Journée de la forêt : 5 idées simples pour les protéger

Mar 23, 2018 | 10 commentaires

Hier, le 21 Mars se déroulait la journée internationale des forêts.

J’ai toujours un peu de mal avec ces journées thématiques, car ce sont en général des causes qui ont besoin d’être soutenues tout au long de l’année et non pas seulement une journée par an. On parle notamment souvent de ce phénomène avec la journée des droits de la femme, et je t’invite à lire le billet de Gala à ce sujet.  Cependant, ces journées ont de louable qu’elles permettent de mettre en avant un problème au moins une fois par an, et donc de nous faire prendre conscience des enjeux.

La journée internationale des forêts n’échappe pas à cette règle. C’est tous les jours, de toute l’année, de toute notre vie que nous devrions prendre soin des forêts. Je te propose donc aujourd’hui 5 actions pour prendre soin des forêts partout dans le monde.

1- Éviter l’huile de palme

On le sait tous, l’huile de palme contribue à la déforestation. Alors, on évite l’huile de palme, notamment dans :

  • les chocolats, pour Pâques par exemple
  • les biscuits industriels – il y en a même dans les biscuits bio
  • les plats tout prêts

Si tu élimines déjà l’huile de palme comme ingrédients de ces produits, tu auras fait un grand pas. Il en restera certainement ici et là dans certains produits, car elle se cache vraiment partout dans les produits industriels, alimentaires mais aussi cosmétiques. La seconde étape est donc d’en faire le plus possible par toi-même ou de choisir des marques qui garantissent ne pas utiliser d’huile de palme.

2- Manger moins de viande

Alors, tu vas me dire, les vaches, elles vivent pas en forêt. Ok. La plupart ne vivent d’ailleurs même pas dans un pré, mais enfermées. Et on les nourrit avec quoi ? Des céréales. Cultivés où ? Dans des champs. Et pour suivre la demande croissante en viande, il faut créer toujours plus de champs, ce qui est fait au détriment de la forêt.

Si tu manges moins de viande, tu auras fait ta part pour diminuer la pression sur les forêts. Même si tu n’achètes que de la viande locale, bio… Il faut voir les choses de façon globale, à l’échelle de la planète, même si je comprends que cela soit fort difficile car nos actions de colibri nous semblent toutes petites ! Je t’invite, si tu te poses des questions sur le sujet, à lire le livre Confortablement Ignorant, dont le contenu est basé sur des études scientifiques (lien de vente Decitre, lien de vente Amazon)

3- Acheter uniquement des bois certifiés

Il existe deux certifications majeurs : PEFC et FSC. La certification FSC est bien plus exigeante et stricte que la certification PEFC. Pense donc à prendre en priorité une certification FSC lorsque c’est possible, notamment pour tes meubles, le papier et le carton, et tout ce qui est en bois (parquet, ustensiles de cuisine, boites…). Pour le papier et le carton, le mieux est encore de les choisir recyclés en priorité, et de ne pas faire de gâchis !

4- Planter un arbre dans ton jardin ou sur ton balcon

Pour avoir plus d’arbres, sans forcément créer une forêt, tu peux tout simplement en planter dans ton jardin ou dans un pot, sur ton balcon. Choisis des essences locales. Si tu veux faire complètement gratuit, balade toi en forêt et ramasse les glands, noix, et autres graines d’arbres qui sont en train de germer ! Tu peux aussi miser sur des essences d’arbres fruitiers locaux. C’est notamment une bonne idée pour la plantation en pot. Nous avons un olivier depuis une dizaine d’années, ainsi qu’un pêcher depuis 3 ans dans des pots, et ils nous font tous les ans de jolis fruits !

5- Participer à l’action de Reforest’Action

Reforest’Action est un site qui propose de parrainer la plantation d’arbres. Pour la journée internationale des forêts, ils proposent de verdir les villes, avec 3 actions en région parisienne et une en Belgique. L’idée globale est très simple : financer la plantation d’arbres par des particuliers, afin de reboiser des zones qui ont été soit déboisées soit sont qui en friche. Ce sont toujours des essences locales qui sont plantées, quelque soit le pays dans lequel a lieu l’action.

