Maman Zen est Julie Lemaire, auteure d’un blog tout doux pour aider les mamans… à rester zen et à mettre en place une relation douce et harmonieuse avec ses enfants. Un chouette programme, dans un joli site plein d’outils très sympa.

Julie a accepté de nous livrer ses conseils pour bien commencer la méditation. Voici les 3 premières clé pour une jolie séance de méditation. Demain, 4 autres clés et une très jolie surprise dans l’article !

Les articles et les études sur les bienfaits d’une pratique de méditation régulière se multiplient depuis quelques années, je suis donc convaincue que vous avez déjà entendu parler de cette pratique ancestrale, peut-être même avez-vous eu envie de vous y mettre mais faute de mode d’emploi et sans doute faute de temps vous avez finalement renoncé à intégrer cette pratique à votre quotidien…

Pourtant la méditation est une technique simple et redoutablement efficace pour faire face à la fatigue, au stress, à l’anxiété, prendre du recul et surtout prendre soin de vous.

Le challenge que vous propose de relever Clémentine aujourd’hui va simplement révolutionner votre vision de la méditation et peut-être même révolutionner votre vie. C’est pourquoi elle m’a demandé de vous donner quelques clés pour vous permettre de démarrer votre pratique sans attendre !

8 conseils pour commencer simplement la méditation

Clé n° 1 : Oubliez la technique !

N’imaginez rien de complexe ou de technique. Méditer c’est simplement, pour quelques instants, accepter de ne rien faire, se contenter d’être et de trouver le silence. Vous allez peut-être trouver ça un peu provocateur mais voilà le mode d’emploi : Installez-vous confortablement, centrez-vous sur votre respiration abdominale et laissez votre esprit se poser. Si des pensées vous viennent ramener votre attention à votre respiration. Voilà, vous savez méditer, ça n’est pas plus complexe que ça !

Clé n°2 : La respiration

Si votre posture est juste (dos étiré et sans tension), alors la respiration ne sera pas un problème pour vous car elle se mettra en place spontanément !

La respiration abdominale c’est la respiration qui vous permet de vous détendre pour mieux vous endormir lorsque vous êtes en position allongée (donc le dos bien étiré et sans tension). En position assise, la respiration « remonte » si votre posture n’est pas juste et une respiration haute c’est la respiration du stress, celle qu’on retrouve dans les sursauts de peur ou les sanglots.

Je vous propose deux exercices pour prendre conscience de votre respiration abdominale :

Exercice n°1 : allongez-vous sur votre lit et posez les mains sur votre ventre sans chercher à maitriser votre respiration. Au bout d’un petit moment, vous allez sentir votre ventre soulever légèrement votre main à l’inspiration et la faire redescendre à l’expiration. C’est ça la respiration abdominale !

Exercice n°2 : allongez-vous sur le sol, les fesses collées contre un mur, les jambes levées appuyées contre le mur (les plantes de pieds sont dirigées vers le plafond), les bras sont écartés de votre corps de quelques centimètres, paumes de mains ouvertes dirigées vers le ciel. Les épaules et le dos sont relâchés, étalées sur le sol. Observez votre ventre ! C’est ça la respiration abdominale !

Maintenant que vous avez compris à quoi ça ressemble, nous allons essayer de retrouver cette respiration en position assise pour que vous puissiez pratiquer où que vous soyez !

Position de confort pour méditer

Clé n°3 : La position

C’est sincèrement la clé la plus importante pour la réussite de votre séance ! Il vous faut trouver une position qui soit confortable et qui vous permette de retrouver votre respiration abdominale.

Sur une chaise (ou pire dans le canapé !), c’est compliqué de se tenir droit sans bouger, ça demande beaucoup d’effort ! Ma petite astuce : veillez à ce que l’angle formé par votre buste et vos cuisses soit inférieur à 90°.
Pour ça vous pouvez surélever vos pieds à l’aide d’un marchepied si vous êtes sur une chaise ou mettre votre bassin en antéversion si vous êtes assise sur le sol. En fait, pour bien faire, il faudrait être assise sur le haut de vos cuisses plutôt que sur vos fesses donc prenez vos fesses une par une et tirez-les vers l’arrière !

Le point de contrôle pour savoir si vous êtes bien installé ? La mise en place spontanée de la respiration abdominale ! Le ventre se vide à l’expiration et se gonfle à l’inspiration.

Je te laisse avec ces trois conseils et déjà deux exercices. Tu peux découvrir les 4 clés suivantes de Julie dans le second article pour débuter la méditation.

Dis, lorsque tu auras fait les exercices, tu veux bien nous raconter ton ressenti en commentaire ?

—————————————

Cet article fait parti d’une série pour t’aider à commencer la méditation. Ils sont proposées par des blogueuses qui ont la gentillesse de partager leur travail ici. Le texte et les illustrations présentés ici reste leur entière propriété. Merci de les contacter directement avant de partager leur travail.

Article et photos par Julie Lemaire du blog Maman Zen. Illustration Clémentine la Mandarine.

Petits liens qui vont bien pour aller plus loin :

Articles sur la méditation maman-zen-julie-lemaire Un mois pour commencer à méditer : conseils, astuces et idées tous les jours pendant un mois