Un an de lombricompostage 4 – Invasion de moucherons !

Mai 6, 2015 | 28 commentaires

J’imagine que se lancer dans le lombricompostage sans subir au moins une invasion de moucherons est très rare.

Et bien voilà, nous sommes en plein dedans !

Je suppose que ces mouchettes et ces moucherons sont apparus à cause des pelures de pommes. En fin de saison, les pommes bio de l’AMAP sont parfois abimées à cause des vers. Nous avons essayé de ne mettre dans le lombricomposteur que les épluchures saines, mais nous avons très bien pu laisser passer un mauvais morceau.

un-an-de-lombricompostage-clementine-la-mandariine

Nous avons mis en place une série d’actions pour prévenir la prolifération et faire disparaître les moucherons :

  • arrêter l’apport de nouvelles matières organiques
  • recouvrir les détritus d’une bonne couche de reste de foin – ce sont de tous petits morceaux de foin, pris au fond de la réserve à foin de mes juments
  • recouvrir le tout d’un carton
  • déplacer le lombricomposteur sur le balcon, à l’abri de la pluie et du vent, dans une zone où il reste le plus souvent à l’ombre.

gérer-moucherons-dans-lombricomposteur-clementine-la-mandarine

Cela fait 15 jours que les vers sont à la diète. Pourtant ils semblent bien se porter. L’humidité est restée bonne sous la couche de foin sans que j’ai besoin de rajouter d’eau. Dans le bac, les aliments semblent bien se décomposer. Bref, tout va bien, sauf qu’il y a des moucherons…

Les mouchettes, des drosophiles d’après mon amoureux, ont rapidement totalement disparues. Reste les moucherons que rien ne semble pouvoir déloger. Leur population me semble stable. Pour les faire disparaître, Amandine m’a conseillé un piège avec du vinaigre.

lombricompostage-les-vers-au-travail-clementine-la-mandarine

J’ai des scrupules à tuer toute forme d’animaux, moucherons y compris ; je ne l’ai donc pas encore mis en place. Le lombricomposteur étant sur le balcon, les moucherons ne nous gênent pas. J’aimerais toutefois pouvoir de nouveau donner nos épluchures aux vers, et je crois qu’il va être nécessaire d’en passer par là.

Et toi, as-tu un lombricomposteur ? As-tu déjà fait face à une invasion de moucherons ? S’il te plaît, partage ton expérience et tes questions en commentaires !

Petits liens qui vont bien pour aller plus loin :


moins-de-dechets-pour-une-vie-plus-remplie-clementine-la-mandarine la-boite-a-terre-lombricomposteur-en-bois-fabrique-en-france-clementine-la-mandarine un-an-de-lombricompostage-clementine-la-mandarine

28 Commentaires

  1. Ha non, je n’ai pas ça, j’ai un composteur. Avec limace, moucherons et tout, mais c’est dehors, et ça se débrouille :)

    Bon courage avec Léon et tes petits vers !

    Réponse
    • Merci ☺ Hihi, c’est sur que Léon est moins gênant lorsqu’il est dehors !

  2. oui c’est bien dommage pour les moucherons, pas simple à gérer….
    Le noyau d’avocat a bien pris, faudrait que j’en fasse un , un jour, en espérant le mettre dans le jardin pour avoir des avocats maison, on sait jamais ;-)
    Bon courage pour la suite, j’espère que cela ne se reproduira pas… bises

    Réponse
    • J’ai appris récemment que non, très vraisemblablement tu n’auras jamais d’avocat – en dehors du fait que les avocatiers n’aiment pas descendre en dessous de 15°C et qu’il leur faut au minimum 5 ans avant de donner des fruits.
      Les fruits et légumes, même bio, que nous achetons sont pour 95% des hybrides F1. Leurs graines germent, donnent des fleurs, mais pas de fruits !
      Enfin, ça fait de jolis arbres, c’est déjà ça ☺

  3. Oh ben zut ! Moi j’ai un compost à l’extérieur de la maison mais on a un bac à épluchure à demeure sur le plan de travail, on le vide régulièrement. On a déjà eu des moucherons avec des fruits sucrés type melons, fraises… du coup on fait bien attention à vider le bac à épluchure très régulièrement au printemps et en été.

    Bon courage avec des petits visiteurs !

    Réponse
    • Merci Christine pour tes astuces et ton retour ☺

  4. Arf ! Ici nous n’avons pas encore eu de moucherons mais de toute façon, notre lombricomposteur est installé en extérieur…
    Par contre je commence à m’impatienter : je trouve que la mise en route est un peu longue… j’aimerais tellement de plus trop remplir mes poubelles de déchets organiques !!! ;)
    Mais par contre, je trouve les vers plus “dynamiques” ou “présents” et surtout, j’en vois qui sont plus gros que ceux que j’ai reçu au départ et d’autres bien petits alors ça me console : je me dis que la population augmente doucement ! :)
    Bonne continuation !

    Réponse
    • Merci Aurélie pour ton retour !
      D’après Amandine, le rythme de croisière peut mettre plusieurs mois à s’installer. Patience, patience donc ☺ S’il y a des bébés, c’est un super signe ☺

  5. Bonsoir je ne pense pas qu il y ait un lien entre tes pommes abimees’ par des carpocapses qui sont des vers qui donneront des papillons et tes moucherons. Les moucherons sont attires par les fruits qui commencent à pourrir ou les épluchures et vont pondre dedans. Je mettrais plutôt une moustcaire fine pour limiter l infestation. Merci pour ton blog et bonne continuation.

