10 idées de sorties natures 6-12 ans – 2/2

Mai 20, 2022 | 0 commentaires

Après les 5 premières idées pour motiver tes Lutins réfractaires à visiter la nature, voici le second opus.

Petit Lutin voit toujours tout en grand. « Maman, on part ensemble trois semaines en vacances itinérantes en vélo, avec la tente et tout dans les sacoches ? On ferait des bivouacs, on cueillerait notre nourriture, et on se laverait dans les ruisseaux. » Puis, tu pars en balade à vélo avec lui, et au bout de 20 minutes, il te dit « Oh lala, ça fait au moins 2h qu’on pédale, non ? » On est donc sur un enfant qui a besoin d’aventures, mais à hauteur d’enfant – donc sans sport d’endurance quoi. Du fun, du fun et du fun !

Dans le précédent article, je t’avais parlé de construire une cabane, explorer des ruines ou un parcours de géocaching, filmer la faune et dessiner la flore. Cette fois, allons bivouaquer, écouter les oiseaux, balancer des graines de fleurs pour les tresser une fois poussées, et laisser les Lutins jouer librement.

un enfant court dans un champ, illustrant un article sur 10 idées de sorties nature pour les enfants de 6 à 12 ans

6- bivouaquer

L’idée

Pas la peine de faire une randonnée avec 1000 mètres de dénivelé pour bivouaquer dans la nature ! On a souvent une image de quelque chose d’inaccessible mais au final, c’est assez facile de dormir une nuit en nature. Tu peux, que ce soit en vélo ou en voiture, suivre une petite route de campagne ou de montagne, et tourner sur un chemin public puis choisir un spot qui te semble sympa. Il suffit d’une zone plate sans trop de caillou pour planter la tente. J’ai un faible pour les coins avec un ruisseau à proximité. Il existe aussi autour de chez moi des zones connues pour les bivouacs, très faciles d’accès, où beaucoup de monde vient en été ; peut-être en existe t’il aussi autour de chez toi ? Il existe aussi des refuges non gardés un peu partout en montagne, où il est possible de dormir pour une nuit si l’option tente ne te convient pas et que tu es dans une région montagnarde. Ce site te permettra de les trouver faiclement. A ma connaissance, il en existe quelques uns en campagne.

En pratique, la sortie version écolo :

  • pars à vélo, avec des grandes sacoches sur un bon porte-bagage si cela t’es possible ou en bus avec de gros sacs à dos : toutefois, il y a pas mal de matériel nécessaire à cette sortie, et pour te faciliter la vie, faire la concession de la voiture est cette fois bien plus confortable.
  • emporte : une tente, de bons duvets, des matelas, un réchaud et un briquet, une frontale, éventuellement une lampe d’extérieur pour la soirée, des doudounes et pantalons pour les soirées fraîches…
  • propose à tes Lutins de mettre dans leur sac-à-dos : une frontale, leur duvet, de quoi observer les étoiles…
  • attention aux zones où les bivouacs sont interdits
Tente plantée dans la nature pour illustrer lidée
photo @iizi

7- écouter les oiseaux à l’aube ou au crépuscule

L’idée

Voici une idée d’activité tirée de la formation Passeur de Nature que nous suivons avec Petit Lutin. Rends toi à l’orée de la forêt la plus proche à l’aube ou au crépuscule et écoute les oiseaux. Ce sont les moments de la journée où ils sont le plus actifs. Tu peux apprendre à les reconnaître grâce à des applications sur smartphone, des CD avec des enregistrements de chants, ou encore des vidéos et podcasts. Émilie conseille, dans sa formation, de se concentrer sur le chant de 5 ou 6 oiseaux pour commencer, puis d’ajouter petit à petit des nouveautés. Tu peux aussi moduler cette activité en choisissant d’écouter tout simplement les bruits de la nature. Émilie propose aussi une super idée : cartographier sur une feuille de papier les bruits entendus. Sur une feuille, deux pieds représentent au centre l’enfant. Il fera des croix pour noter d’où vient le bruit par rapport à lui et pourra noter, s’il sait écrire, le type de bruit entendu : clapotement d’eau, chant d’oiseau, vent dans les arbres…

