Challenge Novembre-Décembre 20107 : Noël écolo, Noël chaleureux, Noël éthique

Nov 7, 2017 | 20 commentaires

Noël est, pour moi, une période ambiguë.

C’est à la fois une période qui m’agace profondément : toute cette surconsommation partout, ces pubs, ces appels aux achats, ces décorations qui clignotent dans tous les sens de partotu en mode «c’est celui qui en met le plus a gagné»

Et c’est aussi une période un peu magique. On prépare en secret les calendriers de l’avent et les cadeaux, on discute de notre traditionnelle balade de Noël, on trépigne de revoir la neige, on prend le temps de regarder de beaux dessins animés tous ensemble, sous la couette, avec un bon chocolat chaud, on rend visite aux amis pendant les vacances, on prend enfin le temps d’inviter les amis et la famille qu’on a pas vu depuis trop longtemps…

S’il est difficile de faire totalement l’impasse sur le consumérisme ambiant, nous avons tout de même petit à petit inventé un Noël à notre image. Un Noël tout doux, chaleureux, éthique et écologique. Nous avons forgé nos propres traditions, selon nos envies. J’en suis venue à me dire que finalement, Noël peut-être pour chacune de nous ce dont nous rêvons, et c’est là toute l’ambition de ce prochain challenge.

Pourquoi fêter Noël autrement ?

Parce que Noël, c’est de la surconsommation à outrance : trop à manger, trop à boire, trop de cadeaux inutiles… Noël, c’est aussi des déchets décuplés – tu t’es déjà promenée dans les rues le 25 au matin ? Les poubelles débordent de partout ! Le lendemain de Noël, les cadeaux se revendent par milliers sur les sites de petites annonces. Les gadgets suivent de peu dans la poubelle. Les jouets sont vites oubliés au fond des placards.

Noël, représente l’équivalent de 650kg de CO2 par personne. L’équivalent de 4000 km en voiture. Y’a de quoi faire des yeux tous ronds, non ?!

Devant ce constat, fêter Noël autrement, de manière plus écologique semble primordial, mais pas forcément facile. La famille notamment, peut-être un frein considérable. Comment oser arriver les mains vides ? Comment refuser les cadeaux ? Comment expliquer que non, on ne mange plus de foie gras ?

Pourtant, une autre raison de vouloir fêter Noël autrement peut-être de montrer à son entourage qu’une fête simple et chaleureuse est tout aussi, si ce n’est plus agréable qu’une fête commerciale. Montrer l’exemple, faire vivre ces petits bonheurs, offrir des cadeaux engagés sont diverses manières de profiter de Noël pour insuffler un courant écolo dans ta famille et tes proches.

Un autre Noël est possible

Une autre fête est possible, plus douce, plus chaleureuse, pleine d’amour et de gratitude. Il ne tient qu’à nous de le créer ! C’est toute l’idée de ce challenge.

Au cours de ce challenge, je te proposerai :

  • des idées de DIY écolo pour les cadeaux, la déco, les emballages…
  • des idées de recettes spéciales Noël, toutes végétales
  • des idées de cadeaux à acheter, dans des boutiques écolo et éthiques, triées sur le volet par mes soins
  • des idées pour passer de doux moments le jour de la fête
  • des idées de gestes de générosité à semer autour de toi pendant la période des fêtes

Si tu souhaites voir d’autres thématiques abordées, n’hésite pas à m’en informer en commentaires !  Je ferai de mon mieux pour y répondre, en commentaire ou dans un article.

Comment participer au challenge ?

Ces thématiques te parlent ? Pour participer toi-aussi à ce challenge, tu as plusieurs solutions :

Lire, réagir

Tu peux tout d’abord lire les articles du challenge, que tu retrouveras tous par là : Challenge Noël écologique et éthique. Tu pourras aussi bien entendu commenter les articles, donner ton point de vue, partager tes astuces, poser tes questions.

