3 idées de connexion quotidienne à la nature pour les enfants

Juin 8, 2018 | 6 commentaires

Pour nous, le plus difficile lorsqu’il s’agit de se connecter à la nature est de réussir à avoir une connexion quotidienne.

Pourtant, la durée de ces connexions quotidienne n’a pas à être importante. Une quinzaine de minutes par jour est suffisante, et même à un contact à la nature semi-sauvage, comme celle des parcs urbains est importante quotidiennement. Voici quelques idées pour tenter de les inclure à tes journées.

1- Rentrer en passant par un parc

En rentrant de l’école, s’arrêter par un parc sur le chemin, ou faire un petit détour pour en trouver sur le chemin permet d’avoir un contact à la nature facilement. Restes-y juste une quinzaine de minutes, pour du jeux libre dans l’herbe, au milieu des arbres ou encore observer plantes et animaux du parc. Il pleut ? Prévois les bottes, pantalon et veste étanches, et ce n’est plus un problème ! Il te suffit d’accepter le fait que oui, tes enfants seront sales. Mais rien qu’un bon bain ne saurait effacer !

En plus d’offrir un moment de défoulement après la journée d’école, cette sortie quotidienne permet de passer un chouette moment ensemble, tout en se connectant, toi et tes Lutins, à la nature.

2- Du temps dans le jardin, sur le balcon

Même sur un balcon, tu peux imaginer une foule d’activités. Offre un bac rempli de terreau à tes Lutins et laisse-les s’en occuper quotidiennement. Installe une maison pour chauve-souris (elles mangeront les moustiques !), une cabane à oiseaux, un hôtel à insectes ou encore adopte des abeilles sauvages et observe tout ce petit monde tous les jours. Tu peux aussi proposer de prendre en photo une plante tous les jours pour observer son évolution, la dessiner dans un carnet, prendre des notes sur son évolution en notant sa taille, le nombre de feuille, de fleurs…

Si tu as un jardin, c’est encore plus facile ! Voici quelques idées en plus de celles du balcon, que tu peux aussi réaliser dans ton jardin : création d’une mare et observation de la vie qui s’y développe, construction puis observation d’une maison pour les hérissons, installation d’une ruche, création d’une zone sauvage au fond du jardin…

3- Avoir un projet quotidien

L’idée est ici d’avoir un petit projet, qui ne demande que peu d’investissement en temps, mais avec un rythme quotidien. Voici quelques idées :

  • s’occuper d’une plante : semer la graine, garder le terreau humide, arroser le plan ou non suivant les jours, la changer de pot…
  • observer la nature : au même endroit tous les jours, dans un coin de jardin, depuis la fenêtre, et prendre des photos et des notes pour documenter les observations
  • noter la météo : noter tous les jours la météo, la température, la quantité d’eau tombée…
  • observer les montagnes : noter la hauteur de la limite de neige, l’évolution du paysage au fil des saisons… – bon, il faut habiter au bon endroit, je te l’accorde !

Quelques livres pour aller plus loin :

  • J’aménage ma mare naturelle, Terre Vivante, Gilles Leblais : lien Decitre
  • Comment élever un enfant sauvage en ville, les arènes, Scott D. Sampsonlien Decitre
  • La nature au fil des saisons, Allary éditions, Marc Giraux : lien Decitre

Et toi, quelles sont tes astuces pour vous connecter quotidiennement à la nature toi et tes Petits Lutins ? S’il te plaît, partage tes idées en commentaires !

