Journal d’une confinée – jour 14

Mar 30, 2020 | 8 commentaires

Neuf heures.

On sort pour 30 minutes, en espérant ne pas croiser trop de monde. Marcher, marcher, marcher.

Dix heures.

La confédération paysanne et la FNAB (Fédération Nationale d’Agriculture Biologique) essaient de trouver des solutions pour que l’on puisse continuer à acheter directement aux producteurs locaux. Comment diffuser ces informations ? J’essaie de voir avec eux.

Quatorze heures.

Petit Lutin chante dans le bain. Je l’enregistre sans qu’il me voit.

Quatorze heures trente.

Je laisse poser tout ce qui est sorti de notre discussion avec mon Amoureux. Et je me dis que tout de même, j’espère qu’après le confinement, la vie ne sera pas exactement pareille qu’avant. Que nous deux, on changera un peu notre vie. Mais aussi que nous, l’humanité, ferons d’autres choix. Ce sera vraiment trop désespérant sinon.

Seize heures trente.

Les pains au chocolat ratés ne sont pas si ratés. Ils ont juste une forme étrange.
J’aimerais discuté avec une naturopathe végane-friendly un jour. D’alimentation, et de tout ce que je pourrai faire pour manger mieux et donc me sentir mieux. La liste des choses que j’aimerais faire s’allonge encore. Y a t’il des personnes qui ont plus que 24 h par jour pour réussir à faire tout ce qu’elles font ou bien est-ce que je ne sais pas bien gérer le temps ?

Dix-sept heures.

Je réfléchis.
Tout ou rien. C’est tellement moi. Noir ou blanc, pas de gris, jamais de demie-mesure. La vie à fond, avec des immenses failles, profondes, au noir d’encre et des montagnes au firmament d’où on effleure les étoiles en plein jour. Et l’ensemble qui vaut d’être vécu, pleinement. Le noir et le scintillant. Plonger pour mieux se délecter d’une ascension qui ait vraiment un sens.

Dix-huit heures.

30 minutes de sport tous les soirs, tous les trois. Si on m’avait que je ferai un jour du fitness…  Ne pas se prendre au sérieux. Fous rires. Petit Lutin veut devenir prof de gym en ligne.

Dix-neuf heures.

Petit Lutin crée un coloriage magique comme celui de Claude Ponti. On décide de voir si on peut lui envoyer.

Vingt-et-une heures.

Comment avoir assez d’énergie pour être mère et accomplir ce que l’on souhaite pour faire bouger la société ?


Idées en vrac de ce jour de confinement :

♥ commencer le challenge d’arrêter de râler (avec une bague au lieu du bracelet pour moi)
♥ envoyer un message aux copains pour dire que tout va bien – ou qu’on a besoin de parler
♥ se mettre un rappel sur son téléphone pour penser à appeler quelqu’un de seul, tous les jours
♥ lire cet article
♥ suivre une vidéo de sport en ligne
♥ commenter les blogs qu’on apprécie de lire

N’hésite à me demander, en commentaires, si tu as besoin de précisions sur certaines activités.


Le journal d’une confinée, c’est quelques unes des idées qui me traversent l’esprit pendant la journée ainsi que la liste des activités qui nous ont occupées. Tous les articles se trouvent sur ce lien.

8 Commentaires

  1. Bonjour !
    Moi aussi je n’ai que 24 h dans une journée, moins 8h de sommeil. C’est un comble !
    Surtout qu’avec le confinement, j’ai encore moins de temps que d’hab pour moi !
    Et le changement d’heure, ça c’est une arnaque !
    ;-)
    Hier, j’ai fait la liste de tout ce que je pourrai faire pour optimiser mon temps (pour avancer dans mes projets).

