Shampoing zéro déchet, comment faire simple ?

Juin 22, 2022 | 0 commentaires

Pour diminuer ses déchets, la salle de bain est l’un des lieux les plus faciles et les plus rapides où progresser.

J’ai déjà partagé les 10 premiers pas zéro déchet pour ta salle de bain : ce sont des choses faciles à mettre en place et qui sont très gratifiantes car tu verras vite la différence. Les mettre en place m’a un peu donné l’impression de sauver le monde en 10 minutes.

L’un de ces pas est le passage au shampooing solide. Pour moi, ça a été très facile : j’ai appris l’existence des shampoings solides, j’ai trouvé ça génial, j’en ai acheté un, j’ai testé, adoré et depuis, je n’ai jamais acheté de bouteille de shampoing. Mais j’ai rencontré bon nombre de personnes qui ouvrent de grands yeux ronds à l’évocation des shampoings solides, et restent perplexes sur comment les utiliser. Par incompréhension, elles ne franchissent donc pas le pas de tester, et c’est autant de bouteilles en plastiques qui continuent à être vendues faute d’information. Et ça, c’est quand même vraiment triste, non ?

Les shampoings solides, t’es sure ?

Oui oui !

Les shampoings solides, c’est génial au niveau écologique :

  • pas de flacons en plastique : c’est une quantité de déchets énorme qui n’est pas produite. Et comme dit l’adage, le meilleur déchet, c’est celui qu’on ne produit pas. On devrait en faire un mantra, une comptine pour enfant, et le taguer sur les murs des toilettes publiques – ça changerait des obscénités habituelles.
  • pas de transport d’eau : un shampoing solide équivaut à au moins deux bouteilles de shampoing classique en nombre de lavage et prend environ un quart du volume d’une bouteille de shampoing. Donc, pour un même volume, on a de quoi faire environ 8 fois plus de shampoings avec des shampoings solides qu’avec des shampoings en bouteille. Tu imagines, 8 fois moins de camions de shampoing sur la route, c’est génial non ?

Comme tu peux le constater, c’est donc un changement dans ta salle qui a un gros impact écologique. Et il y a encore d’autres avantages. En vrac :

  • plus de bouteilles partout sur le bord de ta baignoire, et donc, un ménage beaucoup plus facile et rapide. Imagine tout ce que tu pourras faire avec ce temps de gagner, comme par exemple, rien !
  • cela revient au même prix, voire moins cher
  • tu trouveras facilement des shampoings naturels solides, même en grandes surfaces – mais les prix n’y seront par contre pas forcément les plus attractifs et t’approvisionner autre part peut-être judicieux.
Photo @les savons de Joya

Comment utiliser un shampoing solide ?

C’est au final très simple. Un shampoing solide s’utilise comme un savon solide. Tu te frottes avec, puis tu te laves.

Voilà comment je procède, avec les cheveux longs :

  • je mouille mes cheveux, je les essore un peu, je les mets tous en arrière
  • je mouille mon shampoing
  • je frotte, dans le sens du cheveu le dessus et les côtés de ma tête, directement avec le shampoing
  • je soulève avec une main mes cheveux, et je frotte le dessous de ma tête avec le shampoing
  • je sens lorsqu’il y a assez de shampoing : ça commence à mousser
  • je pose alors le shampoing, et je me lave les cheveux en massant
  • si besoin, car il n’y a pas assez de shampoing, je recommence
  • je rince, et voilà !

Note : frotter avec le shampoing uniquement dans le sens du cheveux m’évite de trop les emmêler. Je fais aussi parfois des cercles, notamment avec les shampoings qui ne moussent pas très bien – car je reste conditionnée, et j’adore la mousse, plein de mousse. Pour sculpter mes cheveux. Tu faisais ça aussi quand tu étais petite ? J’adorais jouer à Fifi Brindacier.

Tu peux trouver plein de vidéos en ligne où des personnes montrent comment utiliser les shampoings si tu as besoin de voir avant d’oser tester. Celle-ci, bien qu’en anglais, est visuellement intéressante car explicite – passe les blabla du début.

Pour les cheveux courts, c’est encore plus simple :

  • tu mouilles tes cheveux
  • tu frottes ta tête un peu partout dans tous les sens avec le shampoing jusqu’à que ça mousse assez à ton goût
  • tu poses ton shampoing, puis tu te masses le crâne pour laver tes cheveux comme tu le fais habituellement
  • tu te rinces comme d’habitude

Une fois que tu as terminé de te laver les cheveux, pour conserver au mieux ton shampoing solide, il te faudra le faire sécher puis le garder dans un endroit sec. Cela peut être dans ta douche, hors de portée du jet, sur un porte savon aéré – avec des trous ou une grille pour laisser l’eau s’évacuer ou dans un endroit sec en dehors de ta douche.


Je remercie Les savons de Joya de soutenir mon travail en finançant cet article dans le cadre de la charte des créatrices de contenu éthique et solidaire.

S. qui a testé leurs shampoings et les utilise depuis longtemps m’en a dit : « J’ai pu tester les shampoings solides de la marque Les savons de Joya, mes cheveux en sont ressortis parfaitement lavés, ni trop gras, ni trop secs, ce qui m’était rarement (jamais) arrivé avec des shampoings « traditionnels ». A ce compte là, je ne vois plus aucune raison de transporter de l’eau dans des bouteilles en plastique pour se laver les cheveux ! »


Et toi, es-tu réticente à utiliser les shampoings solides ? Qu’est-ce qui te freine ? Qu’est-ce qui pourrait t’aider à passer le cap ? Au contraire, apprécies-tu de les utiliser ? Comment s’est passé la transition ? S’il te plaît, partage tes questionnements ou ton expérience en commentaires !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

* indicates required
Que souhaites-tu recevoir ?

Encore un peu de lecture ?

La Peur

La Peur

J'ai peur. J'ai souvent peur. Une peur diffuse. Que je refuse souvent d'écouter, à laquelle je...

lire plus

la boutique

Acheter, c’est voter ! Fais-le selon tes valeurs.

Pendant ce temps sur Instagram…