Astuces pour un picnic zéro déchet

Août 25, 2015 | 12 commentaires

Lorsque nous partons en excursion, nous aimons pic-niquer.

Depuis maintenant bien longtemps, j’évite les déchets au maximum. Nos solutions zéro déchet se sont améliorées au fil du temps, et voici les principales. Elles sont accompagnées de liens afin que tu puisses facilement visualiser de quels objets je parle.

Tu peux aussi utiliser la plupart de ces idées lorsque tu pars camper plusieurs jours, à pied ou non.

zero-dechet-en-picnic-camping-clementine-la-mandarine

1- les boissons

Bien entendu, une gourde pour transporter l’eau ! Ma préférence va aux gourdes en inox : faciles à nettoyer, elles ne donnent pas de goût à l’eau, sont saines et légères.

Nous en avons choisi une avec un gros goulot : en été, nous pouvons y ajouter des glaçons et la remplir plus facilement à une source ou une fontaine. Petit Lutin boit soit dans le bouchon, soit un verre en bambou que nous transportons pour lui.

L’hiver, tu peux te munir d’une gourde thermos, qui te permettra de conserver au chaud un bon thé. Il sera tellement agréable à boire après une pause repas dans la neige !

2- la salade, les plats

Si tu choisis de préparer une salade ou un plat de riz, pâtes, lentilles… pour ton repas, il te suffit de mettre tous les ingrédients ensembles dans une boite hermétique. Nous possédons une boite en verre, très pratique, mais lourde. Il existe des lunch-box en inox ou en bambou plus légères et tout aussi saines. Certaines sont même isothermes.

Pour la sauce, munis-toi d’un petit bocal pour la séparer du reste de la salade. Coule-la au moment du repas, referme ta boite et secoue. Et voilà, ta salade est prête ☺

picnic-zero-dechet-astuces-clementine-la-mandarine

3- les sandwichs, les tartines

Tu peux préparer tes sandwich à l’avance. Il te suffit alors de les ranger dans un sac à vrac, et le tour est joué ! Si tu as peur qu’ils ne s’ouvrent en route, un élastique ou un morceau de ficelle autour les maintiendront fermés.

Tu peux aussi transporter un beau morceau de pain dans un sac à vrac, et un fromage végétal dans une boite hermétique pour te faire des tartines sur place.

4- le dessert et les encas

Pour le transport des fruits, des biscuits, parts de gâteaux… nous utilisons un sac à vrac. Nous nous arrangeons pour choisir des aliments qui le supportent facilement le transport, ainsi, c’est plus simple : exit les pêches, les abricots voyagent bien mieux ☺

Petit Lutin adore boire de la compote en gourde – comme tous les enfants ?! Nous avons investi dans des gourdes réutilisables qui le ravissent et que nous remplissons grâce à la compote maison ou du marché de producteurs locaux.

picnic-zero-dechet-enfant-clementine-la-mandarine

5- à table !

Nous transportons avec nous une serviette de table, ce qui permet d’essuyer la bouche et les mains. Nous utilisons des couverts en inox, ainsi qu’un couteau pliant.

Pour les picnics au sol les jours froids et humides d’hiver, une couverture avec une face étanche te permettra de t’assoir au sec dans l’herbe ☺

Et toi, quelles sont tes astuces pour picniquer zéro déchet ? S’il te plaît, partage les en commentaires !

Petits liens qui vont bien pour aller plus loin :

Partir à l'aventure en famille randonner-avec-des-enfants-clementine-la-mandarine moins-de-dechets-pour-une-vie-plus-remplie-clementine-la-mandarine

Note : les liens vers le site eco-sapiens sont affiliés.

12 Commentaires

  1. Je vois qu’on a les mêmes astuces!! Tout dans des boîtes (même les fruits s’ils sont fragiles), l’eau dans des gourdes, le café dans la thermos… Nous avons investi il y a des années dans un kit à pique-nique très pratique : 4 assiettes, 4 tasses, 4 jeux de fourchette-couteau-cuillère le tout rangé dans une boîte. Un peu volumineux mais si pratique! On y a ajouté au fil du temps un mini pot à épices (comme une salière-poivrière, mais avec plus de compartiments, pour le curry, paprika…- acheté en Allemagne) et quelques serviettes en tissu fines. Quand je vois, à coté, le nombre de déchets engendrés par certains… j’en ai mal au cœur! Sans compter que tout ceci est beaucoup plus économique.
    Les seuls déchets de notre dernière virée : les trognons de pommes et les graines de melon, mais est-ce que ça compte vraiment?? Bises

    Réponse
    • Ah ah non ! Les trognons et les graines, ça ne compte pas, ça se composte ;) . J’ai toutefois découvert récemment qu’il est préconisé de ne pas les laisser sur place, pour ne pas habituer les animaux sauvages à recevoir de la nourriture anthropique.

