Adopter un animal de compagnie ?

Jan 20, 2020 | 12 commentaires

Voilà plusieurs années que Petit Lutin aimerait partager le quotidien d’un chat.

De mon côté, j’aimerais avoir à nos côtés un chien.

Cependant, nous n’avons toujours pas franchi le cap, pour diverses raisons. Adopter un animal est une grosse responsabilité. Ce n’est pas à mon sens un acte à faire à la légère, car il me semble essentiel de pouvoir s’assurer de s’occuper de cet être vivant sur le long terme. De plus, niveau écologie, je me pose aussi des questions, notamment sur l’alimentation carnée et bien souvent pleine de produits chimiques des animaux de compagnie.

Nous avons donc pas mal réfléchi à cette question, et je te partage aujourd’hui le fruit de cette réflexion.

Tout d’abord, nous sommes très facilement tombés d’accord sur le fait que si nous décidons d’adopter un chat et/ou un chien, nous choisirons de sortir l’un deux de la SPA ou d’autres refuges de ce type, afin de d’offrir un foyer à ces animaux qui ont été délaissés. Cela permet aussi d’éviter de passer par des élevages, dont l’éthique n’est à priori pas toujours le point fort. Enfin, nous n’avons absolument aucune exigence pour la race. D’ailleurs, nos deux juments sont des cocktails de prairie ♥ comme le dit une amie. Cette idée est très importante à mes yeux, car elle permet d’apporter du bonheur à un animal qui n’a pas eu de chance jusque là.

Ensuite se pose la question de l’alimentation. Les chats comme les chiens ont, à ma connaissance, besoin d’avoir une alimentation carnée, au moins partiellement pour le chien, et peut-être même en quasi totalité pour le chat. Or, on le sait bien, l’élevage est une catastrophe au niveau écologique et bien souvent éthique, entre la déforestation, les OGM pour nourrir le bétail, les conditions d’élevage… Un début de réponse m’a été apporté par les croquettes écologiques pour chien et chat Tomojo. Ces croquettes sont réalisées à partir d’insectes, dont l’élevage est bien moins nocifs pour la planète que celui du bétail. De plus, bien souvent, les aliments pour animaux sont plein de produits chimiques, additifs, etc… mauvais pour leur santé et la planète. Il existe des marques d’alimentation biologique. Les croquettes aux insectes sont aussi exempts d’antibiotiques et hormones. Tu peux retrouver les engagements de Tomojo sur ce lien. En tous cas, le chat d’une collègue a déjà testé ces croquettes, et les a bien apprécié !

Reste alors la question du bonheur de l’animal. En effet, à mon sens, adopter un animal ne doit pas se faire uniquement égoïstement, pour le bonheur que lui nous apportera. Je souhaite être certaine de pouvoir, de notre côté, lui apporter nous aussi un cadre de vie où il se sentira bien. Qu’en est-il des sorties ? Nous vivons en pleine ville, sommes absents de chez nous du 8h30 le matin à 17h environ quatre jours sur sept. Notre jardin est minuscule, à peine 25 m². Est-ce bien un cadre de vie épanouissant pour un animal ?

J’ai plusieurs amis qui vivent en campagne, et travaillent dans le monde du cheval. Ils passent leurs journées dehors, leurs chats et chiens vont et viennent, courent, gambadent à leur guise. J’ai beaucoup de mal à me détacher de cet idéal de vie pour ces animaux. Est-ce vraiment épanouissant pour un chien que d’attendre ses maîtres toute la journée, pour de courtes sorties pipi et de ne pouvoir réellement sortir que le week-end ? Et le chat qui reste en intérieur tout le temps – ou risque de se faire écraser par une voiture à tout moment s’il sort en ville ? Je n’ai pas trouvé de réponses à ces questions.

Alors peut-être que comme souvent, je me complique beaucoup la vie, et je me fais des nœuds au cerveau alors qu’il n’y a pas lieu. Je pense toutefois que pour une société plus éthique, il convient de se questionner sur l’éthique animale, et cela s’applique aussi bien aux animaux d’élevage qu’aux animaux de compagnie.

Et toi, as-tu choisi de partager ton quotidien avec un animal de compagnie ? T’es-tu posé ces questions ? S’il te plaît, partage ton expérience en commentaires. 


