Journal #53

Sep 16, 2020 | 6 commentaires

Sept heures.

Petit Lutin est réveillé depuis 4h du matin nous dit-il. Il a allumé dans sa chambre, mais pas éteint ensuite. Pourquoi ? Parce qu’il n’y a plus de piles dans sa frontale et qu’il a peur de remonter dans sa mezzanine dans le noir. Je te l’ai dit Maman, mais tu n’as rien fait. Petit Lutin, non, je ne vais pas chercher ta frontale au milieu de la mer de peluches de ton lit. Pour que je recharge les piles, descends moi la frontale et indique-moi que tu as besoin que je le fasse. Ou mieux, je peux te montrer comment le faire toi-même. C’est dur l’autonomisation.

Treize heures trente.

Quand on ne se comprend pas. Quand tu es sensée être à un endroit à un moment mais que tu n’as pas compris. Hop, un petit tour de vélo plus tard, et j’ai récupéré mes gros sacs à dos de randonnée. Traversée du Mercantour à pieds, peut-être bien que me voilà bientôt.

Quinze heures.

Je n’arrive plus du tout à écrire sur le blog car sa présentation ne me satisfait pas du tout. Le journal n’est soit pas accessible, soit il noie les autres articles du blog. Alors je me lance : je décide de créer rapidement un nouveau design pour le blog, avec accès sur la page d’accueil aux trois derniers articles de blog et aux trois derniers articles du journal.
Rapidement bien sûr… Deux heures après, c’est enfin fini. Tout cela est provisoire, mais c’est déjà mieux. Tu aimes ?


Notes écolo en vrac de cette journée :

♥ lorsque Petit Lutin n’arrive pas à s’endormir, le soir, il utilise de l’huile essentielle de Marjolaine à coquille. Une goutte sur l’intérieur de chaque poignet, il frotte, et hop, dodo. Attention, ça ne sent pas très bon !
♥ je me déplace en ville à vélo. Après avoir utiliser quotidiennement notre triporteur au quotidien, j’ai maintenant un vélo classique, anciennement à mon grand-père, que j’ai nommé Ferdinand – oui, je donne des noms à tout, et c’est une longue histoire que le choix de ce nom, que je pourrai te raconter si ça t’intéresse. Les rares fois où je dois prendre la voiture en ville, je m’agace fortement. Vive le vélo, c’est énormément de liberté
♥ la présentation actuelle du blog est provisoire, pour une durée indéterminée !


Le journal, c’est quelques unes des idées qui me traversent l’esprit pendant la journée ainsi que mes questionnements, notamment en matière d’écologie. Tous les articles se trouvent sur ce lien.


6 Commentaires

  1. Bonjour Clémentine,

    J’aime beaucoup cette nouvelle présentation, je la trouve très claire, on a accès facilement aux articles du journal et on voit vite s’il y a un nouvel article !
    Et c’est aussi très joli !

    Réponse
    • Merci Véronique pour ton retour. Je suis ravie que cette nouvelle présentation te plaise :)))

    • Ah, j’ai juste un petit commentaire : on ne voit pas sur la page d’accueil s’il y a des commentaires sur un post. Je retourne souvent sur des posts que j’ai déjà lu quand je vois qu’il y a des commentaires pour les lire (même si je n’en ai pas écrit moi même).
      Mais c’est un détail 😉

    • Merci pour ce retour. Je verrai si je les ajoute dans la version finale – parce que je ne sais pas le faire là, rapidement. En tous cas, je me le note dans un coin de ma tête.

  2. Bonjour Clémentine,

    j’étais en vacances et bonheur quand je reviens: tes cartes et une nouvelle présentation du blog! En effet je n’avais pas reçu celles du mois d’août mais je voulais attendre septembre pr te signaler que je ne les avais pas reçu et même pas besoin de te le dire finalement, merci! Moi aussi j’ai bcp de mal en voiture à ne pas m’énerver facilement, mais ayant une très grande côte pr rentrer chez moi, le vélo m’es compliqué dc si chargée voiture sinon les pieds!
    Bonne journée

    Violaine

    Réponse
    • Merci Violaine pour ton retour. Je crois qu’en Août, j’ai voulu faire des enveloppes trop élaborées, et ça a un peu perdu les machines de tri à la Poste… On ne m’y reprendra plus ! As-tu peut-être la possibilité d’un vélo électrique ? Si tu aimerais te déplacer en vélo et que la côte avant chez toi est le seul frein, cela peut-être une bonne solution à tester. Ici, avec la montagne, beaucoup de personnes de mon entourage les utilisent quotidiennement et en sont ravis.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Des arbres !

Zéro déchet

Cartes Postales

Jardinage urbain

Encore un peu de lecture ?