Mai au potager sur le balcon

Juin 4, 2019 | 2 commentaires

Le mois de Mai est intense pour le jardinage, et c’est vrai aussi sur le balcon.

Quelle joie de semer, repiquer et glaner les premières récoltes ! Je continue ici à te détailler ce que j’ai réalisé mois par mois sur notre balcon. J’espère que cela pourra t’inspirer à jardiner chaque petit coin possible chez toi.

Notes :

  • notre balcon est orienté plein Sud, et possède des vitres en verres tout le tour, ainsi que deux côtés qui sont des murs de l’appartement : il y règne donc un micro-climat chaud particulièrement propice en hiver et au printemps
  • notre balcon possède un toit, nous ne pouvons donc pas profiter de l’eau de pluie pour arroser naturellement les bacs. J’économise l’eau au maximum, en utilisant toutes les ressources : reste de cruches des repas, eau de lavage des légumes, eau de trempage du riz, des légumineuses…
  • nous avons deux Bacsac de 90 x 90 cm, ainsi que 4 paniers en osier récupérés d’environ 40 cm de côté, un demi tonneau, quelques jardinières et deux pots pour les arbres (olivier dans une ancienne poubelle et pêcher dans un seau récupéré)
  • nous allons déménager à la fin du mois de Juin, et les Bacsac ne seront pas transportables remplis de terre. J’ai donc commencé à les vider, en utilisant la terre pour remplir les très nombreux pots et jardinières récupérés ici et là, et en y plaçant tous les semis pour transporter tout ce petit monde. Cela confirme que les lasagnes de culture produisent une excellente terre !

Ce que j’aurais aimé faire :

Et bien ce mois-ci, je suis juste très contente de ce que j’ai pu entreprendre. C’est très satisfaisant !

Ce que j’ai fait :

  • semer les graines de bourrache et bleuet reçues dans la box de Mai de Mon Petit Coin Vert, directement dans les bacs à l’extérieur
  • semer de nouveau les graines qui n’avaient rien donné, à savoir poivrier, aneth, courgette blanche et courge musquée
  • semer de nouveau plans de poivrons, car c’est un légume que nous mangeons énormément, et qui peut se cultiver en intérieur l’hiver
  • rempoter de nombreuses petites pousses devenues bien grandes
  • laisser dehors les plants de poivrons, piments et tomates, malgré le froid, et observer que ça se passe pas si mal
  • couper les pieds de choux de Bruxelles, une fois qu’ils n’avaient plus de fleurs
  • laisser des plantes réputées mauvaises herbes : boutons d’or, une belle inconnue qui ressemble à un haricot sauvage, du trèfle…
  • laisser les plantes qui s’auto-sèment : nous avons des tas de pousses de tomates et de choux de Bruxelles un peu partout, que je laisse en place : si elles sont là, c’est qu’elles s’y sentent bien !
  • laisser certaines plantes monter en graines, graines paysannes que je garderai pour l’année prochaine, comme les blettes par exemple
  • acheter les premiers plans à notre maraîcher préféré, sur le marché local, qui cultive uniquement des variétés paysannes
  • réfléchir et planifier les plans de plantes aromatiques et épices : j’ai semé il y a quelques temps poivre, aneth, basilic, mélisse, enterré un morceau de gingembre, récupéré de la ciboulette, laisser s’épanouir du persil, du romarin et de l’origan, prévu de semer de la moutarde et du thym d’hiver… Je vais me renseigner plus en détails grâce à cet ebook très complet sur les épices afin de choisir ceux qui compléteront.
  • récolter les graines de fleurs : muflier qui nous donne énormément, mais aussi la fleur de Petit Lutin dont nous avons oublié le nom, les soucis…
  • récolter de délicieuses fraises et des fleurs de soucis

Et bien entendu, je n’ai pas pu m’empêcher de faire quelques expérimentations :

  • récupérer un pot plein de ciboulette du jardin du parrain de Petit Lutin : un merveilleux cadeau car c’est mon herbe aromatique préférée !
  • enterrer des pelures de pommes de terre : cela n’a rien donné pour l’instant, je continue mes expérimentations de ce côté, car j’ai totalement oublié de les arroser !
  • jeter dans les bacs les quelques grains de riz collés à égouttoir après l’avoir fait trempé : vont-ils germés ? Pour l’instant, on dirait plutôt que les oiseaux se chargent de les picorer

Et toi, as-tu jardiné en ce joli mois de Mai ? Qu’as-tu entrepris ? Quelles plantes poussent chez toi ? S’il te plaît partage tes idées en commentaires pour nous inspirer !


Certains liens de cet article sont sponsorisés ou affiliés. Lorsque tu commandes quelque chose via les liens affiliés, je touche quelques euros sans que cela ne te coûte rien de plus à toi. Pour tout savoir sur les rémunérations sur mon blog, et mes choix à ce sujet, je t’invite à consulter cette page. Je te remercie du fond du cœur pour ton soutien pour mon travail de blogueuse ♥

2 Commentaires

  1. Moi aussi j’aime les petites expériences et je laisse pousser les plantes sortant de mon compost. Cette année, les semis de tomate n’ont pas été réussis mais j’ai quelques pieds bien costauds qui ont poussé tout seul. La nature, c’est magique ! ;-)

    Réponse
    • Ah oui, ça c’est sur que c’est magique :)) J’espère que tu as de bonnes tomates !

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Des arbres !

Zéro déchet

Cartes Postales

Jardinage urbain

Encore un peu de lecture ?