livres que j’aime énormément.

A l’aventure dans la nature !

50 activités avec les enfants de Marie Lyne Mangilli Doucé – 14€

COUV-AVENTURE.indd

Ce livre se découpe en 4 grandes parties :

  • Ressentir la nature
  • Observer, explorer
  • Créer, construire
  • Vivre dehors

De nombreuses activités, variées, ludiques, sont présentées pour toutes les saisons. Cela va de l’activité toute simple comme le pistolet plantain à des recettes à cuire sur un feu de camp. Enfants et aussi parents trouveront là de nombreuses idées pour vivre pleinement leurs sorties natures.

J’aime énormément ce livre car quelque soit l’activité, le matériel nécessaire est toujours des plus simples : opinel, loupe, on n’a guère besoin de choses plus extravagantes. Une bonne partie des objets nécessaires à la fabrication des diverses activités se trouvent facilement dans ton bac de recyclage, comme des boites de conserve par exemple.

C’est pour moi un gros coup de cœur, et j’ai noté, après avoir lu les instructions, diverses idées dans mon carnet d’observation de la nature, pour ne jamais être à cours d’idées quand nous serons en nature.

Petit plus indéniable, le livre est éco-conçu. Logique, pour un livre de connexion à la nature !

enfant-nature-clementine-la-mandarine explorer-grotte-clementine-la-mandarine

L’herbier des feuilles

31 feuilles à reconnaître et faire sécher  de Nicole Bustarret et Laurence Bar – 13€90

lherbier-des-feuilles

Arbre et plantes se succèdent dans ce livre, avec une page de description et de dessins et une page pour y coller des feuilles séchées. Les illustrations sont précises, et les descriptions utilisent des mots de botanique, qui permettent des découvertes à toute la famille.

Ce livre aide Petit Lutin à rester motivé lors de nos balades en forêt qui n’ont pas spécialement de but. On avance jusqu’à trouver… un chêne ! Un pommier sauvage ! Un érable ! Si la plupart du temps, nous oublions ensuite de faire sécher correctement les feuilles et de les coller dans le livre, cela reste un moment de découverte et de partage.

J’aime le fait que nous n’avons besoin de rien, sinon du livre, pour passer un chouette moment dans la forêt. Bien souvent, je ne sais moi-même pas reconnaître les arbres, et je découvre donc en même temps que Petit Lutin. Nous confrontons nos observations, discutons pour trouver la bonne page, le bon arbre… Cet apprentissage partagé est particulièrement apprécié par Petit Lutin.

Seul regret, le livre est fabriqué en Chine, sans aucune certification sur les encres et le papier.

herbier-feuille-clementine-la-mandarine faire-aimer-nature-enfant-clementine-la-mandarine

Mon p’tit potager bio

Même sans jardin de Danièle Schulthess – 12€

mon-p-tit-potager-bio

Dans ce livre, des idées sont données pour que les enfants réalisent leur propre potager dans un jardin, sur balcon ou un rebord de fenêtre selon ce qui est disponible. Des idées très simples, comme le cresson, sont mises en avant. Les enfants observent rapidement le résultat de leurs efforts et peuvent goûter au fruit de leur travail.

Le livre va plus loin en parlant compost, purin d’orties, consoude… Une belle place est aussi attribuée aux fleurs potagères et comestibles. J’aime beaucoup l’aspect complet de ce livre. On y parle de tout, à la hauteur de ce que peut réellement réaliser un enfant seul. Les illustrations, mélange entre collages d’images et dessins sont ravissantes.

Petit Lutin a tant aimé ce livre qu’il a commencé à le recopier dans son carnet de jardinage ! C’est un véritable outil pour lui jardiner, d’autant plus maintenant qu’il est capable de déchiffrer lui même les annotations à côté des dessins.