  2. Nous sommes des fans des gourdes squiz qui nous accompagnent systématiquement. J’évite autant que possible les boîtes trop lourdes, j’essaye de faire en sorte que tout s’emboite à la fin, car j’aime gagner en légèreté et en encombrement.
    (j’ai écrit au début de l’été le même type d’article avec mes propres astuces si ça t’intéresse)

    Réponse
    • Merci pour ton retour ☺ Quelle bonne idée, des boites qui s’emboitent. Même si je doute de leur utilité dans notre cas : nous prévoyons toujours trop à manger. Cela nous est parfois utile, quand nous prolongeons la balade !

  3. Petite question sur les gourdes squiz : comment fais-tu pour conserver la compote quand tu en fais car ça s’abime vite ! Tu la congèle dans les gourdes ? tu la fais en petite quantité ? Merci pour ta réponse….Chez nous, mes filles aiment beaucoup les gourdes de compotes mais ça me fait mal au coeur de jeter autant …

    Réponse
    • Nous remplissons les gourdes le jour J, avant le départ. On ne conserve donc pas la comporte dans les gourdes, mais dans un bocal en verre au frigo.
      Effectivement, la compote maison ou bio ne se conserve pas longtemps. Petit Lutin en mange aussi pour le goûter et/ou en dessert, petit déjeuner… dans des gourdes, même à la maison : c’est tellement plus drôle qu’à la cuillère ! Aussi, avec des petits bocaux (un peu plus gros qu’un pot de confiture classique), on a très peu de perte.
      Si on voit que la compote ne part pas, on essaie de l’utiliser dans des gâteaux, ou dans de la mousse au chocolat (recette de Kaizen avec de la compote, un délice !)

  4. Article très intéressant :-)
    J’aime beaucoup :-D
    La société pour laquelle je travaille Un Bureau sur la Terre propose de la vaisselle écologique en palmier ou en canne à sucre pour les piques niques.
    C’est un bon moyen de préserver notre planète ;-)
    J’espère sincèrement que les gens feront désormais attention à ne pas jeter les déchets au sol, et à utiliser des produits écologiques.
    Belle journée à vous.

    Réponse
    • Même si la vaisselle en palmier est certes mieux que de la vaisselle en plastique, je pense tout de même que le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas et donc, tant qu’à faire, autant utiliser de la vaisselle réutilisable. Toutefois, dans les rares cas (je n’en ai aucun en tête !) où cela serait parfaitement impossible, c’est une belle alternative :)

  5. Bonjour
    Merci pour l’article et les commentaires qui nous montrent que nous ne sommes pas seuls à faire attention ! La ou nous devons progresser c’est au boulot le midi. Sans cantine nous devons ramener notre repas mais beaucoup de collègues achètent à l’extérieur et la c’est la cata niveau déchets… Comment sensibiliser ses collègues sans avoir l’air d’une donneuse de leçons ?

    Réponse
    • Je dirai que le mieux c’est de se cuisiner des bons petits plats, de les déguster en y prenant plaisir, cela donnera envie aux autres. Et pourquoi pas aussi proposer soit des midis auberges espagnoles où tout le monde cuisine quelque chose, ou encore cuisiner pour plusieurs à tour de rôle !

  6. Bonjour,
    Je mets les parts de tarte ou les sandwiches dans des bee wrap que j’ai appris à fabriquer sur un stand pendant la semaine du développement durable.

    J’ai ai fait des grands, moyens et plus petits et j’emballe, fais tenir avec un élastique.

    Après utilisation, je lave le bee wrap à l’eau savonneuse, pas trop chaude et après séchage, en avant pour de nouvelles utilisations.

    Une fois les bee wrap moins “cirée”, on rajoute de la cire cf site comment fabrique son bee wrap

    Réponse
    • Merci pour cette astuce ! De mon côté, je n’utilise pas la cire d’abeille car je suis végane.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Des arbres !

Zéro déchet

Cartes Postales

Jardinage urbain

Encore un peu de lecture ?