L’école Montessori de Petit Lutin ferme à la fin de l’année.

C’était la seule école alternative proche de chez nous qui nous enthousiasmait vraiment. L’école publique est un choix auquel nous réfléchissons mais qui, à cause du profil de Petit Lutin, pourrait être complexe à gérer. Je tiens à préciser que je n’ai rien du tout contre l’école publique, et que je suis admirative des institutrices et instituteurs qui y travaillent, et font tout ce qu’ils peuvent pour épanouir les enfants, malgré le peu de moyens et de reconnaissances qui leurs sont dévolus.

De notre côté, on envisage l’école à la maison. Et Petit Lutin comme moi sommes très enthousiastes à cette idée. Nous avons donc décidé de tester cet été, pour voir si ce système nous convient. Nous ne savons pas encore si effectivement à la rentrée, nous continuerons l’école à la maison, ou si Petit Lutin intégrera une autre école : cela dépendra de notre ressenti sur le sujet à tous les trois. Quoiqu’il en soit, j’ai trouvé intéressant de partager ici ma réflexion sur ce test estival.

Unschooling ou programme scolaire ?

Nous avons décidé pour l’été de faire comme si c’était le début de l’année scolaire prochaine afin de faire un test qui soit vraiment représentatif. Dans la mesure où nous ne savons pas combien de temps notre expérience d’école à la maison va durer si nous faisons ce choix à la rentrée, nous avons décidé qu’il était important de nous assurer que Petit Lutin suive le programme publique pour retourner à l’école sans problème si besoin. Comme c’est un enfant qui intègre rapidement les nouvelles connaissances, j’ai prévu que nous nous attacherons au travail scolaire le matin pour partir sur des activités unschooling l’après-midi. Nous reverrons bien entendu cette organisation si besoin.

Pour cet été, nous allons donc, le matin :

  • faire des bilans de fin de CP et de fin de CE1 en maths et français pour avoir une idée du niveau de Petit Lutin
  • nous baser sur les cours de CE1 disponibles gratuitement sur le site du CNED pour le reste de l’été
  • utiliser, si Petit Lutin a terminé les cours du CNED très rapidement, des fichiers de l’élève CE1 offert par des amis instituteurs

Cela nous permettra d’avoir une idée de la vitesse à laquelle travaille Petit Lutin, ce qui nous sera utile quelque soit le choix que nous ferons tous les trois pour l’année prochaine.

En parallèle, pour les après-midi et si le travail du matin est fini plus tôt que prévu, j’ai prévu :

  • un classeur “Mes projets” dans lequel Petit Lutin pourra consigner ses avancées sur des projets qui lui tiennent à cœur : découvrir la vie des hommes préhistoriques par exemple. Nous partirons donc totalement de ses aspirations à lui, et c’est lui qui décidera de commencer un projet ainsi que d’y mettre un terme.
  • de créer des activités à partir de livres, qui déboucheront sur des activités concrètes, et des «missions». Par exemple, je travaille en ce moment sur le livre Mission Zéro Déchet.
  • des sorties, activités avec les amis les après-midi.

Pour ce qui est de la sociabilisation, point dont tout le monde nous parle, nous n’avons pas encore de projet bien défini, puisque pour l’instant, nous partons pour un test sur l’été uniquement. Petit Lutin sera, dans ce cas, amené à faire des rencontres comme tous les ans, et donc, dans le cadre de ce test, ça ne change rien. Nous nous poserons sérieusement la question si nous décidons de poursuivre sur l’année scolaire suivante.

Et toi dans tout ça ?

Cela doit être la question que l’on me pose le plus lorsque je parle de notre projet. Et t’as pas peur d’en avoir marre rapidement ? Tu vas faire comment pour avoir du temps pour toi ?

Il faut déjà bien voir que j’ai envie de me lancer dans ce projet, cela depuis que Petit Lutin a terminé la maternelle. Ce n’est pas quelque chose de subi, que je me force à faire. Non, j’en ai vraiment envie. Et ça change beaucoup de choses. Ensuite, c’est quelque chose dont nous avons beaucoup discuté tous les trois, et nous sommes tous les trois d’accord pour faire des aménagements dans nos emplois du temps et dans nos attentes afin que tout se passe au mieux, car cela nous semble être une solution vraiment adaptée pour l’éducation de Petit Lutin.

Oui, mais quand même ! Est-ce que je vais pas en avoir marre d’être tout le temps avec Petit Lutin ? Et bien, je ne sais pas, et c’est toute l’idée que de faire un test grandeur nature cet été. Je pourrai te reparler de la façon dont je vis tout cela plus tard, lorsque nous aurons commencé cette expérience depuis un petit moment. Je prévois aussi de partager le matériel que nous utiliserons, la façon dont nous avons organisé l’espace…

Et toi, tu as déjà essayé l’école à la maison ? As-tu apprécié cette expérience ? Est-ce que c’est quelque chose qui te tente mais pour lequel tu n’as pas encore osé te lancer ? S’il te plaît, partage ton avis en commentaires !

Petits liens pour aller plus loin

——————————–

Cet article est écrit en autre grâce à vôtre soutien sur Tipeee, et ça représente énormément pour moi ♥ Tu aimes ce contenu, il t’apprend des choses, t’aide à avancer vers une vie plus écologique, sereine, bienveillante ? Soutiens-moi sur Tipeee !