Pour participer à la journée internationale des forêts, Reforest’Action se concentre sur la plantation d’arbres en zone urbaine. Tu as le choix entre :

Et toi, tu fais quoi pour protéger les forêts ? As-tu d’autres idées ? S’il te plaît, partage-les en commentaires !


Certains liens de cet article sont affiliés. Cela signifie que si tu achètes en cliquant depuis les liens de mon blog, je toucherai une petite commission sans que cela ne te coûte rien en plus à toi. Pour tout savoir sur les liens sponsorisés ou affiliés, et mes choix à ce sujet, je t’invite à consulter cette page. Je te remercie du fond du cœur pour ton soutien pour mon travail de blogueuse ♥

Note : pour les livres, je t’invite à regarder en premier lieu s’ils sont disponibles dans la bibliothèque de ta ville. Si ce n’est pas le cas, tu peux essayer de te les procurer dans une librairie indépendante autour de chez toi. Pour commander en ligne, je t’invite à utiliser les liens affiliés de cet article. Merci ♥

10 Commentaires

  1. Ce que j’aime Chez Reforest’action c’est que les projets sont toujours bien expliqués et que la participation financière à ce genre d’action est vraiment bon marché, 3 euros pour planter un arbre c’est vraiment chouette quand on a un mini budget! Et ça fait un super cadeau écologique et zéro déchet… pour nous qui avons une famille assez étendue et recomposée c’est super comme cadeau de Noël.
    Avec mon fils on a planté des graines de coquelicots (de chez Kokopelli !) dans les bacs sur le balcon , je voudrais en garder pour chez nous mais aussi essayer d’en replanter quelques uns en forêt tout près de chez nous, voir si “ça prend”.

    Réponse
    • Waou, génial ! Le coquelicot est ma fleur préférée. Par contre, je crois que ça pousse plutôt dans les champs, les prairies et les talus que dans la forêt.

  2. Nous , chez nous, pour les forêts on a planté des dizaines d’arbustes et des arbres pour en faire des haies tout autour du terrain (environ 2 hectares, planté un verger (veilles espèces particulières à notre région) puis sur le terrain de ci, de là, des arbres le plus appropriés possible à la fois au terrain (un côté jardin plaisir mais aussi que chaque plantation ait un sens des saules pleureurs (ohhh) et si, parce que le sol était lde plus en plus marécageux du fait que la forêt existante sur un terrain en pente au dessus du notre avait été il y a quelques décénnies détruite soit disant pour devenir zone agricole. Mais qui, du fait du changement climatique, et de cette déforestation à tout va préconisée à une époque pour rendre plus “rentable” les exploitations ont été délavés, apauvris et sur les quels les nouveaux agriculteurs doivent faire un travail monstre pour faire ressayer d’en faire revivre la terre et de ci, de là au fur et à mesure des ans, des pépettes etc des arbres comme ceux des restes de bois autours chênes, châtaigniers, pommiers sauvages, trembles, hêtres, etc…………et il y a quelques années organisé dans notre village un évènementiel “art et arbres” nous avons à cette occasion demandé la participation de parc nationale régionale des grands causses car nous sommes situés à l’une de ses lisières…….Mais il y a tant et tant encore à faire

    Réponse
    • Bravo pour tout ce travail ♥ et merci pour ton retour !

  3. Il faudrait surtout que les mairies arrêtent d’exproprier les propriétaires terriens, et de prendre à tour de bras les champs.
    Une vache çà mange de l’herbe c’est une herbivore…

    Réponse
    • Je suis désolée, je ne comprends pas bien le sens de ta remarque…

  4. Très bon article et très bonnes idées, Clémentine !
    Je signe aussi régulièrement des pétitions de l’ONG “sauvons la forêt”.org
    Ils s’occupent de toutes les forêts du monde…

    Réponse
    • Oui, excellente initiative aussi, merci d’en parler Babou :)))

  5. J’ai laissé repousser les haies , replanté . Et surtout je ne mange plus aucun produit provoquant la déforestation ( viande , mais aussi produits laitiers ….) Et bien entendu aucun ne contenant d’huile de palme

    Réponse
    • Merci Martine pour ton retour ! Et bravo pour les haies, elles sont une source de vie incroyable !

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca t’a plu ? Continue ton cheminement écolo !

Encore un peu de lecture ?

Pendant ce temps sur Instagram…