Comment fleurir ton balcon de manière écologique et économique

Fév 18, 2014 | 14 commentaires

On peut trouver de nombreuses raisons de planter des fleurs : embellir un balcon ou une fenêtre, donner à manger aux abeilles, s’offrir le plaisir de regarder se développer la plante…

Et cette activité est tout à fait possible sans rien acheter : non seulement tu ne dépenses pas un centime, mais en plus, tu fais du recyclage et c’est très écologique.

Voici mes astuces pour un balcon fleuri gratuitement et écologiquement. Tu peux télécharger le mémo qui résume toutes ces astuces, et l’imprimer.

Contenants à récupérer pour planter des fleurs écologiquement

Une caisse de vin, un panier en osier et un tonneau coupé en deux.

Les contenants :

  • paniers imperméabilisés par un sac plastique : une fois la terre comblée et les fleurs poussées, on ne voit plus le sac !
  • caisses de vin en bois
  • cagette de légumes et sac plastique
  • ancien tonneau
  • seaux commerciaux (ayant contenu des bonbons, des médicaments, des chocolats…)

Pense à trouer avec un couteau tes sacs plastiques, avec un clou et un marteau tes seaux.

Garder des graines pour fleurir son balcon écologiquement

Graines échangées et ramassées autour de chez nous (oui, en pleine ville)

Les graines :

Si tu es prévoyante, tu as pensé à garder des graines de fleurs sauvages à l’automne dernier.
Si ce n’est pas le cas, commence par demander aux jardiniers autour de toi qui en ai. Tu peux aller sur le site Graines de Troc par exemple qui permet d’échanger des graines de fleurs contre d’autres que tu as.
Tu pourras aussi trouver des plantes à adopter dans… les poubelles des cimetières. Bon, ok, ça peut paraître bizarre d’aller les chercher là-bas, à toi de voir si ça choque ton éthique ou pas !
Tu peux aussi planter tes oignons, échalotes, ails ou pommes de terre qui ont germés. Leurs fleurs sont très jolies !
Enfin, en désespoir de cause, sort ton porte monnaie pour acheter un mélange de graines de fleurs sauvages.

Fleurir son balcon écologiquement et gratuitement

Sceau en plastique récupéré chez une fleuriste qui ne sait plus quoi en faire !

La terre :

Cherche des taupinières : dans le jardin de ton Pépé, dans les champs (demande aux agriculteurs !), dans les bois… La terre des bosses formées par les taupes est bien aérée et sera parfaite pour remplir tes pots et faire pousser tes fleurs. Si tu prends ta terre dans les bois, elle sera naturellement riche. Si tu la prends dans les champs, attention à ce que l’agriculteur y a peut être déversé ! Tu peux ajouter à une terre moins riche un peu de compost ou de fumier : demande dans les centre hippiques par exemple, très souvent ils sont ravis de s’en débarrasser !

Dis dis, tu me montreras des photos de tes fleurs ? En Avril, le thème du challenge créatif sera les photos de printemps. Voilà de quoi commencer en beauté !

Emballages cadeaux

Sceau en métal peint et euphorbe offert à Billie.

De ton côté, quelles sont tes astuces pour planter écolo ? Raconte nous en commentaires !

Petits liens qui vont bien pour aller plus loin :

++ Les autres articles pour un intérieur douillet et écologique
++ Télécharger le mémo pour fleurir ton balcon

++ Que planter pour aider les abeilles ?
++ DIY petit sceau pour offrir une plante
++ Graines de troc : échange tes graines
++ Association Kokopelli : pour la diversité des semences

14 Commentaires

  1. Devant la maison, j’ai mi des pissenlits l’année dernière dans des vieilles boites de lait maternisé.
    Cette année ils repoussent gentiment, et laissent présager de jolies fleurs jaunes en devenir.

    Réponse
    • Ooooh tes gnômes doivent adorer souffler les graines alors !!!

    • Oh c’est mignon ! Ils sont super forts en invention de termes poétiques tes gnömes !

  2. Oh ça me donne une furieuse envie de printemps tout ça :D !

    Merci pour ce chouette article ;-) et belle journée …

    Réponse
    • Oui, je suis d’accord, j’aime envie de fleurs. J’aime l’hiver, mais cette année n’ayant de “vrai” hiver froid et sec, je dois dire que j’attends le printemps :)

  3. ici, on récupère des caisses à pommes pour cultiver en bac. Ils sont assez profonds pour y cultiver des pieds de tomates par exemple, des salades ou des carottes. Dans les vides grenier, on trouve pas mal de contenants marrants pour cultiver dedans. Pour ce qui est des graines, je les récupère dans les légumes bio que je mange et parfois, lors d’une balade, je récolte quelques semences sur les fleurs que je rencontre. J’échange aussi beaucoup sur le site Graines de Troc et sur le groupe Happy Culture qui est un groupe ouvert à tous sur facebook.
    Vous y êtes les bienvenus :)

    Réponse
    • Merci Sarah-Jane pour ces astuces ! Où récupères tu les caisses de pommes ? Elles sont en plus très jolies :)

  4. Et n’oublions pas les boutures: ça marche pour la plupart des plantes vertes mais aussi pour la lavande, le romarin… Ça prend un peu plus de temps que d’aller les acheter mais ça te garantit de belles plantes résistantes.

    Réponse
    • Oui tout à fait ! Nous en avons fait avec du basilic cette année, un vrai bonheur ! Merci pour ta remarque Marion ☺

  5. Bjr merci pour cet article très intéressant. Je me demandais si les caisses en bois étaient trouées par dessous ? De plus, mettez vous les bacs à l’abri de la pluie ? Merci

    Réponse
    • Non, les caisses n’étaient pas trouées, l’eau passait entre les planches. Notre balcon est effectivement à l’abri de la pluie :)

  6. On peut aussi récupérer les feuilles à l’automne et en recouvrir les pots. Ou les mettre dans un ou plusieurs grands sac plastique, arroser de temps en temps si le balcon est couvert et laisser composter tout l’hiver pour avoir un compost de feuilles.

    Réponse
    • Quelle super idée, merci beaucoup :)

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Encore un peu de lecture ?

Ca t’a plu ? Continue ton cheminement écolo !

Tu recevras un mail par semaine, avec des astuces écolo, les récap des challenges écolo… Promis, je garde ces infos juste pour moi. Et pas plus d’un mail par semaine.

Et pour fêter ton arrivée, un mini-challenge d’une semaine pour faire tes premiers pas vers une diminution de tes déchets avec 7 astuces faciles et efficaces.

Pendant ce temps sur Instagram…