Et flop !

Un méga flop même.

Rien à faire, je n’arrive pas à prendre cette habitude de me consacrer 15 minutes le soir, rien que pour moi, dans la salle de bain, pour prendre soin de moi.

Cela fait plus de deux mois que j’ai souhaité « prendre soin de moi en pleine conscience tous les jours, pendant 15 minutes». Et cette habitude n’est absolument pas rentrée dans mon quotidien. J’en suis là actuellement. La vie de la Maman occidentale qui veut en faire trop, et fait passer ses petits moments de douceur personnel au second plan. Au premier plan, il y a Petit Lutin, les sorties natures, le travail, et même parfois le rangement de la maison !

pleine-conscience-beaute-2-mois-clementine-la-mandarine

Pourquoi ? Pourquoi ça ne marche pas ?

Déjà, je n’y pense pas. J’ai pourtant mis des flèches rouges, en scotch, sur le sol, pour m’y faire penser. Elles vont de la chambre de Petit Lutin à la porte de la salle de bain : le chemin que j’ai à parcourir. Et bien au bout d’une semaine, je ne les voyais plus. Elles font parties du décor.

Ensuite, j’ai l’impression de ne pas avoir le temps. Alors tu vas me dire, le temps, il s’agit de choisir ce qu’on veut en faire. Et bien justement, en début de soirée, une fois Petit Lutin au lit, il me semble que tout ce que j’ai envie de faire, c’est pouvoir enfin discuter avec mon chéri sans que chacune de mes phrases soit coupée. Parce que Petit Lutin, il est sacrément bavard ! Et voilà, il me manque l’ingrédient essentiel : l’envie. Pas un manque de volonté, non. Car je ne crois pas que faire les choses uniquement en comptant sur sa volonté les rendent pérennes. Bien entendu, il en faut pas un peu. Mais pas que. L’envie est très importante aussi.

Et le soir, j’ai plus envie. L’idée d’aller bidouiller des crèmes, des masques à cette heure-là me décourage, surtout quand je pense à tout ce qu’il me reste à faire derrière. De plus, comme mon Amoureux, préposé aux courses, n’a pas trouvé l’huile que je souhaite utilisée pour ma crème maison, je n’ai pas les ingrédients, et même pas pris le temps d’en commander en ligne. Si ça, c’est pas du manque d’envie ! J’en ai pourtant marre de mes rougeurs sur les joues, de ma peau toute sèche que les crèmes que j’ai actuellement n’hydrate pas assez.

routine-beaute-en-pleine-conscience-clementine-la-mandarine

Il y a aussi que j’ai l’impression de ne jamais avoir deux jours de suite le même emploi du temps, la même organisation. Entre mes activités et celles de mon Amoureux, c’est un peu chaotique en ce moment. De ces chaos très enthousiasmants, de ceux où on fait plein de choses qu’on avait envie de faire depuis si longtemps, mais que pour des raisons obscures, on ne se lançait pas. Et bien, nous voilà partis. Et tout cela nous demande du temps et de l’énergie. L’organisation des soirées s’en voit chamboulée, et mon courage diminué.

Et puis, peut-être qu’il y a un travail psychologique à faire aussi. Tu sais, de ces déclics où tu réalises que oui, tu as le droit, tu mérites de prendre du temps pour prendre soin de toi. Que c’est pas une perte de temps, ni égoïste. Que te mettre au premier plan, c’est ensuite pouvoir offrir plus, mieux aux autres.

Alors comment faire pour remédier à tout ça ?

Il me semble donc que pour que ce projet fonctionne, je doive trouver les deux ingrédients essentiels :

  • l’envie
  • le bon moment

beaute-routine-clementine-la-mandarine

J’ai pensé que peut-être m’abonner à un coffret beauté bio m’aiderai. Recevoir des produits de qualité, qui répondent à mes critères en matière d’écologie serait un peut-être un bon début puisqu’il faut bien que je me rende à l’évidence : pour l’instant, je ne prends pas le temps de me créer moi-même mes produits, ni même de me les acheter ! Ce serait une façon de commencer en douceur. Recevoir un joli colis, avec des nouveaux produits, ça me donnerai certainement envie de m’y mettre. Le tout dans une jolie trousse (édit 20/12/19 : elle n’est plus dispo dans la boutique), que je pourrai mettre en évidence pour la voir, ce serait parfait ! Je sais bien que cette solution n’est pas parfaite – transport et déchets notamment – elle me semble toutefois une bonne alternative pour me donner l’envie m’y mettre.

J’ai aussi pensé à faire cela pendant une pause dans mes journées. Je fais une première pause systématique à 11h30 pour méditer. Je peux en prévoir une seconde, dans la journée, pour ce temps de soin en pleine conscience. En plus, ça me doublera mon temps de méditation, ce que j’envisage depuis un bon moment. Je vais aussi raccourcir le temps, pour le passer à 10 minutes, au moins dans un premier temps.

Et toi, est-ce que ce défi « 15 minutes pour prendre soin de moi en pleine conscience tous les jours » te fait envie ? As-tu déjà des routines similaires ? S’il te plaît, partage ton avis et ton expérience en commentaires !

Petits liens qui vont bien pour aller plus loin :

——————————–

Cet article est sponsorisé. Pour savoir ce que cela veut dire, je t’invite à consulter cette page.