Eviter le gâchis alimentaire : 3 astuces

Mai 25, 2017 | 47 commentaires

Jeter de la nourriture, c’est toujours rageant.

Quand on sait qu’en moyenne une personne jette 29kg de nourriture par an (source) il y a de quoi être affolé. Produire de la nourriture pour qu’elle finisse à l’incinérateur alors que tant de personnes ont faim et que la nature est saccagée pour cultiver ces produits est tout simplement insoutenable écologiquement et socialement.

Si en plus tu fais l’effort d’acheter de la nourriture de qualité, et qu’inévitablement cela te coûte plus cher que dans le discount, l’inconvénient n’est plus seulement écologique, il en devient aussi financier.

Comment faire pour éviter de gâcher de la nourriture ?

Je te propose ici 3 astuces, celles que nous avons mis au point au quotidien, et qui nous ont permis de jeter beaucoup moins de nourriture qu’au part avant. Elles permettent le limiter le gâchis interne à ton foyer. D’autres astuces sont valables pour limiter le gâchis en amont, mais ce n’est pas le sujet aujourd’hui !

eviter-gachis-alimentaire-clementine-la-mandarine

Établis des menus précis

Établis des menus précis pour la semaine. Si même les petits déjeuners sont sources de gâchis chez toi, tu peux les inclure dans ce processus.

Pense à regarder ce que contient ton frigo et tes placards avant de créer ton menu. Inclus y au moins tout ce qui est en passe d’être périmé, cela assez rapidement pour ne pas jeter. Prépare ta liste de course en fonction de ton menu, et ajoute les ingrédients dont tu as besoin pour préparer tes menus. Si tu as besoin que tout soit très précis, inclus les desserts, les goûters…

menu-eviter-gachis-alimentaire-clementine-la-mandarine

Mange tes restes le midi au travail

Chez nous, à chaque repas ou presque, il y a des restes. Parce qu’on ne peut jamais deviner si l’appétit de Petit Lutin sera celui d’un ogre ou d’un moineau, parce que la recette disait pour 2 mais qu’en fait, c’est plutôt pour 4 ou parce que faire ½ quiche, c’est compliqué !

Tous les midis, nous mangeons nos restes. En fonction de nos préférences, nous nous les répartissons tous les 3 : dans la box de Petit Lutin qui apporte son propre repas à l’école, dans la lunchbox de mon Amoureux qui a fait le choix de ne pas manger à la cantine de son travail, ou pour moi, qui mange à la maison.

Ainsi, nous jetons de moins en moins de restes, et c’est à la fois une sacré économie, et très satisfaisant psychologiquement.

Si tu le peux, prépare des lunchbox au moins pour toi et ton Amoureux, les écoles acceptant les box pour les enfants étant très rares – enfin quand je dis prépare, ça peut aussi être ton Amoureux qui s’en charge !

cuisine-zero-dechet-clementine-la-mandarine

Cuisine les fanes, les restes…

Même si tu établis précisément des menus, parfois, tu peux te retrouver avec des restes de ce que tu as cuisiné. Si tu n’as pas envie de manger 3 fois de suite le même plat, tu peux alors l’incorporer dans un autre. Transforme par exemple un reste de légumes en quiche.

Tu peux aussi maximiser l’utilisation de tes achats en cuisinant les fanes des légumes, sous forme de pesto, mais aussi de bien d’autres recettes.

Le livre La cuisine Zéro Déchet, de Stéphanie Faustin te donnera tout un tas d’astuces en 40 idées de recettes, végétaliennes ou végétariennes pour cuisiner tes restes ainsi que de nombreuses fanes. Il y a même des mets sucrés, comme les pancakes à la peau de banane. Tu manges la banane, avec du chocolat fondu et des noisettes concassées (huuuuuuum) sur des pancakes cuisinés avec la peau de la banane. Si c’est pas optimisé ça ! Les photos sont super jolies, et donne vraiment envie de s’y mettre. Moi qui n’ai jamais cuisiné les fanes de légumes, j’espère maintenant m’y mettre avec les légumes du potager de notre balcon.

zero-dechet-cuisine-clementine-la-mandarine

Si apprendre à cuisiner autrement, si manger plus sain, plus écolo te fait envie mais que tu ne sais pas bien par quel bout prendre le problème, je t’invite à rejoindre mon accompagnement à l’écologie au quotidien. Tu y découvriras comment changer ton alimentation pas à pas, sans prise de tête, pour passer à une alimentation saine, bonne pour ta santé !

