J’aime les sports de montagne, en pleine nature.

Escalade, via-ferrata, randonnée à pied, en raquettes ou à cheval, canyoning… Tout cela nécessite du matériel spécifique, et bien souvent peu écologique. Il n’existe que peu de marques écologiques et éthiques qui fassent du matériel technique. Et la quantité de matériel à acheter lorsque l’on commence ces sports paraît souvent énorme.

Alors comment faire pour profiter de la nature tout en restant écologique ? Cela paraît logique, lorsque l’on aime se ressourcer dans la nature, de ne pas le faire en utilisant tout un tas de matériel qui soit polluant ! Voici nos astuces.

1- Rester minimaliste

Comme pour le meilleur déchet, le matériel le plus écologique est celui que l’on ne produit pas ! Donc, pour être le plus écologique possible, reste minimaliste, et essaie d’avoir le moins de matériel possible. Un baudrier qui servira pour l’escalade en salle, en extérieur et l’alpinisme, sur lequel tu ajouteras une protection pour le canyoning : et hop, un seul matériel qui fait tout ! Autre exemple : un collant de ski de fond pourra aussi servir pour les randonnées en raquettes ainsi que pour l’équitation en hiver, en dessous d’un pantalon léger qui sera aussi porté en été. Un pantalon de randonnée qui se raccourci en short pourra aussi servir pour d’autres activités : escalade, via-ferrata, course à pied, trail… A moins que tu ne préfères un legging pour tout cela, qui pourra alors aussi te servir pour le yoga à la maison ! Tu peux aussi investir dans des articles qui serviront à plusieurs personnes dans la famille. Pendant plus d’un, nous avons partagé, Petit Lutin et moi un petit sac à dos de randonnée qui a servi de cartable, sac de randonnée pour Petit Lutin et sac d’escalade, via-ferrata ou randonnée à cheval pour moi. Tu vois l’idée : investir dans des articles qui seront multifonctions plutôt que de démultiplier les achats. 

Pour ce qui est des activités que tu ne pratiques que peu souvent, pense à la location. Pour le matériel saisonnier, tel que les skis par exemple, il est possible de louer pour une saison. Si tu pratiques ces activités en club, avec des moniteurs diplômés, ils prêtent en général tout le matériel technique nécessaire. Il ne te restera que les vêtements et chaussures à acheter ! Enfin, tu peux aussi te grouper avec des amis pour acheter du matériel en commun, et créer un agenda partagé en ligne d’utilisation du matériel.

2- Miser sur la qualité

Acheter moins de choses veut dire pouvoir mettre plus d’argent dans chacun des achats. Tu peux donc miser sur la qualité et choisir des produits qui soient solides, réparables. Choisis bien chacun de tes achats, de façon à ce que tu te sentes bien avec ton matériel, notamment tout ce que tu portes – vêtements et accessoires techniques. Pour ce qui est du reste, réfléchis à ce qu’il soit bien pratique, et corresponde vraiment à l’ensemble de tes besoins.

Pour t’aider, tu peux noter l’ensemble des activités pour lesquelles tu penses te servir d’un produit. Cela te permettra de voir si tu n’as pas déjà un objet qui puisse remplir ce besoin, puis d’évaluer exactement ce qu’il te faut. N’hésite pas aussi à lire des avis sur le matériel que tu souhaites acheter, notamment sur des sites externes aux marques. J’aime beaucoup le site Outzer pour cela, qui regorge d’avis pour le matériel technique.

3- Acheter écologique

Pour les vêtements, encore plus pour les enfants, acheter d’occasion est certainement le plus écologique d’obtenir le nécessaire. En ligne, tu peux acheter à des particuliers, via des sites spécialisés dans la revente de vêtements. J’ai trouvé beaucoup de choses sur Vinted par exemple. Penses aussi aux bourses aux sports qui ont souvent lieu à la rentrée : j’ai ainsi trouvé des chaussons d’escalade pour Petit Lutin à 5€ !

Pour le matériel de sécurité, il est plus complexe d’acheter d’occasion : baudrier, casque, corde… Mis à part à l’achat à des gens que tu connais et en qui tu peux avoir confiance, il me semble très aventureux d’acheter d’occasion. Pour ce type de matériel, ainsi que pour ce que tu ne peux pas ou ne veux pas acheter d’occasion, tu peux miser sur des marques écologiques et éthiques. Il en existe quelques unes, dont tu trouveras la plupart sur campz.fr : Patagonia, Picture Organic Clothing et Mammut sont mes favorites. Il en existe bien d’autres, j’en suis sure !

Il reste, une fois le matériel acheté, encore bien des domaines à travailler pour rester écolo tout en profitant des beautés de la montagne et de la nature. En vrac, picniquer zéro déchet, utiliser au maximum les transports doux, ramasser les déchets trouvés en route, rester sur les chemins dans les zones sensibles…

Et toi, tu fais comment pour allier exploration et protection de la nature lors de tes achats de matériel ? Quelles sont tes astuces pour t’équiper le plus minimaliste et écolo possible ? S’il te plaît, partage-les en commentaires !

Petits liens qui vont bien pour aller plus loin :

 


Certains liens de cet article sont sponsorisés. Pour tout savoir sur les liens sponsorisés ou affiliés, et mes choix à ce sujet, je t’invite à consulter cette page. Je te remercie du fond du cœur pour ton soutien pour mon travail de blogueuse ♥