En pratique, la sortie version écolo :

  • prends un bus jusqu’à la sortie de la zone urbaine, ou pars à vélo, selon ce qui est le plus confortable
  • emporte dans ton sac-à-dos : de quoi vous couvrir s’il fait frais, une appli de reconnaissance sur ton téléphone, par exemple BirdNet, une feuille par enfant et une petite trousse avec des crayon et des supports pour écrire
  • propose à tes Lutins de mettre dans leur sac-à-dos : des jumelles pour chercher les oiseaux dans les arbres, un livre de reconnaissance des oiseaux…

8- balancer des graines

L’idée

Tu as des graines de fleurs, destinées à ton potager, mais qui sont trop anciennes pour germer de façon prévisible ? Ou des graines de plantes que l’on trouve naturellement autour des champs, dans les bois… comme par exemple des mûriers ? Pourquoi ne pas les semer à la volée, et retourner quelque temps plus tard pour observer si elles ont germé ? Tu peux aussi réaliser des bombes à graines, avec un peu de terre glaise et des graines.

En pratique, la sortie version écolo :

  • prends un bus jusqu’à la sortie de la zone urbaine, ou pars à vélo, selon ce qui est le plus confortable
  • emporte dans ton sac-à-dos : tes graines, de quoi noter l’endroit où vous les avez semées
  • propose à tes Lutins de mettre dans leur sac-à-dos : les graines de leur choix

9- tresser des couronnes de fleurs des champs

L’idée

Au printemps, les champs et prairies sont pleines de fleurs ! Si bien entendu, il faut impérativement éviter de les ramasser dans les zones protégées, les zones de montagne, et toutes les zones fragiles de façon générale, dans les prés, il est possible de cueillir des fleurs sans que cela soit préjudiciable à l’écosystème. Un joli bouquet de fleurs sauvages est très agréable sur une table, et ajoute tout de suite une touche nature à l’ambiance du lieu. Il est aussi possible facilement de faire une couronne de fleurs, selon ce tuto par exemple.

En pratique, la sortie version écolo :

  • prends un bus jusqu’à la sortie de la zone urbaine, ou pars à vélo, selon ce qui est le plus confortable
  • emporte dans ton sac-à-dos : une mini-trousse de secours, à boire et à manger, de la crème solaire,
  • propose à tes Lutins de mettre dans leur sac-à-dos : de la ficelle, un couteau pliant, un goûter, à boire

10- jouer librement avec des copaines

L’idée

Certainement l’activité la plus simple à mettre en place et aussi celle qui aura toujours un franc succès ! Donne des limites claires à la zone que les Lutins peuvent explorer, et laisse-les jouer librement. C’est complètement fou l’imagination dont ils peuvent faire preuve pour inventer des jeux ensemble. Dans son livre Comment élever un enfant sauvage en ville, l’auteur y développe la théorie selon laquelle, entre 6 et 12 ans, la meilleure façon de connecter les enfants à la nature est de les laisser y jouer librement. Ils développent ainsi une connaissance qui leur est propre du milieu, prennent conscience de leurs propres limites et tissent des relations sociales étroites entre eux.

En pratique, la sortie version écolo :

  • prends un bus jusqu’à la sortie de la zone urbaine, ou pars à vélo, selon ce qui est le plus confortable
  • emporte dans ton sac-à-dos : de quoi nourrir toute la troupe
  • propose à tes Lutins de mettre dans leur sac-à-dos : du matériel d’aventurier qui les inspire

Note : copaine, c’est la contraction de copine et copain : c’est chouette non, comme mot mixte ? Tu connaissais ?

Et toi, quelles sont tes sorties nature préférées avec tes Lutins ? Sont-ils motivés facilement ? Sinon, comment fais-tu pour leur donner envie de sortir ? S’il te plaît, partage en commentaires.


Cet article fait partie du challenge du printemps 2022 : C’est le printemps ! On sort les enfants ?. Pour participer à ce challenge, tu peux :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

* indicates required
Que souhaites-tu recevoir ?

Encore un peu de lecture ?

la boutique

Acheter, c’est voter ! Fais-le selon tes valeurs.

Pendant ce temps sur Instagram…