Et toi, tu fais comment pour éviter le gâchis alimentaire ? S’il te plaît, partage tes astuces en commentaires !


Cet article fait partie du Challenge écologique et créatif de Mai-Juin 2017 : Alimentation bio, locale, de saison, végétale, zéro déchet. Pour ne rien louper des challenges, je t’invite à t’inscrire en haut à droite. Tu recevras en cadeau un mini-challenge écolo de 7 jours.

47 Commentaires

  1. Comme toi, je n’aime pas jeter de la nourriture à la poubelle. J’ai un composteur à la maison et s’il m’arrive d’avoir des restes de repas, je les mets au compost. Ainsi je culpabilise moins car je peux le réutiliser au jardin.
    Je retiens l’idée de cuisiner ses restes, ce que je fait rarement. Du coup le livre de Stéphanie Faustin pourrait m’intéresser. Je vais jeter un coup d’œil en librairie.

    Réponse
    • Merci Catherine pour ton retour. Effectivement, je pense que cuisiner les restes est à considérer avant de mettre au compost, ce qui est toutefois bien mieux qu’à la poubelle grise ! ☺

  2. Hello,
    Moi aussi, je fais comme toi, sauf que les boites c’est pour moi, dans la semaine.
    Je congéle celles que je n’utilise pas de suite.
    Monsieur a une carte avec un forfait, donc ilpréfère l’utiliser.
    Sinon, le moindre reste est congelé, et le vendredi dans mecs menus c’est selon restes  » réchauffé, ou en poêlée, en mini tarte, je trouve souvent une façon de les utiliser.
    Sinon, c’est compost.

    Réponse
    • Merci Cécile pour ce concentré d’idées :)))

  3. De très bonnes idées…j arrive à utiliser les restes pour mes repas du midi et j ai la chance d avoir un toutou, les restes il n en fait qu’une bouchée! Il faut que je me mette à la cuisine des fanes et epluchures…merci pour cet article

    Réponse
    • Ah oui, le chien, c’est génial pour les restes ! Et tellement meilleur pour lui que les croquettes :))

  4. Les fanes de radis sont rentrées dans la liste de mes aliments préférés, particulièrement en quiche, Et ca tombe bien, parce que les radis ont toujours été en tete de mes petits plaisirs culinaires estivaux. Et en hiver, je me fait des « soupes à tout » avec tout ce que mon chéri n’utilise pas dans les plats normaux (oui, je suis chanceuse, c’Est lui qui cuisine pour nos repas du soir). Ca fait déjà trés peu de gachis, meme si j’avoue que je ne peux pas toujours tout utiliser, à ce moment là ca part au compost.

    Réponse
    • La soupe à tout : on fait ça longtemps aussi. Depuis peu de temps, on réalise des soupes avec des recettes aussi, car Petit Lutin nous réclame certaines, qu’il adore. Et quand il réclame de la soupe, on va dire non ;)

  5. Concernant les fanes j’avoue ne pas tout utiliser, quand tu as 2 bottes de navet et une de radis de l’amap ça fait bcp à reincorporer. Par contre oui, je planifie, les repas du soir et du midi (qui sont donc des restes anticipés), et si une semaine je vois qu’on a des écarts par rapport au planning je ne cuisine pas certains plats prévus et/ou je mange le plat pour la 3e fois, ça ne m’enchante guère, mais en fait je me rends compte que je suis encore moins enthousiasmée à l’idée de manger quelque chose de décongelé. Pour que « ça passe « , je me force à emporter ca le midi au bureau comme ça paq le choix de manger ce qui a été décongelé.

    Réponse
    • Merci Agathe pour tes idées ! Il nous arrive aussi de décaler les plats. Parfois tellement que c’est bien plus facile de créer le menu de la semaine suivante :)

  6. Le gaspillage alimentaire est vraiment un problème important. J’ai moi même écrit des articles sur le fait d’établir des menus, de cuisiner les restes ou même d’utiliser les fânes, pelures…Tu abordes l’aspect écologique sur ton site, personnellement j’aborde plus l’aspect économique mais finalement qu’importe, puisque ne pas gaspiller permet d’atteindre ces deux objectifs à la fois !
    J’ajouterais qu’il faut être astucieux dans la manière de ranger son frigo et ses placards pour éviter d’oublier des ingrédients au fond du frigo et se rendre compte trop tard, qu’ils sont périmés. D’ailleurs tous les produits passés de date, ne sont pas forcement impropres à la consommation !
    Merci pour ce superbe article bien illustré :)

    Réponse
    • Merci pour cette astuce du frigo, c’est vrai que ça permet de ne rien oublier. Nous utilisons de petits bacs, ça nous aide beaucoup !