Le groupe Facebook associé aux challenges te permettra de partager avec les autres participantes tes découvertes, commenter leurs publications, poser tes questions, discuter… Si tu n’en fais pas encore partie, tu peux demander à le rejoindre.

Partager ton avis, tes découvertes, publier un article

Si tu as envie d’écrire un article invité sur le sujet de ce challenge, envoie-moi un email à clementine@clementinelamandarine avec ton idée. Je reviendrai vers toi pour te dire si elle trouvera sa place sur mon blog.

Si tu connais une marque, une blogueuse, une boutique… dont tu penses qu’elle serait parfaitement en adéquation avec ce challenge, envoie-moi un email à clementine@clementinelamandarine pour me la faire découvrir. Grâce à toi, elle pourra peut-être nous apporter son point de vue lors de ce challenge !

Aller plus loin

Si tu souhaites aller plus loin avec ce challenge, je t’invite à consulter ma page Tipeee. Son existence a pour vocation de soutenir financièrement mon travail de blogueuse. Je t’explique tout cela dans cet article.

En contre partie de ton soutien financier, je t’envoie à chaque challenge des documents pour aller plus loin sur la thématique des challenges. Habituellement, les documents sont envoyées à la fin du challenge, mais cette fois, l’envoi se fera début Décembre, de façon à te laisser du temps pour en profiter pleinement avant Noël. 

♥♥ Je t’invite à tiper sur ma page pour faire vivre les challenges ♥♥

Comparatif entre 3 hébergeurs de blogs

Et toi, quel sont tes obstacles majeurs pour passer un Noël éthique et écologique ?  Cela te semble t’il facile ou au contraire bien compliqué ? S’il te plaît partage tes interrogations et ton vécu en commentaires pour que je puisse les prendre en compte pendant le challenge.

20 Commentaires

  1. Pour moi les freins seraient les suivants : famille, manque de temps (plus facile d’acheter que de faire soi même), être capable de changer mes habitudes et de renoncer à certaines choses que j’aime…

    Réponse
    • Oh ça en fait des freins ! La bonne nouvelle, c’est qu’ils sont principalement dans la tête, et donc, avec du courage, tu pourras changer tout ça (j’ai pas dit que ce serait forcément facile pour autant ;)
      Peut-être peux-tu te donner de petits objectifs pour commencer : 1/4 ou 1/2 des cadeaux maisons, lister les choses que tu aimes vraiment et garder tes 2 ou 5 ou 10 préférées….

  2. L’année du mariage de ma fille, pour des raisons de budget, nous avions décidé de faire l’impasse sur les cadeaux de Noël. Nous nous en sommes tellement bien trouvés que les années suivantes aussi, à part un petit cadeau pour mes petites-filles nées depuis, il n’y a rien eu sous le sapin. Finie la course aux cadeaux dans les commerces bondés, pour trouver des articles qui plairont – ou pas -, fini d’acheter des choses inutiles juste parce qu’il faut offrir quelque chose, allègement du budget, des poubelles, des armoires… Et retour à un vrai repas de famille, juste une réunion de famille. C’est pas ça, finalement, l’esprit de Noël ?

    Réponse
    • Quelle joie ce doit être votre repas de Noël ! Merci pour ton témoignage ☺

  3. Merci pour ce nouveau défi Clémentine. Nous sortons à peine d’Halloween et je vois déjà beaucoup de décorations de Noël dans les magasins. Deux obstacles de mon coté: 1. La difficulté de faire comprendre à mes proches que l’on n’a pas besoin de tous se faire des cadeaux pour Noël 2. L’alimentation. Je suis végétarienne depuis 15 ans en transition vers le véganisme depuis 18 mois et j’appréhende toujours cette période. J’arrive de mieux en mieux à surmonter le premier obstacle en demandant à mes proches de me dire ce dont ils ont besoins (et en faisant de meme). Ca brise peut-être un peu l’esprit de Noël mais ca évite grandement le gaspillage. Pour le deuxieme obstacle, venant d’un milieu agricole, j’ai toujours beaucoup de mal à faire accepter mes choix…

    Réponse
    • Je comprends oui, c’est souvent la famille le problème le plus épineux. As-tu déjà proposé d’amener chacun un plat ? Cela te permettrait au moins d’avoir quelque chose à manger !

