Petit Lutin et moi avons profité du déconfinement pour aller de nouveau pleinement en nature.

Si pendant le confinement, Petit Lutin ne réclamait pas pour sortir, et même, rechignait lorsque nous souhaitions faire de l’exercice dans le périmètre autorisé – pourtant à peine une fois par semaine, une fois l’autorisation de sortir arrivée, il a été extrêmement enthousiaste à l’idée de sortir.

Nous avons commencé par explorer de nouveau autour de chez nous, et notamment près des juments, qui nous avaient drôlement manquées ! Petit Lutin est depuis très enthousiaste à chaque fois qu’il s’agit d’aller les voir. Il a même décrété qu’Éclipse est sa jument et que c’est à lui de s’en occuper. Il la cajole et la gave de pain sec – alors que son tour de taille nécessiterait plutôt un bon régime…

Le voir si enthousiaste à l’idée d’explorer la nature est vraiment agréable. Il a aussi pu enfin revoir ses amis, et le jeu libre dans la nature leur est vraiment essentiel. C’est, d’après le livre Comment élever un enfant sauvage en ville, à l’âge de Petit Lutin, la composante essentielle de la connexion à la nature. Nous nous inspirons aussi de la superbe formation Passeur de Nature.

Je te partage nos dernières activités natures, très simples à mettre en place, ainsi que des liens vers différents livres ou matériels qui nous ont été utile :

♥ Cueillette sauvage :
Nous avons cueilli des pétales de coquelicot, des fleurs d’aubépine et des fleurs de sureau noir, pour en faire des tisanes. Pour les recettes et les propriétés des plantes, je m’inspire du livre 250 remèdes naturels à faire soi-même aux éditions Terre Vivante, qui est une vraie d’informations et très bien fait. Cette activité a donné un but à la balade, et Petit Lutin est resté enthousiaste tout le long alors que la marche, ce n’est pas son truc. Nous avons tout simplement utilisé des sachets en papier kraft pour notre cueillette, que je trouve plus adapté que les sacs à vrac. Et bien entendu, nous n’avons cueilli qu’une faible partie de ce qui était présent, pour ne pas affaiblir les plantes ni que les animaux manquent de nourriture.

♥ Visites aux juments et balades à cheval :
Nous sommes allés plusieurs fois rendre visite aux juments. L’occasion de leur faire des câlins, les faire brouter, vérifier que tout va bien pour elles… Parfois, Petit Lutin en a profité pour faire un petit tour à cheval. Cependant, privilégier la relation à l’animal fut le principal de nos rencontres. La relation avec elles lui apporte beaucoup. Respecter les règles de sécurité, respecter le bien-être de l’animal…

♥ Jeu libre autour d’une cabane :
Nous avons trouvé une cabane dans les bois, près du pré des juments. Certainement le fruit d’une activité de confinement pour des enfants vivants tout près. Petit Lutin et son amie A. y ont passé un bon moment à jouer librement. Tour à tour repaire de super héros, château, maison, cachette… ils ont exploré les bois alentours en jouant. Attention, en rentrant, une inspection de la présence potentielle de tiques est nécessaire. Je laisse pour ce type de sorties Petit Lutin préparer son sac, et emmener ce qu’il souhaite : jumelles, loupe, carnets… Je veille simplement à ce qu’il pense à sa gourde et son goûter. Son sac à dos, de cette marque, le suit pour l’extérieur et l’école depuis 3 ans.

♥ Jeu libre près d’un ruisseau :
Nous avons passé plusieurs jours, d’abord juste Petit Lutin et moi, puis accompagnés par V., his very BFF (best friend forever) en montagne. Ce fut l’occasion de choisir des endroits sympa, proche d’un ruisseau, et d’y passer tranquillement la journée. Leurs activités de jeux se sont succédées : les pieds dans l’eau du ruisseau avec un ballon, courir après les bulles de savons (à partir de produit vaisselle biodégradable bien entendu), se prélasser au soleil pour se réchauffer, dessiner, lire, créer des labyrinthes… Le plus complexe fut de ne pas brûler au soleil, et de multiples couches de crème solaire, écologique bien entendu, nous furent nécessaires, ainsi que chacun une casquette, et un Tshirt, même dans l’eau.

♥ Exploration d’un fort :
Nous avons aussi exploré un fort avec V. Prendre les petits chemins accessibles, passer les vieilles portes en bois arrachées de leurs gonds, faire demi-tour encore et encore dans le dédale immense et labyrinthique du fort fut l’expérience préférée de V. Les enfants en ont profité pour marquer sur la roche leur passage, à l’aide d’un charbon de bois trouvé sur place. Cela les a plongé dans un jeu de rôle d’aventuriers, et ils ont ensuite décidé de tourner des films d’aventures, tels Indiana Jones ! J’ai tout simplement utilisé mon téléphone pour filmer comme ils me l’indiquaient, puis nous avons commencé le montage le soir.

♥ Exploration autour d’un ruisseau
Lorsque Petit Lutin était seul avec moi, en montagne, il a plus eu envie d’explorer que de jouer. Nous restions donc sur place le temps qu’il observe la faune, la flore d’un endroit, puis il nous entraînait vers un autre lieu. Nous avons ainsi observé les énormes fourmis de montagne, vu un ruisseau sortir de la neige pas encore totalement fondue, observer les roches… Lorsque nous explorons un ruisseau, Petit Lutin a le droit de se mouiller. Il porte en général des chaussures de randonnée ouvertes, qui vont dans l’eau. Cela permet à tout le monde d’être détendu. Il prend lui-même la décision de se mouiller ou non – suivant la température extérieur et celle de l’eau.

Et toi, quelles sont tes dernières sorties natures avec tes Petits Lutins ? Et pour toi ? S’il te plaît, partage tes idées en commentaires.


Je travaille sur ce blog à plein temps. C’est ton soutien, via Tipeee qui me permettra de pouvoir continuer ♥