  7. Je déteste le gâchis et je l’évite le plus possible. Autant que possible, je n’achète en denrées périssables que ce que nous sommes certains de consommer avec ma moitié (surtout que nous ne nous servons pas du congélateur).
    Les restes sont toujours soit accommodés avec autre chose ou utilisés le midi. Bien souvent, nous cuisinons plus exprès pour avoir de quoi déjeuner.
    Quand vraiment nous ne pouvons pas tout manger, ou pour les parties pas très digestes, nous avons la chance d’avoir des animaux et un tas de compost : quoi qu’il arrive, ce n’est jamais perdu (en tout cas, pas pour tout le monde !).

    Réponse
    • Merci pour tes astuces ! Nous donnons le pain sec à nos juments (ouais, je sais, c’est pas terrible il paraît, heureusement, on n’en a pas tant que ça). Sinon, elles ne peuvent hélas pas manger beaucoup de choses mis à part quelques fruits flétris.

  8. Pour les fanes, les légumes et les fruits qui sont moins « sexys », pas de pitié : dans l’extracteur à jus !
    Ou dans un smoothie, c’est selon.

    Je jette très peu, mais j’avoue qu’avoir un composteur m’aide à arrêter de considérer mon corps comme une poubelle. Avec 3 enfants en 6 ans, je ne compte plus les assiettes entamées qui ont terminé dans mon estomac… pour finir dans mes hanches !
    C’est le revers de la médaille de l’anti-gaspi. :P

    Réponse
    • Ah encore une excellente raison d’investir dans un extracteur de jus ! Merci pour l’idée

  9. ici je n’arrive pas à me motiver pour les menus…il va falloir, en plus je suis sure qu’on ferais des économies…
    mais sinon on fait aussi restes le lendemain midi, ça fait même régulièrement pour un 2eme soir :) ça ne nous dérange pas de manger 2-3 fois de suite la meme chose :) et sinon je congele des portions dans des bocaux en verre pour les jours ou pas de restes pour les repas du midi!
    et les fanes, j’adoooore la soupe de fanes de radis, vraiment c’est une tuerie! si pas assez de fanes ou pas le temps de faire je congele et qd j’en ai assez je fais la soupe :)
    les quiches avec les fanes de carotte aussi, miam :)

    Réponse
    • Merci Emilie pour ton retour et tes idées pour éviter le gâchis !!

  10. Cela me paraît tellement évident , je cuisine les restes ET je congèle soit les restes , soit d’emblée des portions complètes , par exemple des parts de quiches .
    Ma fille petite disait ‘maman va dans le frigo , on va manger UNE quiche !’
    J’aime bien congeler des parts supplémentaires et je pèse pour ne pas trop avoir de restes , les pâtes , lentilles , riz ,
    Je fais des pois chiches et je congèle la valeur de 3 ce ã soupe en petits sacs , pour prévoir des portions pour compléter une salade composée .

    Les tout petits restes , je les mets dans un verre à moutarde fermé par UN film alimentaire , ET devant dans le frigo pour les consommer appétissant .
    Par contre , je fais de la soupe en grande quantité et je congèle des barquettes d’un litre .
    En ce moment , il y a plein de fanes de radis qui attendent UNE envie de soupe dans le congélateur.

    Remarque avez vous cuisine les f ânes de carottes en soupe en quiche , C ‘est un délice ?

    Réponse
    • Merci Louise pour ce retour sur votre façon de fonctionner :) Je n’ai encore jamais essayer de cuisiner les fanes de carottes. Au printemps prochain ;)

