Trouver le bon moment pour méditer #1 – Seule

Jan 15, 2018 | 0 commentaires

Trouver le bon moment pour méditer est essentiel pour une pratique quotidienne.

Si tu dois luter pour t’y mettre, que tu as d’autres choses en tête à ce moment là, que tu es trop fatiguée, interrompue sans arrêt ou encore pressée avant de partir ou de commencer autre chose, soyons réaliste : tu trouveras toujours une bonne excuse pour ne pas t’y mettre !

Je te propose d’explorer aujourd’hui ton quotidien, afin de trouver le bon moment pour méditer quotidiennement. Nous verrons plus tard comment trouver le bon moment pour méditer avec tes Petits Lutins.

C’est quoi le bon moment ?

A mon sens, le bon moment pour méditer est un moment où :

  • tu es assez en forme : pas trop fatiguée notamment, ni pas encore réveillée
  • tu ne risques pas d’être interrompue : par tes Petits Lutins, ton Amoureux, le boulot ou de grands bruits extérieurs
  • tu as envie de t’y mettre : être dans le bon état d’esprit est essentiel
  • tu n’as pas l’esprit occupé par d’autres choses : donc tu n’es pas à 5 minutes d’aller chercher les enfants à l’école, de partir travailler…

Si ces conditions sont réunies, tu auras plus de facilité à t’y mettre vraiment, sans te trouver des excuses pour zapper ce moment pour toi. Si tu as l’esprit trop encombré pour méditer, suis le conseil qu’Alexia nous avait donné en commentaires il y a bien longtemps : rédige une liste de toutes les choses qui te trottent dans la tête, les trucs à faire, à penser… avant de t’y mettre.

Trouver le bon moment

Ce moment idéal existe peut-être déjà dans tes journées. Tu peux, pour essayer de le débusquer, passer en revue ton emploi du temps quotidien mentalement, du moment où tu te lèves à celui où tu te couches. Y’a t’il un moment où tu puisses prendre 5, 10, 20 minutes pour méditer ? Si tu ne vois pas de moment propice au cours de ta journée, essaie pendant quelques jours de faire attention à ce à quoi tu alloues réellement ton temps chaque jour. Le soir, repasse ta journée période par période en étant honnête avec toi-même : n’y a t’il des moments où ton activité ne t’est pas réellement bénéfique ?

J’entends par là des moments où tu fais quelque chose qui ne t’apporte pas de bien-être ou ne t’es pas utile. Par exemple, les moments où tu scrolles sur les réseaux sociaux en mode zombie. C’est un exemple assez frappant, car nous y passons beaucoup plus de temps qu’on ne l’imagine, sans s’en rendre compte. Est-ce un moment que tu pourrais allouer à la méditation et qui y serait propice ? L’idée n’est pas d’arrêter les réseaux sociaux, mais d’en faire une consommation plus consciente.

Tu peux aussi penser à d’autres petites choses du quotidien : te coucher 20 minutes plus tôt pour méditer, arrêter de lire et répondre à tes mails de travail le soir ou le matin avant de partir… Tu peux aussi penser à des réorganisations de ta journée qui ne seraient pas trop complexes à mettre en place : arriver 20 minutes en avance au travail, méditer dans le train ou à ta pause de midi…

DIY coussin de méditation en chutes de tissus

Créer le bon moment

Il est possible que dans ta journée, tu ne trouves pas facilement le bon moment, car les moments que tu pourrais allouer à la méditation ne sont pas des moments où tu es dans le bon état d’esprit.

Je n’ai réussi à me mettre quotidiennement à la méditation qu’une depuis que j’ai créé le moment pour cela, en me levant plus tôt le matin avec pour but de réaliser une routine matinale en 6 étapes inspirée de la lecture du livre Miracle MorningEt depuis le mercredi 25 Octobre et mon premier miracle morning, il n’y a qu’une seule fois où je n’ai pas médité au moins 5 minutes en me levant ! 

Dans la pratique, je mets mon réveil en semaine un peu plus tôt que l’heure à laquelle mon Amoureux et Petit Lutin se lèvent habituellement. Je me garde, suivant ma fatigue du moment, entre 20 et 40 minutes avant leur lever, et je module la durée de ma séance de méditation en fonction. Le week-end, je me réveille de moi-même – ou Petit Lutin s’en charge s’il se réveille avant moi et dans ce cas, il accepte volontiers de patienter dans sa chambre pendant que je fais «mon truc du matin».

J’apprécie énormément de commencer ma journée par un moment de méditation. J’en suis apaisée et démarrer la journée de cette manière est un véritable plus ! Comme je prends bien garde à me coucher quand je suis fatiguée, et bien au final, je vais tout simplement me coucher 20 à 40 minutes plus tôt tous les jours, et j’ai conservé mes 8h de sommeil nécessaires. Comme ce temps, le soir, n’est pas un moment où je faisais quoique ce soit que j’appréciais réellement, car j’étais trop fatiguée, au final, je préfère largement avoir ce temps constructif et épanouissant le matin au lever.

J’ai essayé de mettre en place un rituel de méditation à tous les autres moments de la journée sans jamais y parvenir. En m’extrayant du lit juste pour cela, je ne me dis jamais que j’ai « mieux » à faire que de méditer, puisque j’ai créé ce moment juste pour cela. Je m’évite aussi ainsi d’être interrompue par Petit Lutin, et c’est le moment de la journée où je me concentre le plus facilement. Bref, le meilleur moment pour moi !

Et toi, quel est le moment où tu médites ? Quel est le meilleur moment pour toi ? Comment réussis-tu à te motiver pour ne pas faire autre chose à la place ? S’il te plaît, partage ton expérience en commentaires !

Livres mentionnés dans l’article :

Miracle Morning de Hal Elrod: lien d’achat en ligne à la librairie Decitre, lien d’achat chez Amazon


Cet article fait partie du challenge de Janvier et Février 2018 : Méditer seule et avec les enfants. Pour aller plus loin avec ce challenge et soutenir mon travail de rédaction, je t’invite à consulter ma page Tipeee
Certains liens de cet article sont sponsorisés. Cela signifie que si tu achètes en cliquant depuis les liens de mon blog, je toucherai une petite commission sans que cela ne te coûte rien en plus à toi. Pour tout savoir sur les liens sponsorisés, et mes choix à ce sujet, je t’invite à consulter cette page.
Je te remercie du fond du cœur pour ton soutien ♥

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Encore un peu de lecture ?

Ca t’a plu ? Continue ton cheminement écolo !

Tu recevras un mail par semaine, avec des astuces écolo, les récap des challenges écolo… Promis, je garde ces infos juste pour moi. Et pas plus d’un mail par semaine.

Et pour fêter ton arrivée, un mini-challenge d’une semaine pour faire tes premiers pas vers une diminution de tes déchets avec 7 astuces faciles et efficaces.

Pendant ce temps sur Instagram…