Petit plus : le livre est éco-conçu, au niveau du papier et des encres.

jardiner-avec-enfant-astuces-clementine-la-mandarine
prendre-le-temps-de-cultiver-des-légumes-avec-les-enfants-clementine-la-mandarine

Et toi, tu aimes te connecter à la nature ? Et tes enfants ? Quelles sont tes astuces pour y parvenir quotidiennement ? Quelles sont les ressources que tu utilises ? S’il te plaît, partage tes astuces en commentaires !

Petits liens qui vont bien pour aller plus loin :

Partir à l'aventure en famille randonner-avec-des-enfants-clementine-la-mandarine connexion-a-la-nature-clementine-la-mandarine

___________

Certains liens dans cet articles sont des liens affiliés. Cela signifie que si tu utilises un de ces liens pour acheter quelque chose, je toucherai une commission sur la vente. Cela ne te coûtera rien du tout en plus à toi ! Pour tout savoir sur les liens affiliés sur ce site, c’est par là.

5 Commentaires

  1. Ta 2ème phrase m’a fait ouvrir de grands yeux: il a déjà 6 ans Petit Lutin ?
    C’est vraiment génial toutes les activités que vous parvenez à faire ensemble, c’est très inspirant :-)
    Les élèves de mon amoureux qui vivent en ville sont extrêmement déconnectés de la nature: après une semaine à leur apprendre des notions sur les plantes, avec diverses espèces, ils arrivent à peine à en citer deux ! Et le premier habitat naturel qu’ils peuvent mentionner… c’est la route !
    Bon, ça ne fait pas longtemps qu’ils sont en Belgique pour la plupart, moins d’un an, mais bon, quand même…
    Passez un beau week-end =)

    Réponse
    • Et oui, 6 ans déjà ! Il a perdu sa première dent de lait (attaque de légo ;) et m’a demandé “tu voudras bien faire la petite souris maman ?”.
      Je crois que hélas, bien des jeunes sont totalement déconnectés de la nature. Ton chéri est prof de biologie ? Peut-il les emmener dans la nature ?
      Dans le livre “Elever un enfant sauvage en ville”, l’autre dit que les cours en extérieur sont très bénéfiques, pour les profs comme pour les élèves. Il y mentionne que même une cours est profitable. Peut-être l’occasion de leur nommer des arbres, les plantes sauvages qui y poussent ?
      Ce sont juste des idées qui me traversent l’esprit. Bien souvent, il est compliqué de mettre en place ce genre d’initiatives malheureusement, j’en ai conscience.

    • Difficile de donner cours en extérieur en ville, mais il l’a déjà testé une fois je pense.
      Oui, biologistes tous les deux ;-)
      Merci pour tes astuces en tout cas, j’aime toujours autant découvrir tes articles !

  2. “Elever un enfant en ville” est un livre que j’ai trouvé très intéressant. Clairement l’une de mes lectures phares en 2016.
    Pour ce printemps, nous avons un livre bien différent : Le petit guide entomo, oserver et identifier les insectes. Je viens aussi d’acheter un guide qui permet d’identifier l’animal qui a laissé des empreintes en forêt.
    L’herbier des feuilles semble très sympa car pour l’instant je n’ai rien trouvé de satisfaisant côté herbier (en fait il y a de très beaux livres, mais pas pratique pour une balade en plein air).

    Réponse
    • Je trouve moi aussi ce livre génial. Je l’ai offert à mon Amoureux pour Noël, et j’en profite pour le lire aussi ;)
      L’herbier des feuilles est sympa, oui. Petit Lutin l’a reçu pour son anniversaire de 4 ans et l’utilise encore volontiers 2 ans après :) Je n’ai aucun titre à te conseiller pour ce qui est des autres plantes, je n’en connais pas non plus.
      Ca doit être sympa dis donc le guide pour identifier insectes et empruntes :)))

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Des arbres !

Zéro déchet

Cartes Postales

Jardinage urbain

Encore un peu de lecture ?