  11. Il y a des fois où j’achète un légume justement parce qu’il a ses fanes! Je les cuisine surtout en omelette, à la manière des épinards. Parfois je fais des pestos, mais c’est plus rare.
    J’ai ce problème de gâchis surtout avec des réalisations dont je ne maîtrise pas la quantité, comme le pesto par exemple ; je le mets dans un plat au frigo et après en avoir mangé plusieurs fois, je fais un plat n’en ayant pas besoin, et je finis tout simplement par l’oublier…
    Ceci dit, j’ai réussi à améliorer la gestion du gaspillage. On ne jette quasiment plus, hormis ce que mon fils ne finit pas (quand on ne le finit pas nous-même), ou justement ces « oublis » dans le frigidaire…
    Je ne fais pas de « menus » très précis, mais j’ai fini, à force de faire un peu le même type de plats, à savoir de quoi j’avais besoin et pour quelle durée… donc je sais maintenant combien de légumes il me faut pour réaliser un plat maison en particulier. En fait, comme tu le dis, il faut planifier un minimum pour éviter le gaspillage.
    Quant aux restes tels qu’épluchures, on met la majorité dans nos plantes sur le balcon… ça alimente la terre et ça nous permet de moins jeter.

    Réponse
    • J’ai aussi ce problème d’oublis au fond du frigo. Et pourtant le notre est vraiment tout petit ! Du coup, nous avons investi dans des bacs en plastique. L’un d’entre eux sert exclusivement justement à y mettre ce qu’il y a à finir rapidement. Ca ne résolve pas tout – il y a des restes qu’on n’a tout simplement pas envie de manger ! – mais ça nous a bien aidé !
      Comment fais-tu pour mettre tes épluchures sur ton balcon ? Je suis très curieuse de connaître ta méthode :)

    • On a des bacs. Je mets juste les épluchures dans l’un d’entre eux. De temps en temps on arrose et retourne. Dans les autres bacs, on fait un petit trou et on enterre les restes. Mais on n’a pas encore trouvé de méthode qui nous satisfasse à fond.

  12. Bonjour, moi aussi j’aime l’idée d’optimiser les matières premières au niveau des repas. Alors j’utilise les restes dans des soupes en hiver, dans des omelettes ou dans des canelloni. Quant aux fanes, c’est dans les soupes que je m’en sers.
    Et j’avoue que le congélateur est mon ami avec des portions pour une personne dans lesquelles je pioche pour mes repas de midi au boulot.

    Réponse
    • Merci Katy pour le partage de ton fonctionnement et tes idées :)

  13. Bonjour,

    Ayant un très petit budget, je ne jette rien. J’achète mes fruits et légumes en petites quantités, par exemple 2 tomates, 5 abricots… Et je ne retourne acheter que quand tout est consommé. Les petites quantités évitent que les produits n’aient le temps de s’abimer.

    Bien sûr j’ai la chance de pouvoir me rendre chez le primeur plusieurs fois par semaine. J’achète prioritairement des produits locaux et systématiquement de saison.

    Réponse
    • Merci pour le partage de ton fonctionnement. J’aime bien l’idée d’avoir tout fini avant de racheter : cela motive aussi à manger les aliments qui font moins envie ;)

  14. Moi aussi jeter de la nourriture me met hors de moi.
    Nous avons déjà beaucoup réduit nos achats et changer notre façon de manger (à la base pour perdre du poids mais pas que!). Nous mangeons moins de tout prêt, beaucoup plus de légumes, en moins grande quantité, etc
    ça fait du bien au corps mais aussi à l’esprit!
    Cuisiner les restes et les fanes me tentent depuis un moment mais je ne sais jamais trop quoi faire. Merci pour l’idée de ce livre qui a l’air bien inspirant!

    Réponse
    • Ce livre est vraiment chouette pour débuter :) J’espère que tu trouveras comment t’y mettre !

  15. Merci pour le livre, je ne connaissais pas! Il y a plus de 10 ans que nous faisons le menu de la semaine. Vendredi soir, fin de la semaine, petit apéro, et nous faisons le menu en famille, ce qui permet de faire une liste de course avec juste les besoins de la semaine. Samedi matin, c’est le rituel des courses pour mon mari, pendant que je fais le ménage ! Des fois, j’avoue que nous sommes à court d’idée pour trouver les menus. Il nous arrive de prendre les anciens menus, ou bien nous prenons le temps de feuilleter notre lutin de recettes, ou nos livre de cuisine. Lorsque certains ingrédients sont à consommer en priorité, nous lzs prévoyons en début de semaine. Les restes sont utilisés pour les lendemains midi. Quand on ouvre le frigo, la priorité est de sortir les TupperWare avec les restes. Ensuite, on complète. Quand il y a trop de reste, le dimanche soir par exemple, on fait « soirée Tupperware « . Chacun se fait son assiette en piochant sans les boites. Enfant, nous faisions ça chez mes parents, j’adorais les « soirées Tupper » ! On avait l’impression d’être au self!