Crédits photos : 1 & 3 de moi, 2 de Daiga Ellaby

Petits liens qui vont bien pour aller plus loin :

Partir à l'aventure en famille randonner-avec-des-enfants-clementine-la-mandarine   vive-aventure-nature-clementine-la-mandarine


Cet article fait partie du challenge de Mai et Juin : Enfance, nature et bienveillance

Pour découvrir les livres présentés dans cet article, je t’invite à regarder en premier lieu s’ils sont disponibles dans la bibliothèque de ta ville. Si ce n’est pas le cas, tu peux essayer de te les procurer dans une librairie indépendante autour de chez toi. Pour commander en ligne, je t’invite à utiliser les liens de cet article dont certains sont affiliés. En achetant via ces liens, tu soutiens mon travail de bloggueuse, et je t’en remercie du fond du cœur ♥. Pour tout savoir sur les liens affiliés, et mes choix à ce sujet, et notamment pourquoi je mets des liens vers Amazon (bouh!), je t’invite à consulter cette page.

6 Commentaires

  1. Nous essayons d’aller régulièrement au parc en bas de chez nous qui est plein de petits coins nature mais pour mes enfants, impossible de n’y rester qu’un quart d’heure, c’est trop peu, il leur en faut plus 😊 Du coup, nous n’y allons pas tous les soirs.
    Par contre, nous passons près d’un canal en rentrant de l’école et observons canards et ragondins quand ils sont là.
    Et puis il y a les fourmis qui fascinent les enfants et ça on en croisé partout, même dans les pavés !
    Sur notre balcon, nous avons la chance d’avoir également des lézards et un gecko (tarente) et nous les observons par la fenêtre. Il ne suffit pas de grand chose, la nature est partout .
    Nous faisons également un peu de plantation, ça plaît bien aux enfants. Dès bébé, ils adoraient toucher la terre 😊

    Réponse
    • Un gecko sur le balcon, c’est vraiment trop chouette. Avec mon Amoureux, hier, on se demandait de quoi il peut bien se nourrir ? Ca fait longtemps qu’il est là ?
      Merci pour ton retour !

    • Il est là depuis quelques années (4 ans je pense). Il est assez peureux et se cache dès qu’on est sur le balcon ou qu’il nous voit à travers la vitre, du coup pas facile de l’observer.
      Vu qu’il traîne souvent près de notre seau à compost, je pense qu’il se nourrit d’insectes, petits moucherons par exemple. Il est vrai que nous avons pas mal de petits insectes volants sur notre balcon (probablement grâce aux plantes ?). Depuis le temps qu’il est là, il a du trouver son bonheur 😊
      Par contre je ne sais pas comment il est arrivé ni s’il nous fera des bébés un jour 😉

  2. C’est un de mes sujets de réflexion du moment : nous vivons actuellement dans une maison avec jardin, dans un village de 18000 habitants, en montagne, dans le sud de la France… et nous préparons pour cet été un déménagement dans le nord (02), en plein centre ville d’une commune de 55000 habitants !!! Nous partons la semaine prochaine à la recherche de notre futur logement, je ne sais donc pas encore s’il y aura rez-de-jardin, balcon, ou rien du tout…
    Pour mes 4 sauvageonnes, qui ne connaissent pas les feux rouges (il n’y en a aucun dans le village !), qui vivent les pieds dans la terre/boue, qui jouent avec les gendarmes et les scorpions qu’elles croisent dehors, ça va faire un choc !!! oO

    Réponse
    • Oh lala effectivement ! J’espère que vous avez trouvé un logement qui vous convient au mieux, avec de quoi offrir un peu de nature, soit via un jardin, soit avec un parc juste à côté ! Je vous souhaite à tous les 6 un très bon déménagement !

    • On a trouvé ! Une maison de ville, avec un petit bout de jardin (plus petit que celui d’avant, mais nous gagnons beaucoup de place à l’intérieur : on double de surface, sur 3 niveaux : pas besoin de m’inscrire au cours de steps ! ;P). Nous pourrons tout faire à pied (c’était le but) : courses, écoles, grands-parents… reste les activités, on verra en septembre.
      Je suis ravie : je peux emporter toutes mes graines ! Mais pas mon compost, grrr… :D

      NB : c’était 1800 habitants, pour le village (j’ai mis un zéro de trop dans mon message précédent).

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Des arbres !

Zéro déchet

Cartes Postales

Jardinage urbain

Encore un peu de lecture ?