    • Oui Clémentine, c’est ce que je fais et ma maman fait de son mieux pour le préparer de bons petits plats végétaliens pendant les fêtes, mais c’est plus le poids des commentaires qui me pèsent…. Merci pour ton retour

  4. Je supporte de plus en plus difficilement cette période : surconsommation pour ceux qui peuvent se le permettre, frustration chez ceux qui n’ont pas les moyens. Tous les ans, j’ai maintenant envie de fuir dans un pays où on ne fête pas Noël pour échapper à cette démesure. Le plus dur est de faire comprendre aux proches que, non, on n’a pas envie d’un cadeau juste parce qu’il faut offrir un cadeau ce jour là. La pire période de l’année commence pour moi.

    Réponse
    • J’espère que tu sauras tout de même trouver un peu de joie dans cette période ♥

  5. Bonjour Clémentine,
    Pour moi le frein majeur est la famille. Depuis une dizaine d’années c’est la course aux cadeaux, chaque année il y en a plus, plus gros, plus chers, une sorte de compétition s’est installée dans la famille. L’an dernier j’ai pris l’initiative de faire moins de cadeaux et d’offrir des cadeaux faits maison, ou des cartes cadeau afin que les personnes puissent choisir ce dont elles ont réellement envie et/ou besoin…résultat je suis passée pour une radine doublée d’une ingrate. Je vais faire de la résistance cette année encore mais c’est compliqué de faire comprendre à mes proches que ce n’est pas parce que je ne leur offre pas un sac de grande marque ou une montagne de gadgets que je ne les aime pas.

    Réponse
    • Oui, je comprends ta frustration ! J’espère que le message passera cette année, peut-être grâce à un message sur une carte ? Je te souhaite en tous cas bon courage ♥♥

  6. Depuis une arrivée massive de bébés dans la famille en très peu de temps, les dépenses “cadeaux de Noël” ont considérablement augmenté. Du coup, avant de ne plus pouvoir suivre financièrement nous avons imaginé un système vraiment sympa pour les cadeaux des adultes. Nous mettons tous les noms des participants dans un chapeau et tirons au sort la personne à qui nous allons offrir un cadeau. Déjà, ça permet de faire une petite bouffe un bon mois avant pour tirer au sort, ensuite, on ne fait jamais (ou rarement) de cadeau à la meme personne, et en plus ça laisse planer le suspense et ouvre place à l’imagination des petits fouineurs car le tirage reste secret (en théorie) :-) ça redonne un esprit enfantin qui, il faut bien l’avouer, s’était un peu perdu.
    J’espère que ça vous donnera des idées !

    Réponse
    • J’ai déjà fait cela aussi, entre amis notamment. C’est vrai que c’est super rigolo ! Merci pour ton retour et le partage de cette belle idée !