    Réponse
    • Je me demande souvent si l’optimisation du temps est une bonne stratégie. Il y a certaines choses qui clairement prennent du temps sans grand apport : par exemple scroller sur les réseaux sociaux. Mais il y a d’autres choses, qui peuvent paraître au premier abord optimisables mais pour lesquelles je me demande, sans avoir de réponse tranchée, si c’est forcément une bonne chose de les optimiser. Faire à manger par exemple. Est-ce que c’est forcément bien, pour tout le monde, et dans tous les contextes, que de faire du batch cooking pour optimiser le temps de cuisine ? Peut-être que pour certaines personnes, cela apporte de la détente que de cuisiner, et donc c’est mieux de ne pas l’optimiser. Des fois, quand j’essaie de trop optimiser, je me perds un peu, car tout est trop prévu, carré, planifié. Et ce n’est pas moi.
      Bref, je me perds dans mes réflexions… Peut-être juste qu’optimiser c’est bien, si on ne prend pas en compte les injonctions de la vie parfaite des internets, mais qu’on le fait en fonction de ce que l’on ressent vraiment soi-même. Comme pour à peu près tout finalement. Et j’imagine que tu as réfléchis en ce sens :D

  2. Bonjour/bonsoir,
    aujourd’hui la glu… oui, rien envie de faire rien qui avance, l’impression que toutes les journées se ressemblent, un raz le bol de cette situation.
    Ne pas écouter les informations, car elles sont alarmistes, se renfermer dans sa bulle.
    Le soleil est là, mais un vent glacial nous empêche apprécier le jardin, on reste donc à la maison, en allumant la cheminée car il fait bien froid.
    Mais bon, on se lance un nouveau défi, on choisit un livre, une BD et on tente avec les moyens du bord de reproduire la couverture de ce livre. Ça fait rire, je le poste sur FB peut être d’autres personnes vont me suivre, qui sait? Étant bénévole dans la bibliothèque de mon village, je vais tenter de persuader nos lecteurs d’en faire autant, je ferai une mosaïque sur le blog avec toutes les contributions.
    Tout le monde peut jouer, les adultes, les enfants??? si cela vous inspire ;)
    A demain

    Réponse
    • Comme je te comprends. Je n’écoute jamais les informations. Je pars du principe que si quelque chose de vraiment grave se passe, je finirai bien par le savoir d’une manière ou d’une autre !
      Je viens d’aller voir ta couverture, c’est rigolo !! Est-ce que tu as un lien que je peux partager avec ce jeu ?

  3. Bonjour!
    J’ai grandi en étant contre l’idée de tout organiser/planifier/minuter à la seconde près parce que j’avais l’impression que ça me privait de liberté.. Mais maintenant plus je vieillis et plus je me rends compte que j’ai effectivement tendance à faire des listes, tout noter, tout prévoir etc. Education ou personnalité? En tout cas je pense qu’avoir une sorte de routine et maitriser ce que je vais faire dans la semaine me donne une certaine stabilité qui me rassure au quotidien et contribue à ma stabilité (émotionnelle, mentale..) comparé à certains moments de ma vie où j’étais en roue libre!
    D’ici à réussir à tout caser dans 24h c’est une autre histoire haha

    Réponse
    • Je note tout aussi, plus pour ne pas oublier que pour m’organiser. Car j’ai la tête tellement rempli de tout ce que Petit Lutin a envie de partager, que je n’arrive plus à penser !
      C’est rigolo, car pour moi c’est l’inverse : la routine m’épuise. Je n’ai plus envie de rien. J’ai besoin de faire les choses quand l’envie me prend.

    • Génial, merci, je partage ce matin :)

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Encore un peu de lecture ?

Ca t’a plu ? Continue ton cheminement écolo !

Tu recevras un mail par semaine, avec des astuces écolo, les récap des challenges écolo… Promis, je garde ces infos juste pour moi. Et pas plus d’un mail par semaine.

Et pour fêter ton arrivée, un mini-challenge d’une semaine pour faire tes premiers pas vers une diminution de tes déchets avec 7 astuces faciles et efficaces.

Pendant ce temps sur Instagram…