Voilà, on a un jardin.

Un minuscule jardinet de 25m². Bon, avoir par ici une maison mitoyenne avec un mini-jardin est déjà une grande chance ! Nous avons fait le choix de rester en ville pour limiter notre impact environnemental, notamment au niveau des transports. Ainsi, tout reste accessible en bus ou en vélo. La concession est donc la taille du jardin, et de mettre une croix sur l’idée d’autonomie alimentaire.

Pour faire tout de même beaucoup sur un aussi petit espace, il va falloir ruser. Trouver de la place pour jouer, manger dehors, jardiner. La conception va être essentielle dans la mise en place. Pour cela, j’ai commencé à lire des livres qui m’aideront dans ma démarche. Voici mes préférés.

Mon jardin, mes mômes et moi

Pascal Aspe, Éditions Terre Vivante, 14€

Ce livre n’est pas seulement un manuel de jardinage, il est une invitation à inclure les enfants dans le potager, et à le penser pour qu’il soit à la fois terrain de cultures et de jeux. On entre donc dans un monde où le potager est un vrai lieu de vie, avec des allées où on peut faire du vélo, des récoltes à picorer toute l’année, le tout en bio, et en accueillant la biodiversité bien évidemment ! Une belle partie du livre est dédiée à l’organisation, en amont. Puis on trouvera des idées de fruits et légumes intéressants à faire pousser et enfin un résumé mois par mois des activités au jardin.

J’aime énormément dans ce livre que les enfants soient inclus dans la conception et la vie du jardin. Il n’y a pas une partie loisir et une partie culture, mais un jardin où les deux se mêlent. Si pour moi, montrer à Petit Lutin que cultiver autant que possible notre propre nourriture est essentiel, lui permettre d’avoir un espace extérieur de jeu l’est aussi. Dans 25 m², il va clairement falloir bien penser l’organisation, et ce livre est une belle source d’inspiration !

Permaculture au quotidien

Louise Browaeys, Éditions Terre Vivante, 10€

Ici, il n’est pas uniquement question de jardinage, mais de tous les aspects de la vie : développement personnel, économie, éducation, vie pratique, santé, gouvernance… La permaculture est développée dans son ensemble. On réfléchit le jardin, les cultures, d’accord. Mais dans nos 25 m², même avec toute la bonne volonté du monde, on ne sera jamais autonome. Alors, que faire d’autre pour que notre mode de vie soit en accord avec nos valeurs ? C’est une question importante à laquelle l’autrice répond ici, en prenant chacun des douze principes de la permaculture et en les appliquant au quotidien.

Ce livre est un véritable trésor. J’aime qu’il me permette de voir que le jardin n’est qu’un aspect de cette vie à laquelle j’aspire. C’est une grosse frustration pour moi que d’avoir dû renoncer à un jardin d’une taille qui nous permette l’autosuffisance alimentaire en fruits et légumes. Alors, ce livre m’aide à découvrir d’autres aspects, moins connus, de la permaculture et me motive à m’y investir aussi, pour donner un sens global à ma démarche.

Petit traité du jardin Punk

Éric Lenoir, Éditions Terre Vivante, 10€

L’idée du livre est de donner des clés pour réaliser un jardin, chez soi ou sur un terrain abandonné en visant les objectifs suivant : pas cher, facile, rapide, autonome autant que possible, écologiquement intéressant… Le concept est vraiment original, et sort totalement des manuels de jardinage habituel. Les astuces et idées discutées également. On y parle beaucoup de la ville, puisque c’est là que le jardin punk voit essentiellement le jour. Il est donc question de petits espaces, de lieux de rencontre, de verdir le béton…

J’aime énormément le côté opportuniste qui est mis en avant, ainsi que l’idée que l’on peut jardiner absolument partout ! Cela me donne envie de contacter ma ville pour voir ce que l’on peut faire d’un petit bout de terrain abandonné près de chez nous. J’ai tellement aimé ce livre, que quand j’ai perdu la première version que j’avais, je l’ai racheté !

Le nom du monde est jardin

Patrick Genty et Alain Renouf, Éditions rue de l’échiquier, 19€90

Ce livre est très poétique. Émaillé de citations d’auteurs aussi variés que Sylvain Tesson, Vandana Shiva ou Jean-Paul Sartre, ce livre se feuillette, se lit, se relit. C’est aussi un manuel de transition, de réflexion. Vers la low-tech, le retour à plus de sobriété, réfléchie, choisie. Vers une logique globale, et pas juste au jardin. Un questionnement profond de notre société, de son devenir, du bien-être en passant par le jardin. Tout est question de jardinage, sans l’être vraiment !

Ce n’est donc pas un livre pratique de jardinage qui indique quoi faire quand. Il est cependant émaillé de conseils pratiques que l’on ne retrouve que très peu ailleurs. Des techniques oubliées, des gestes et des outils à la fois simples et très efficaces. Bref, j’ai vraiment adoré !

Mission jardiner la ville

Frédérique Basset et Claire Le Gal, Éditions rue de l’échiquier, 8€

Dédié directement aux enfants, ce livre est un joli petit manuel militant qui regorge d’idées pour cultiver en ville. Il est avant tout dédié aux enfants urbains, qui n’ont pas de jardin. On parlera ici de rebord de fenêtre, de balcon, de jardins partagés, de potager à l’école, incroyables comestibles… La lecture commence par pourquoi jardiner, pour se poursuivre sur comment.

J’aime le mélange d’idées simples et plus complexes à mettre en place, ainsi que la réflexion globale du livre. Ce n’est pas juste un manuel d’activités de jardinage pour enfants, cela va plus loin, avec une véritable réflexion écologique que l’on peut mener avec les jeunes lecteurs.

Et toi, quels livres de jardinage as-tu apprécié ces derniers temps ? S’il te plaît, partage ton avis en commentaires.


Pour découvrir ces livres, je t’invite à regarder en premier lieu s’ils sont disponibles dans la bibliothèque de ta ville. Si ce n’est pas le cas, tu peux essayer de te les procurer dans une librairie indépendante autour de chez toi. Pour commander en ligne, je t’invite à utiliser les liens de cet article dont certains sont affiliés. En achetant via ces liens, tu soutiens mon travail de blogueuse car je perçois 5% du montant de ta vente, sans que cela ne te coûte rien de plus, et je t’en remercie du fond du cœur ♥. Pour tout savoir sur les liens affiliés, et mes choix à ce sujet, je t’invite à consulter cette page.