Je remercie Tomojo d’avoir financé la rédaction de cet article. Pour tout savoir sur les rémunérations sur mon blog, et mes choix à ce sujet, je t’invite à consulter cette page. Je te remercie du fond du cœur pour ton soutien pour mon travail de blogueuse ♥

12 Commentaires

  1. Nous aimerions beaucoup avoir un chien mais comme toi nous sommes absents 4 jour sur 7 de 8h30 à assez tard. Ce n’est pas un cadre que je trouve respectueux pour un chien.
    Nous avons en revanche la chance d’avoir régulièrement en garde le chien de mes parents qui sont à la retraite quand ils partent en voyage. C’est une super solution. Pendant ces quelques jours on s’adapte et tout le monde est super heureux de s’occuper à fond de cette bete à poils et à pattes ;-)
    Elle est heureuse chez nous c’est vraiment sa deuxième maison! Elle adore mes enfants qui le lui rendent bien.
    Mais lors de ces périodes de garde je réalise vraiment que nous ne pourrions pas avoir un chien à long terme dans de bonnes conditions.
    Peut être que le dog sitting serait une solution pour vous? Ca se développe je crois!
    Attention aux animaux issus de la SPA j’ai quelques mauvaises expériences malheureusement. Ces animaux ont parfois été battus et sont devenus méchants et agressifs… Avec des enfants c’est embêtant…

    Réponse
    • Nous avons aussi parfois le chien d’une amie (celui sur les photos) en vacances chez nous. C’est génial ! Effectivement, cela m’a aider à réaliser que si nous n’avions pas été en vacances pendant qu’il était là, il aurait été trop souvent seul.

  2. Bonjour, il faut en effet bien réfléchir avant d’adopter un animal. Pour ma part j’ai un chat que j’ai recueilli errant dehors. Après un temps d’adaptation le chat s’habitue vite à un nouvel intérieur. Le principal étant d’avoir un coin repas à l’écart de sa litière. Les chats aiment leur maison. En ce qui concernent les chiens, tout dépend de la race que vous choisissez, certains chiens se comportent comme des chats et n’aiment pas sortir…En ce qui concerne le refuge, la SPA est bien mais il peut aussi y avoir de petites associations qui recueillant chiens et / ou chats qui recherchent des familles…Par contre je suis intéressée par votre marque de croquettes…

    Réponse
    • J’espère que la marque de croquettes plaira à votre chat, leur démarche est chouette :)) Elle a été bien apprécié par le chat d’une amie.
      Oui, comme je le dis, ce serait par la SPA ou autre association de ce type. A voir selon les associations autour de chez nous. Je ne me suis pas encore renseignée.

  3. Bonjour,
    même questionnement ici, nous habitons à la campagne mais sommes absents en journée…et parfois ça pourrait aussi être compliqué lors de déplacements en week-end ou vacances également ! donc nous n’avons pas encore franchi le pas.
    Je me suis inscrite sur cette application : https://www.empruntemontoutou.com/
    mais pas vraiment de toutous disponibles chez nous (trop rural je pense).

    Réponse
    • Merci pour le lien, qui pourra être utile à plein de monde :))
      Pour les vacances, peut-être que justement ce site pourrait être une solution ?

  4. Bonjour,

    Nous avions adopté une petite chatte venant d’une association spécialisée, elle avait été trouvée dans la rue et elle avait subi de mauvais traitements, elle a eu un peu de mal à s’adapter, progressivement ça allait, mais on pouvait à peine la caresser, elle avait encore peur, puis un soir elle a passé chez le voisin qui déteste les chats, on ne la jamais revue. Depuis 3 mois une nouvelle petite chatte est arrivée chez nous, toute mignonne, et bien casanière. dès qu’on s’absente dans la journée, elle reste sur le canapé jusqu’à notre retour, ma fille s’en occupera si nous partons quelques jours

    Réponse
    • Hélas oui, les animaux subissent parfois de tels traitements qu’ils restent très méfiants :(( Merci pour ce retour d’expérience.

  5. Bonjour,
    Merci pour cette réflexion très intéressante. Pour ma part, j’aimerais aussi beaucoup avoir un chat à la maison mais j’habite en ville et il y a déjà beaucoup de chats dans le voisinage. En plus des réticences que vous décrivez dans votre article, je m’interroge sur l’impact négatif des chats, qui sont des chasseurs, sur la biodiversité en ville (comme décrit dans ce court article par exemple : https://www.liberation.fr/france/2018/03/02/le-chat-predateur-pas-si-innocent-pour-la-biodiversite_1632961). Un chat ou un chien ayant une espérance de vie de 10 à 20 ans, ça me semble plutôt normal et rassurant de bien réfléchir avant d’en adopter un.

    Réponse
    • Waou, je n’avais jamais réalisé cela. Pourtant, c’est évident une fois qu’on le dit. Merci pour ce partage :))

  6. J etais encore en appartement quand j ai recueilli mon chat des rues malade à opérer Il était tellement heureux de trouver un foyer qu il s est habitué tout de suite à la vie casanière Mais il est devenu allergique diabétique donc j évite les essais de nouvelles croquettes malheureusement En maison maintenant mais le jardin en laisse entre la maladie,les oiseaux à protéger, la route… Bravo pour la réflexion je me suis posée les mêmes questions mais c était un sauvetage

    Réponse
    • J’ai recueilli une bébé chatte un jour à cheval. Elle miaulait sur un tas d’orge pourri, le long d’un chemin. Je n’ai pas eu le cœur de la laisser là. Ma Maman lui a trouvé une super maison. C’était juste impensable pour moi que de la laisser sur place.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Des arbres !

Zéro déchet

Cartes Postales

Jardinage urbain

Encore un peu de lecture ?