  7. Ce qui me “saute” aux yeux c’est cette notion que je trouve triste l’idée que Noël veut dire obligation de faire un cadeau ! Chez nous c’est dès novembre une période magique il y a les “non, n’entre pas dans ma chambre ou autre pièce réquisiotionnée pour réaliser telle ou telle création, pour faire plaisir à telle ou tel……c’est la période où petits ou grands, chacun écrit sa lettre au père et mère noêl avec petites et grandes envies (un peu de rêve) ….et là on “pioche” ce que l’on a envie d’offrir pour voir des étoiles dans les yeux (même si pour cela on a dû passer des heures à la réalisation du dit objet, que l’on a décidé d’aller l’acheter chez Emaüs pour une bouchée de pain…Nous, nous vivons en plaine nature aujourd’hui mais futun temps où l’on avait une vie plus “sociale” et sacrifier sortie au restau pour faire un petit cadeau ça aussi c’est l’esprit de Noël…..il y a la confection des paniers gourmands pour les gourmands gourments justement quand aux repas on choisit ensemble le thème et on se débrouille pour que le carnassier (ce jour là, à notre table) ou le végétarien (plutôt nous, et les limites véganes de la famille soient heureux de partager un repas ensemble à la lueur des bougies, déco créée à partir de récup, de récolte lors de promenades automnales…………voilà l’idée de Noêl chez nous et ce depuis plus de quarante ans

    Réponse
    • Merci pour ton retour et ce bel esprit de Noël ! Quelle joie ce doit être chez vous ☺

  8. Bonjour
    Depuis la naissance de notre première fille, nous avons changé nos habitudes.
    nous faisons:
    -un grand repas où nous invitons tout le monde en même temps, chacun amenant quelques choses.
    -nous avions demandé qu’elle ne reçoive pas de cadeau. (oui ça marche presque!!) ou des cadeaux communs.
    -nous faisons que très peu de décoration.
    -pour les adultes nous faisons un tirage au sort pour un budget de max 20 euros.
    -je cherche toujours la meilleure option pour le calendrier de l’avent, soit : je fais des petites cartes avec une petit message ou une action à faire dans la journée, 1 année j’ai préparé 24 cartes à décorer que nous avons envoyé pour souhaiter de bonnes fêtes à chacun (c’est plus personnalisé).
    Cette année nous allons dans la famille de mon mari, là ça sera plus difficile de faire expliquer nos choix de consommations. Mon envie c’est d’aller faire la veillée de noel au restos du coeur ….
    Concernant les décos de Noël, nous faisons toutes les années un peu pareils.
    Voici un lien aussi sur le noel différent:
    http://lestrappeus.es/noelsansbebelles/

    Réponse
    • Merci pour toutes ces belles idées qui vont nous inspirer !

  9. Belle idée que ce challenge !
    Tout comme Nouchka, Noël est pour moi synonyme de joie, de partage.
    Certes, la surconsommation est là mais nous ne sommes pas OBLIGEE d’y souscrire et d’y succomber !
    Dans mon enfance (il y a 40 ans), j’ai toujours vu mon père fabriquer les cadeaux pour mes oncles, tantes, cousins, cousines et ensuite petits cousins…et mon fils. Certes, il nous a quitté il y a 15 ans mais il nous a laissé cet amour de créer des présents qui plaisent.
    J’ai toujours aimé fabriquer les cadeaux que j’offre, ils ont beaucoup plus de sens.

    Je ne suis pas d’accord avec le manque de temps, nous avons quasi tous des emplois du temps chargé mais juste un truc : le temps passé ici à lire et répondre … en cette période, pourrait être utilisé à créer un cadeau, des petits gâteaux, des cartes de voeux, etc, etc…

    Pour ce qui est du côté alimentaire : pourquoi ne pas proposer un repas de “tolérance” ? Que chacun y trouve ce qu’il apprécie sans jugement, en toute bienveillance ?

    Enfin, au fur et à mesure de l’année et de mes balades, lorsque je croise quelque chose qui pourrait plaire, je le stocke pour l’offrir au bon moment.
    Mon entourage me connaît et je n’ai jamais été taxée de “radine”, je pense que j’ai bien de la chance d’être entourée (et d’avoir sû m’entourer) de bienveillance.

    Je vous souhaite à tous une belle route vers Noël !

    Réponse
    • Merci pour ton joli message plein d’espoir et de douceur !

    • un plaisir de te lire et d’être en communion d’idées

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca t’a plu ? Continue ton cheminement écolo !

Encore un peu de lecture ?

Pendant ce temps sur Instagram…