    Réponse
    • Nous faisons aussi les soirées restes où chacun mange ce qu’il préfère. Petit Lutin adore, et nous aussi. Et ça vide magiquement le frigo d’une foule de bocaux, c’est génial !
      Merci pour le retour de ton fonctionnement et tes idées :)

  16. Bonjour Clémentine, pour moi (nous 3, 1 semaine sur 2) j’établis des menus afin de faire les courses au plus juste et je congelé tous les restes pour les jours où je suis seule. Les fanes je donne à mon lapin.
    Bonne soirée

    Réponse
    • Lorsque nous avons gardé le lapin d’une amie, nous lui donnions les fanes aussi. Nous avions d’ailleurs été très étonnés de voir qu’elle préférait les fanes à la carotte elle-même !

  17. Bonjour,
    En ce qui me concerne, j’ai l’immense chance d’avoir des poules… alors elles mangent nos restes quand nous en avons, et en échange, elles nous donnent de bons oeufs ! :-) Echange de bons procédés ;-)
    Bonne soirée !

    Réponse
    • Ah les poules, c’est extra pour les restes, les épluchures… Je me souviens de ma mémère qui leur donnait énormément de choses et de la petite barquette en polystyrène à côté de l’évier pour regrouper tout ça.

  18. Bonjour,

    Connaissez-vous « Too good to go » ? Superbe application à installer sur téléphone et qui permet de lutter contre le gaspillage alimentaire en récupérant des paniers chez les commerçants et producteurs inscrits sur cette appli.

    Mathilde :-)

    Réponse
    • Oui, Mathilde je connais, mais je n’ai jamais testé. Avec mon régime végane, je n’ai rien trouvé sur ma commune de convainquant. Dommage !

  19. Bonjour
    J’ai l’âge où petite fille j’ai vu mes Grands-mères et Grands-tantes cuisiner les restes à la perfection. Je dois avouer que c’est une façon de cuisiner que je trouve ludique. Chez moi même au temps du peu de soucis pour la planète la nourriture a toujours été un objet de respect.
    Bonne journée

    Réponse
    • C’est vrai que cela permet de sortir des sentiers battus que de cuisiner les restes :)

  20. Je n’aime pas manger 2 jours de suite la même chose alors je congèle des boîtes pour 2 ou 1 personnes.

    Réponse
    • C’est top aussi de congeler ce qui le subit bien :) Merci pour le partage de cette idée

  21. Pareil pour moi, je congèle également.
    Vivant seule je prépare souvent pour plus qu’une personne du coup je préfère congeler et ainsi avoir des plats tout prêt (maison) pour les jours où je n’ai pas le temps de cuisiner. Ca m’évite de manger tous les jours la même chose :)

    Réponse
    • Oui, c’est vrai que l’on est régulièrement dans ce cas : à ne pas avoir envie ou le temps de cuisiner, et donc les plats congelés peuvent-être une solution.

  22. Bonjour, comme toi, je prévois mes menus à l’avance et ainsi je ne jette rien, je cuisine toujours dans des cocottes ou sauteuse, on en a pour 2 jours mais ça ne nous dérange pas de manger plusieurs fois fois le même plat. Je travaille dans une grande surface donc je peut acheter mes produits frais au jour le jour donc ça aide aussi. Quant aux fanes, je ne suis pas prête mais ouverte d’esprit donc à voir, plus tard🙂

    Réponse
    • J’espère que depuis, tu as pu tester la cuisine des fanes :)

  23. Coucou, chez nous aussi on mange ou accomode les restes. Les pâtes finissent en salade ou en omelette. Les légumes en quiche ou en omelette… Nous avons également deux petits chiens pour qui je cuisine et qui mangent aussi nos restes. pour le reste, nous venons d’accueillir deux poulettes qui se régalent de nos déchets de fruits et légumes. Je prévoit aussi mes menus et je range mon frigo comme dans les supermarchés : la date la plus longue au fond, surtout pour les yaourts et la viande. Voili voilou
    Bonne journée <3

    Réponse
    • Merci pour ces astuces Annick :)

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

* indicates required
Que souhaites-tu recevoir ?

Encore un peu de lecture ?

la boutique

Acheter, c’est voter ! Fais-le selon tes valeurs.

Pendant ce temps sur Instagram…