Acheter éthique et écologique en ligne : les astuces

Fév 13, 2017 | 0 commentaires

Les achats en ligne, ça peut paraître pas écolo.

Le transport, les emballages notamment sont souvent décriés. Oui, mais, et si on regardait de façon plus globale ? Ne considérons pas que la partie émergée de l’iceberg. Réfléchissons un peu.

commander-en-ligne-ecologie-clementine-la-mandarine

Quid de l’emballage et du transport

D’abord, il y a l’emballage. Un carton, ou une enveloppe au mieux, parfois du plastique. Et puis le transport, pour acheminer le colis jusqu’au point relais ou chez toi.

Pour les vêtements, si on y regarde mieux, ceux des magasins classiques de la mode :

  • arrivent très emballés dans les magasins de fast-fashion : j’ai déjà observé plusieurs fois des employées déballer un à un des vêtements conditionnés dans des sachets plastiques, jeter des cintres car ils ne servent qu’une seule fois…
  • ont eux aussi énormément voyagé : souvent, le coton ou polyester est cultivé/fabriqué à un endroit, puis tissé dans un autre, puis enfin confectionné dans un autre, sur des continents différents.

Alors, finalement, n’est-ce pas plus écologique de commander en ligne un vêtement qui sera :

  • emballé dans des matériaux recyclés et/ou recyclables, comme le font la plupart des magasins engagés en mode écologique, et que tu pourras réutiliser pour tes envois
  • fabriqué localement, avec des matériaux locaux, et qui fera donc moins de kilomètres, même en comptant ceux pour aller jusqu’à chez toi
  • fabriqué en commerce équitable, en général dans une démarche pour minimiser les kilomètres parcourus

commande-internet-vetement-ecolo-clementine-la-mandarine

Pour ma part, je pense que le plus écolo est certainement de les acheter dans des boutiques spécialisées. Mais il n’y en a pas dans toutes les villes, et qu’on n’y trouve pas forcément ce qu’il nous faut. Faire plusieurs dizaines de kilomètre pour acheter un vêtement n’est pas écolo : le gaz d’échappement des voitures est lui aussi un déchet, même s’il est invisible.

Commander en ligne, la pièce qu’il faut pour compléter sa garde-robe minimaliste, en un achat bien réfléchi, me semble plus écologique que de se rabattre sur la fast-fashion. Et aussi bien plus éthique ! Tu peux aussi grouper tes commandes avec ta famille, tes amies. Je fais souvent des commandes groupées avec ma Maman pour les sous-vêtements notamment : on limite les envois, les emballages, les frais de port.

Enfin, la Poste est dans une démarche de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre. Elle a beaucoup de véhicules électriques (même si ce n’est pas parfait, c’est un début !).

Et pour trouver la bonne taille ?

guide-taille-clementine-la-mandarine

Guide des tailles chez Naitika.

Reste le problème de la taille : comment ne pas se tromper ?

Tout d’abord, utilise le guide des tailles qui est très souvent fourni par les boutiques. En l’utilisant, je ne me suis jamais trompée lorsque j’ai commandé en ligne. Si tu as un doute, envoie un email au service consommateur de la boutique en ligne. Ils t’aideront certainement à trouver la bonne taille car les petites boutiques en ligne connaissent bien leurs produits. Lorsque j’aime une marque, et que je me sens bien dedans, je me tourne aussi plusieurs fois vers elle. Je sais alors quelle taille commandée sans souci !

Consulte aussi la politique de retour de la boutique : à qui reviendront les frais de retour ? Qui payera les frais de transport pour l’échange ? Avec certaines marques, tu pourras commander l’esprit tranquille en sachant que tu peux échanger s’il y a un problème de taille.

La conclusion dans tout ça ?

Comme tous les problèmes liés à l’écologie, il est complexe. Il y a de nombreux paramètres à prendre en compte, et être certaine de faire le bon peut-être compliqué. L’essentiel, est, à mon sens, de se limiter à une garde-robe minimaliste, et de n’acheter que si nécessaire. Ensuite, de mettre en avant ses propres priorités, pour, si tu ne trouves pas le vêtement idéal, trouver celui qui rempli tes critères prioritaires.

Et toi, lorsque tu ne trouves pas ton bonheur dans les boutiques éthiques proches de chez toi, est-ce que tu commandes en ligne ? Quelles sont tes astuces pour ne pas te tromper ? S’il te plaît, partage ton expérience en commentaires.

Petits liens qui vont bien pour aller plus loin :
programme-ecolo-particulier-quotidien-clementine-la-mandarine minimalisme-pour-se-simplifier-la-vie-clementine-la-mandarine challenge-vetement-ecolo-bio-clementine-la-mandarine

——————————–

Cet article fait partie du Challenge écologique et créatif de Janvier-Février 2017 : Garde-robe écologique, éthique et minimaliste. Pour ne rien louper des challenges, je t’invite à t’inscrire en haut à droite. Tu recevras en cadeau un mini-challenge écolo de 7 jours.

Tu aimes ce contenu, il t’apprend des choses, t’aide à avancer vers une vie plus écologique, sereine, bienveillante ? Soutiens moi sur Tipeee !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca t’a plu ? Continue ton cheminement écolo !

Tu recevras un mail par semaine, avec des astuces écolo, les récap des challenges écolo… Promis, je garde ces infos juste pour moi. Et pas plus d’un mail par semaine.

Et pour fêter ton arrivée, un mini-challenge d’une semaine pour faire tes premiers pas vers une diminution de tes déchets avec 7 astuces faciles et efficaces.

Encore un peu de lecture ?

Pendant ce temps sur Instagram…