Il y a de cela bien longtemps, j’avais lu un article sur une famille qui se lançait le défi de ne plus crier.

C’était sur le blog Quotidien Durable – qui ne semble plus exister aujourd’hui, je ne peux donc pas te citer l’article. L’idée était, de mémoire, que les parents arrêtent de crier sur les enfants et que les enfants arrêtent de se disputer et de se taper. Cela voulait dire de régler les conflits et problèmes de manière bienveillante et sans violence. A chaque étape, la famille fêtait cela ; par exemple par une sortie au restaurant au bout d’une semaine sans cris.

Après tout, on fête bien ses anniversaires de naissance ou d’Amoureux/de mariage, pourquoi pas les anniversaires sans cris ? Enfin, pour commencer, on fêtera plutôt les “semainiversaires” !

L’idée pour nous n’est pas qu’il n’y ait plus de cris à la maison. Petit Lutin et moi sommes des volcans explosifs, et nous avons besoin d’exprimer nos émotions, intenses. Quand nous sommes en colère, nous avons besoin que ça sorte, et parfois besoin de pousser un peu -beaucoup ?!- le volume. Ce qui serait vraiment super chouette, ce serait de ne plus crier les uns sur les autres, et de prendre réellement la responsabilité de nos colères. Pour Petit Lutin, le challenge sera aussi de ne pas faire semblant de nous taper ni dire de gros mots. Bref, en gros, résoudre les conflits de façon constructives et positives, sans chercher à les éviter. Nous faisons déjà ce travail au quotidien. J’espère que l’idée de fêter nos progrès nous motivera encore plus.

Pour mesurer les jours de façon ludique, j’ai fabriqué un petit outil visuel : un simple morceau de bois avec des crans pyrogravés, sur lequel on monte une jolie pince à linge que Petit Lutin avait confectionné en maternelle. Voici les étapes de fabrication – super simples :

  1. Coupe un bout de bois à la bonne taille – ici de la baguette de 1 cm de diamètre, qui nous sert pour les tuteurs sur le balcon
  2. Ponce éventuellement chaque extrémité si nécessaire
  3. Pyrograve un point tous les centimètres environ – j’ai choisi de faire des points plus gros tous les 5 jours, pour que le décompte soit plus facile.
    Note : j’ai laissé environ 10 cm en bas de ma baguette, de façon à pouvoir la mettre dans la bouteille
  4. Place ta baguette sur son support : porte-bougie, petite bouteille…
  5. Installe ta pince à linge – tu peux aussi utiliser une petite peluche, et la maintenir avec un élastique

Et voilà, c’est prêt !

Il reste à définir des règles précises. Pour nous ce sera :

  • mon Amoureux et moi ne crions pas sur Petit Lutin : quand on est agacé, on dit «j’en ai marre», «j’ai besoin de…», «je suis gênée par…» et pas «tu as…», «arrête de…», «qu’est-ce que tu as fait…»
  • mon Amoureux et moi ne nous crions pas l’un sur l’autre : idem
  • Petit Lutin ne dit pas de gros mots quand il est en colère : il peut les dire la tête cachée dans son coussin à colère, sans que nous les entendions
  • Petit Lutin ne fait pas semblant de nous taper : il peut taper pour du vrai son coussin à colère
  • lorsque l’un de nous ne respecte pas l’une de ces règles, on redescend le papillon tout en bas

Au jour le jour, ce sont des attitudes que nous avons bien mises en place à la maison. Reste les jours où nous sommes fatigués, grognons, stressés et où ça dérape. Ce que j’espère avec ce nouveau défi et ses célébrations, c’est qu’il nous incitera à prendre encore plus soin les uns des autres. Lorsque l’un de nous n’est pas bien, peut-être penserons nous plus à l’aider en amont en lui offrant du temps seul, en l’écoutant ou en proposant un câlin par exemple. Ou encore, lorsque l’on sentira que ça va déraper, nous penserons plus à offrir un cadre pour que la frustration puisse s’exprimer, avec le coussin à colère pour Petit Lutin ou une discussion pour mon Amoureux et moi.

Pour ce qui est des célébrations, j’imagine quelque chose comme cela :

  • au bout d’une semaine, on va manger en ville
  • au bout de deux semaines, on va au cinéma
  • au bout de trois semaines, on choisit une sortie ensemble que l’on ne fait pas habituellement (ski, accrobranche, spéléo…)
  • au bout d’un mois, on part en week-end

Note : je te fais un DIY très bientôt avec le coussin à colère de Petit Lutin.

Nous voilà parés pour nous lancer dans le défi «Je ne crie pas sur autrui» !

Et toi, te lances-tu des défis pour en famille ? Si oui, quels sont leurs thématiques ? Comment fêtez-vous cela tous ensemble ? S’il te plaît, partage tes idées en commentaires !

Petits liens pour aller plus loin


Cet article est écrit en autre grâce à votre soutien sur Tipeee, et ça représente énormément pour moi ♥ Tu aimes ce contenu, il t’apprend des choses, t’aide à avancer vers une vie plus écologique, sereine, bienveillante ? Soutiens-moi sur Tipeee !