Pour nous, le plus difficile lorsqu’il s’agit de se connecter à la nature est de réussir à avoir une connexion quotidienne.

Pourtant, la durée de ces connexions quotidienne n’a pas à être importante. Une quinzaine de minutes par jour est suffisante, et même à un contact à la nature semi-sauvage, comme celle des parcs urbains est importante quotidiennement. Voici quelques idées pour tenter de les inclure à tes journées.

1- Rentrer en passant par un parc

En rentrant de l’école, s’arrêter par un parc sur le chemin, ou faire un petit détour pour en trouver sur le chemin permet d’avoir un contact à la nature facilement. Restes-y juste une quinzaine de minutes, pour du jeux libre dans l’herbe, au milieu des arbres ou encore observer plantes et animaux du parc. Il pleut ? Prévois les bottes, pantalon et veste étanches, et ce n’est plus un problème ! Il te suffit d’accepter le fait que oui, tes enfants seront sales. Mais rien qu’un bon bain ne saurait effacer !

En plus d’offrir un moment de défoulement après la journée d’école, cette sortie quotidienne permet de passer un chouette moment ensemble, tout en se connectant, toi et tes Lutins, à la nature.

2- Du temps dans le jardin, sur le balcon

Même sur un balcon, tu peux imaginer une foule d’activités. Offre un bac rempli de terreau à tes Lutins et laisse-les s’en occuper quotidiennement. Installe une maison pour chauve-souris (elles mangeront les moustiques !), une cabane à oiseaux, un hôtel à insectes ou encore adopte des abeilles sauvages et observe tout ce petit monde tous les jours. Tu peux aussi proposer de prendre en photo une plante tous les jours pour observer son évolution, la dessiner dans un carnet, prendre des notes sur son évolution en notant sa taille, le nombre de feuille, de fleurs…

Si tu as un jardin, c’est encore plus facile ! Voici quelques idées en plus de celles du balcon, que tu peux aussi réaliser dans ton jardin : création d’une mare et observation de la vie qui s’y développe, construction puis observation d’une maison pour les hérissons, installation d’une ruche, création d’une zone sauvage au fond du jardin…

3- Avoir un projet quotidien

L’idée est ici d’avoir un petit projet, qui ne demande que peu d’investissement en temps, mais avec un rythme quotidien. Voici quelques idées :

  • s’occuper d’une plante : semer la graine, garder le terreau humide, arroser le plan ou non suivant les jours, la changer de pot…
  • observer la nature : au même endroit tous les jours, dans un coin de jardin, depuis la fenêtre, et prendre des photos et des notes pour documenter les observations
  • noter la météo : noter tous les jours la météo, la température, la quantité d’eau tombée…
  • observer les montagnes : noter la hauteur de la limite de neige, l’évolution du paysage au fil des saisons… – bon, il faut habiter au bon endroit, je te l’accorde !

Quelques livres pour aller plus loin :

  • J’aménage ma mare naturelle, Terre Vivante, Gilles Leblais : lien Decitre
  • Comment élever un enfant sauvage en ville, les arènes, Scott D. Sampsonlien Decitre
  • La nature au fil des saisons, Allary éditions, Marc Giraux : lien Decitre

Et toi, quelles sont tes astuces pour vous connecter quotidiennement à la nature toi et tes Petits Lutins ? S’il te plaît, partage tes idées en commentaires !

Crédits photos : 1 & 3 de moi, 2 de Daiga Ellaby

Petits liens qui vont bien pour aller plus loin :

Partir à l'aventure en famille randonner-avec-des-enfants-clementine-la-mandarine   vive-aventure-nature-clementine-la-mandarine


Cet article fait partie du challenge de Mai et Juin : Enfance, nature et bienveillance

Pour découvrir les livres présentés dans cet article, je t’invite à regarder en premier lieu s’ils sont disponibles dans la bibliothèque de ta ville. Si ce n’est pas le cas, tu peux essayer de te les procurer dans une librairie indépendante autour de chez toi. Pour commander en ligne, je t’invite à utiliser les liens de cet article dont certains sont affiliés. En achetant via ces liens, tu soutiens mon travail de bloggueuse, et je t’en remercie du fond du cœur ♥. Pour tout savoir sur les liens affiliés, et mes choix à ce sujet, et notamment pourquoi je mets des liens vers Amazon (bouh!), je t’invite à consulter cette page.