Confiture abricot-vanille

Sep 9, 2021 | 0 commentaires

En rentrant de vacances, on a croisé un de ces vendeurs de producteurs locaux de bord de route.

Dans mes souvenirs d’enfance, les fruits du Sud des Alpes sont associés aux ventes de producteurs sur le bord de la route. C’est comme ça qu’ils sont bons. Parce qu’ils sont cueillis mûrs, qu’ils n’ont pas voyagé pendant des kilomètres. Je me souviens bien de ces arguments de mes parents. Ca m’a sûrement d’ailleurs assez marqué pour adorer depuis les marchés de producteurs et acheter au maximum ma nourriture en local.

Bref, on s’est arrêté. Et on a pris une grosse cagette d’abricots pour confiture. La vendeuse nous a expliqué que c’était des abricots tardifs, parce qu’ils poussaient en altitude, à 1200 m. Oui, mon cerveau a retenu cette information. Par contre, je suis totalement incapable de te dire dans quel village on était. Bon. Les derniers abricots. Ceux de la dernière chance. Mis en cagette pour confiture car un peu piqués ici ou là par les oiseaux. Des bobos sur les abricots. J’aime l’idée de les avoir un peu partagés avec les oiseaux.

On en a mangé plein en route, parce qu’ils étaient vraiment trop bons. Il en restait encore un peu pour quelques pots de confiture. J’ai eu envie d’ajouter de la vanille car j’ai un délicieux souvenir de la confiture pêche-vanille de ma petite soeur. Abricot-vanille, ça semblait pas mal aussi. Verdict : c’est excellent !

Je suis ravie d’avoir pu faire des confitures complètement zéro déchet. Pour ça :

  • les abricots étaient dans une cagette en bois, dont je me sers maintenant pour ranger mes perles
  • nous avons acheté des abricots second choix, ça évite que ces fruits soient jetés
  • j’ai récupéré des bocaux de conserves achetées dans le commerce, et qui n’étaient pas consignés
  • j’ai acheté le sucre en vrac
  • la vanille m’avait été offerte sans emballage, avec juste un brin de raffia pour tenir les gousses ensemble
  • pour noter le contenu des pots, je ne fais pas d’étiquettes. On utilise un crayon gras Stabilo Woody, que tu peux par exemple trouver ici – j’adore cette boutique en ligne ! Si tu te maquilles, je pense qu’un eyeliner fera tout aussi bien l’affaire.

Ingredients – pour 4 pots

  • 800g d’abricots
  • 600 à 700g de sucre
  • le jus d’un citron
  • 2 gousses de vanille

Notes :

  • j’ai utilisé du sucre roux, de canne, non raffiné, que j’achète en vrac
  • la quantité de sucre dépendra de tes goûts et de la teneur en sucre des fruits
  • j’ai utilisé des gousses de vanille ramenées de Madagascar il y a quelques années par une collègue, qui étaient toutes dures car séchées. Elles se sont ramollies en macérant.

Directions

Ouvres les abricots en deux, enlève le noyau et les parties abimées. Presse ton citron. Mets tous les abricots avec le sucre et le jus de citron dans une cocotte. Ajoute les gousses de vanille découpées en tronçon de 1 cm. Mélange. Laisse reposer avec un couvercle quelques heures.

Porte à ébullition le mélange, puis cuis 15 à 20 minutes. Verse dans des bocaux propres et stérilisés, puis visse bien le bouchon. Retourne tes pots, et laisse refroidir. Les pots sont bien fermés hermétiquement s’ils ne font plus “plop” au centre.

Abricots et sucre mélangés, ajout de vanille et citron
Après quelques heures, huuuum !

Notes :

  • j’ai mis la pulpe du citron avec le jus
  • j’ai utilisé une cocotte en fonte : je trouve que ça réparti bien la chaleur, et c’est parfait pour faire mijoter
  • j’ai laissé reposer tout un après-midi, environ 4-5h
  • je réutilise des bocaux de conserves achetées dans le commerce qui ne sont pas consignées
  • pour stériliser les bocaux et leur couvercle, j’utilise une méthode apprise aux USA, quand j’ai appris à faire des bocaux : je les lave, puis je les place retournés dans une poêle avec un fond d’eau en ébullition, et je les laisse ainsi quelques minutes.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Encore un peu de lecture ?

Ca t’a plu ? Continue ton cheminement écolo !

Tu recevras un mail par semaine, avec des astuces écolo, les récap des challenges écolo… Promis, je garde ces infos juste pour moi. Et pas plus d’un mail par semaine.

Et pour fêter ton arrivée, un mini-challenge d’une semaine pour faire tes premiers pas vers une diminution de tes déchets avec 7 astuces faciles et efficaces.

Pendant ce temps sur Instagram…