Grimper pour le challenge.

Pour améliorer sa technique. Pour passer avec plus d’élégance un pas difficile. Pour vaincre son appréhension d’un profil particulier…

Toutes ces raisons sont valables pour les grands. Mais pour les enfants, ça ne fonctionne pas toujours ! Alors, pour leur donner envie de grimper, à nos Petits Lutins, on fait comment ? On joue, parce que c’est là la nature de l’enfant, tout simplement.

Il existe une foule de jeux à mettre en place pour donner envie de grimper à tes Petits Lutins et rendre l’expérience encore plus fun que juste monter et descendre. Voici nos préférées, testés encore et encore, en intérieur et en extérieur.

On disait que je montais en tête

Autrement appelé la moulitête, c’est une idée pour commencer à appréhender la grimpe en tête sans que ça ne fasse peur. Sur une voie, laisse les dégaines en place si vous êtes en extérieur. Chacun à leur tour, les enfants montent et placent la corde dans les dégaines, comme s’ils montaient en tête.

Sauf que les enfants sont assurés en moulinette comme à l’habitude. Attache une seconde corde ou l’autre brin si ta corde est assez longue au porte matériel de leur baudrier. C’est ce brin de corde qu’ils clippent dans les dégaines. Si besoin, ils peuvent ainsi s’asseoir confortablement dans leur baudrier et utiliser les deux mains pour mettre la corde en place. Pour les plus petits, un “check” à la dégaine peut suffire ! Ce jeu a permis à Petit Lutin de se lancer, et il grimpe maintenant en tête lorsqu’il en a envie.

Cache-cache dans la voie

Cache des étiquettes dans les prises, avec des petits jeux indiqués dessus. Par exemple : monte ton pied le plus haut possible, je te prends en photo, lâche tout, fais une grimace, monte trois pas les yeux fermés… Cela peut-être les adultes qui placent les étiquettes en équipant la voie, ou les enfants qui se les cachent les uns pour les autres. C’est de loin le jeu préféré de Petit Lutin, qui a depuis ajouté à notre lot d’étiquettes d’autres qu’il a créées lui-même, avec son amie V.

Le doudou en hauteur

Sur une voie, installe un doudou – ou autre chose, en hauteur. L’idée est de le mettre suffisamment haut pour challenger l’enfant, mais tout de même assez facile d’accès pour qu’il se sente capable de l’attraper. J’avais cousu des doudous lapin pour l’occasion d’un grand jeu d’escalade avec des amis, et chaque enfant est reparti avec son nouveau doudou. Tous les enfants étaient ravis, même les plus grands !

Et toi, quel sport pratiques-tu avec tes enfants ? Aimes-tu leur proposer des jeux pour les faire progresser dans leur pratique et passer des moments complices ? S’il te plaît, partage ton expérience en commentaires.