    Réponse
    • Merci pour ton retour Nadine et l’idée de la moustiquaire. Peut-être que nous pourrions utilisé celle du lit de bébé de Petit Lutin ?!

  6. J’ai des moucherons dans le composteur pratiquement toute l’année, d’après le conseiller en compostage qui nous a présenté le concept à la remise du bac c’est tout à fait normal, il suffit de recouvrir les épluchures d’une couche de feuilles ou d’un carton pour éviter qu’ils nous sautent au visage quand on ouvre le bac. Je pense que tous les insectes qui s’y réfugient participent à la fabrication du compost… mais c’est sûr, je n’aimerais pas en avoir dans la maison ! j’ai lu que pour les éviter dans la maison, il faut poser les fruits sur un lit de bouchons… en test !

    Réponse
    • Oui, dans un compost dehors, aucun problème. Mais dans la maison, c’est la galère !
      Qu’entends-tu par ‘lit de bouchon” ? Des bouchons en liège ?
      Merci pour ton retour ☺

  7. Bonjour,
    J’ai moi aussi été envahie par les moucherons pendant plusieurs mois avec mon lombricomposteur à l’intérieur de mon appartement. C’est mieux maintenant, j’ai rééquilibré en apportant plus de carbone (sacs craft ou carton). On consomme aussi beaucoup moins de fruits en ce moment et cela aide…
    Bon courage.

    Réponse
    • Merci Sonia pour ton retour ! J’espère que nous serons vite débarrassé ☺

  8. Bonjour,

    Le compost est trop humide et cela attire les moucherons qui aiment bien s’y reproduire. Mettre un peu plus de cellulose (qui remplace les feuilles d’arbres) et moins humidifier le compost devrait résoudre le problème.

    @++

    Réponse
    • Merci Franck pour l’astuce. Nous n’humidifions pas du tout le lombricomposteur et il est recouvert de plusieurs centimètres de foin. Je ne pense donc pas que ce soit encore trop humide, mais effectivement, ça l’a peut être été !

  9. Oui on en a eu…. Il faut rendre le substrat moins acide, bien mettre un journal dessus ou un carton comme tu as fait,e t que le composteur soit bien fermé… Ça a fini par passer, on n’en a plus du tout!

    Réponse
    • Merci Anne pour ton retour, ça me donne de l’espoir !

  10. J’ai 2 composteurs au fond du jardin, mais un bac dans la cuisine qui est vidé en fin de semaine…
    Sauf les semaines où personne n’y pense… Ou quand il y a des restes de fruits à jus…
    Et là, invasion de moucherons dans la cuisine. Ne reste plus qu’à se dépêcher de tout sortir, et à beaucoup aérer, pour éviter l’invasion moucheronne…
    J’avais aussi lu que le basilic éloignait les mouches. J’en ai un en saison près de ma porte de cuisine justement et il me semble que ça fonctionne assez bien… Et puis, j’en mets dans beaucoup de mes plats, c’est double-emploi !

    Réponse
    • Ah mais oui, quelle bonne idée : faire pousser un basilic en pot et le poser sur le lombricomposteur ! Merci pour l’astuce, je vais tenter ! ☺☺

  11. Pareil ici, cela fait plus d’un an que nous avons notre lombricompost, et nous avons régulièrement des moucherons (comme en ce moment, grrr). Donc nous asséchons au maximum, tous les mouchoirs sales vont dedans, du carton, et un longe par dessus pour que les moucherons n’entrent pas, et comme il y a un robinet pour récupérer le thé du compost, cela permet d’assécher.

    Et puis aussi, depuis que nous avons déménagé dans une maison avec jardin, nous avons un vrai compost dehors, et le petit lombricompost à l’intérieur sert de complément.

    Réponse
  12. Merci pour tes idées ! Voilà bien des astuces à mettre en place en cas d’invasion ☺

    Réponse
  13. bonjour, y a t’il une suite à cette aventure ? je passe de temps en temps mais mais ne trouve plus de nouveaux articles sur ce sujet.

    Réponse
    • Lia, nos petits vers sont malheureusement tous morts à cause de la chaleur de cet été : je ne les avais pas assez hydratés :( Je reprendrais donc les articles lorsque nous retenterons l’expérience.

  14. Je venais pour demander moi aussi des nouvelles et j’apprends leur triste sort… :( Tu avais eu moins de souci (avant le jour fatidique) niveau moucherons? A bientôt, au plaisir! :)

    Réponse
    • Estelle, nous avons remis en service notre lombricomposteur, et très vite tu pourras tout savoir de nos astuces anti-moucherons !

  15. j’ai remarqué qu’en mettant les feuilles de salades abimées (nid de larves de mouches) sans être laver avant de les mettre ds le lombricompost amènent des moucherons. Certes pas très écologique, tout cela demande une organisation en lavant la salade avt de mettre les feuilles abimées ds le compost, depuis cette pratique, je n’ai plus de problème. Cela m’a demandé 3 mois pr me débarrasser de cet inconvénient sur lequel nous ne sommes pas informer.

    Réponse
    • Merci beaucoup pour cette astuce Robin !

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Encore un peu de lecture ?

Ca t’a plu ? Continue ton cheminement écolo !

Tu recevras un mail par semaine, avec des astuces écolo, les récap des challenges écolo… Promis, je garde ces infos juste pour moi. Et pas plus d’un mail par semaine.

Et pour fêter ton arrivée, un mini-challenge d’une semaine pour faire tes premiers pas vers une diminution de tes déchets avec 7 astuces faciles et efficaces.

Pendant ce temps sur Instagram…