C’est parti pour le premier article, seconde partie du challenge «S’organiser pour un mode de vie écolo».

Je continue mon retour sur mon outil d’organisation au quotidien : le bullet journal. C’est pour moi l’outil le plus efficace de tout ce que j’ai pu essayer jusqu’ici, et celui sur lequel je me base pour m’organiser dans notre quotidien écolo. C’est l’annexe de ma tête, qui me sauve de la surchauffe cérébrale en m’évitant d’avoir trop de listes en mémoire. J’ai découpé cette présentation en différentes parties :

  • pourquoi je trouve le bullet journal si pratique – article #1
  • le matériel que j’utilise : 100% récup’ ! – article #1
  • le contenu de mon bullet journal – ici
  • comment je l’égaille rapidement – ou pas – ici

3- les pages agenda

L’idée de base du bullet journal, c’est de servir d’agenda. C’est le coeur du mien, et les pages autour desquelles s’articulent toutes les autres. Mes pages agendas s’organisent en 3 niveaux, de plus en plus détaillés :

  • une double page avec une case par mois de l’année, où je note les RDV, événements, et choses diverses à penser plusieurs mois à l’avance. Je la crée lorsque le besoin s’en fait sentir, en fin d’année civile.
  • une double page par mois, avec un calendrier mensuel classique, une case par jour, une ligne par semaine. J’y note tous mes RDV, événements, choses à ne pas oublier… pour tout avoir en un coup d’oeil. Je la crée le week-end précédent le nouveau mois, la complète avec ce qui est noté dans la double-page annuelle, puis je la complète au fur et à mesure.
  • une demie-page par jour de la semaine. J’y note mes RDV, ma to-do list pour le travail, ma to-do list personnelle, ainsi que des notes sur ce qui c’est passé dans ma journée occasionnellement, lorsque j’ai envie de m’en souvenir. Je crée le week-end toutes les pages de la semaine à venir, et j’y reporte tous ce qui est prévu dans l’agenda mensuel, puis je complète avec mes to-do list.

A lire comme cela, ça peut paraître laborieux. Mais finalement, c’est plus long à expliquer qu’à réaliser !

 

4- les autres pages

Jusque là, on est sur un agenda classique. Et c’est l’association des pages agenda avec toutes les autres pages qui rend à mes yeux le bullet journal vraiment génial.

Comme tu es dans un cahier où tu crées ton agenda au fur et à mesure, tu peux insérer entre deux semaines une page avec une liste, une page avec des notes, avec ton budget, tes objectifs pour l’année, la liste de tes rêves les plus fous, ta liste de courses, tes économies pour les vacances de cet été… bref, tout ce que tu veux !

Pour m’y retrouver, je réalise un index :

  • je numérote les pages de mon cahier
  • je note le numéro des pages qui ne sont pas des pages “agenda” dans mon sommaire, ainsi que le numéro de la page du calendrier de chaque mois

En parallèle, pour les pages que j’utilise énormément, j’ai créé de petits marques pages grâce à des morceaux de washi-tape. Tu peux aussi en réaliser facilement avec du scotch transparent et un joli papier. Voici le mini DIY tout en images :

  1. choisis une feuille avec un joli motif
  2. découpe un petit rectangle de ce motif, ici 2 x 2.5 cm
  3. plie en deux dans le sens de la longueur
  4. ajoute un premier morceau de scotch sur la longueur
  5. scotche à ta page, puis ajoute un autre morceau de scotch sur l’autre face

Pour t’inspirer, voici les pages que j’ai crée :

  • une liste de livres que j’aimerais bien lire
  • diverses pages de réflexion pour mon blog
  • des idées d’oisiveté fructueuse
  • des notes pour mettre plus de nature dans notre quotidien
  • la liste de mes récoltes sur le potager du balcon
  • des notes prises lorsque j’ai regardé des reportages que j’ai bien aimé
  • des notes suivant les différents tests anti maux de tête que j’effectue
  • des notes pour organiser certaines sorties avec beaucoup d’amis

5- déco or not déco ?

Pour que ce soit un système pérenne, j’ai choisi de faire simple.

Au départ, j’étais super motivée par la nouveauté, et je passais mes soirées à décorer, colorier, écrire avec de jolis styles… Mais très vite, c’est devenu une corvée. Alors je me suis donnée le droit que ça ne soit pas parfait, et j’ai tout simplement arrêté. Pour m’être vraiment utile, j’ai besoin que ce système soit efficace et modulable. Aujourd’hui :

  • je note les titres et les dates avec un feutre à grosse pointe, en attaché, sans majuscule. C’est rapide, lisible au premier coup d’œil et joli.
  • je dessine la météo lorsque j’y pense. Des fois, j’oublie et je ne me souviens plus, tant pis ! Parfois, je la colorie, juste parce que j’ai envie.
  • je colle de temps en temps une photo, un dessin, un ticket de cinéma…
  • je note parfois les phrases et réflexions amusantes de Petit Lutin

Et toi, tu utilises un bullet journal ? Pourquoi trouves-tu cela pratique ? Quel matériel utilises-tu ? Sinon, pourquoi ne t’es-tu pas encore lancée ? S’il te plaît, partage ton expérience en commentaires !

——————————–

Cet article fait partie du Challenge écologique et créatif de Mai-Juin 2017 : S’organiser pour un mode de vie écolo. Pour ne rien louper des challenges, je t’invite à t’inscrire en haut à droite. Tu recevras en cadeau 4 coloriages ainsi que 31 idées pour prendre ton temps.