DIY repriser un vêtement

Fév 22, 2018 | 17 commentaires

Depuis maintenant un an, je m’applique à avoir une garde-robe minimaliste, écologique et éthique au contenu vraiment réfléchi.

J’ai procédé par étapes : d’abord le tri – j’en avais d’ailleurs profité pour faire le tri de tout notre appartement, emportée par mon élan, puis la phase de réflexion, puis la finalisation la garde-robe avec les achats de ce qu’il manque.

Avoir une garde-robe minimaliste implique de porter souvent chacune des pièces, puisqu’elles sont en nombre limité. Elles s’usent donc plus vite. C’est le cas notamment pour mes vêtements d’escalade – aie aie, c’est un sport qui n’est pas tendre avec les vêtements ! Certains de mes pulls, que j’ai énormément portés sont aussi usés ou troués à certains endroit.

Au lieu d’investir dans de nouvelles pièces à chaque nouveau trou, j’ai décidé de les repriser. Pour moi, l’idée n’est pas que la réparation se voit le moins possible, au contraire : j’utilise des couleurs contrastées et j’ajoute même ici et là de fausses reprises, c’est-à-dire des retouches alors que le vêtement n’est pas troué.

J’ai procédé ainsi sur de nombreux vêtements et je te propose de te montrer comment je m’y prends. Ma technique est certes peu conventionnelle. Je pense qu’elle ferait bondir au plafond ma Mémère, super star du reprisage presque invisible ! Cependant, pour moi qui n’ait pas eu l’occasion d’apprendre comment repriser selon les règles de l’art, cette méthode fonctionne très bien et j’aime son rendu fun et coloré.

Réunis ton matériel :

  • un carton très épais
  • un cutter à longue lame ou une mini-scie ou encore un couteau pointu à dents
  • des élastiques larges
  • du fil
  • une aiguille
  • ton vêtement à repriser – ici, mon pull fétiche La Révolution Textile

Découpe un trou au centre de ton carton.

Enfile ton vêtement autour du carton, et fixe-le dessus grâce aux élastiques.

Reprise ton trou en suivant les étapes des photos ci-dessous :

  1. commence à environ 1 cm du bord du trou en faisant une ligne de couture en points réguliers
  2. continue ainsi jusqu’à être à environ 1 cm de l’autre côté du trou
  3. recommence de la même manière en perpendiculaire
  4. au niveau du trou, passe au dessus du premier fil, en dessous du second, au dessus du troisième, etc…
  5. au passage suivant, inverse : passe en dessous des fils desquels tu étais passée au dessus.

Cette image est aussi très explicite sur la méthode :

Note :

  • je n’utilise pas du fil spécial pour repriser. Je prends du fil classique de machine à coudre, et je l’enfile dans mon aiguille de façon à avoir 4 brins.
  • je ne créé pas des rectangles réguliers volontairement : j’aime le côté déstructuré des reprises sans cadre bien net
  • si ton tissu est fragile ou fin, prends bien garde à ne pas trop tirer sur ton fil, au risque de déchirer le tissu à un autre endroit !

Et voilà, c’est tout ! Facile ! Cela prend simplement un peu de temps. Et après, tu auras l’impression d’avoir un joli vêtement tout neuf.

Et toi, tu aimes repriser tes vêtements en leur apportant une touche colorée ? Sinon, comment gères-tu les trous dans les vêtements ? S’il te plaît, partage tes astuces en commentaires !

Petits liens qui vont bien pour aller plus loin :


Certains liens de cet article sont affiliés. Cela signifie que si tu achètes en cliquant depuis les liens de mon blog, je toucherai une petite commission sans que cela ne te coûte rien en plus à toi. Pour tout savoir sur les liens affiliés, et mes choix à ce sujet, je t’invite à consulter cette page. Je te remercie du fond du cœur pour ton soutien pour mon travail de blogueuse ♥

17 Commentaires

  1. Je reprise mes vêtements depuis…des lustres! je crois que je l’ai toujours fait depuis l’adolescence ne serait-ce que pour une bonne raison: j’adore broder quand j’ai un peu de temps au calme et les trous, ou taches, ou traces d’usures sont toujours pour moi l’occasion de m’amuser, de créer un motif unique. D’autant que ma garde robe capsule est construire sur 3 couleurs: le noir, le bleu turquoise et le vert (ainsi que toutes les nuances entre ces deux couleurs), je me suis du coup dotée de fils de broderies assorties pour ces occasions du coup j’ai des supers fringues noires avec des touches de couleurs contrastées bleu turquoise assorties au reste de ma garde robe. je trouve que ces petits détails sont supers cutes.
    Sinon ce que je fais aussi parfois quand le trou est un peu trop grand c’est un appliqué en dessous, c’est à dire que je couds sur l’envers, sous le trou, une pièce de tissus également de couleur contrastée et si possible avec des motifs, du coup mon accroc, s’il est remarqué, ressemble à une petite fenêtre sur un joli tissus…

    Réponse
    • Merci pour toutes ces super idées Coralie !! J’aime beaucoup brodé aussi ou ajouter des patch colorés sur mes vêtements :)

  2. Je racommode plutot en mettantun petit bout de tissu dessous et en faisant les coutures à la machine. Ce n’est pas forcément plus propre, mais c’est beaucoup plus rapide. Ou alors je recouds les deux cotés du trou ensemble, c’est souvent suffisant. Mais ta technique est beaucoup plus jolie, j’y penserai si j’ai un trou en évidence.

    Réponse
    • Je fais cela aussi parfois, lorsque l’esthétisme du résultat ne me gêne pas. Il faut aussi que le trou soit situé à un endroit qui puisse passer sur le bras de la machine et que le tissu s’y prête. Du coup, ça limite beaucoup :)
      Merci pour le partage de ton idée !

  3. Pour mes enfants, je laisse le trou, je rajoute juste une nouvelle pièce de tissu dessous très contrastée, l autre jour, sur les multiples trous du jean de mon fils, il voulait une tête de loup par dessus vive les chutes de tissus, c est chose faite. Il a dit sensation en arrivant à l école !
    Merci pour ta technique j avais justement du reprisage à faire !

    Réponse
    • Et tu couds la pièce à la main ? Car je n’y arrive pas à la machine, le jean est trop petit.

    • Ben du coup oui. Pas vraiment le choix !

    • Ok, merci pour ton retour. Je demandais au cas où tu es une astuce ;) !!

  4. Tout comme Coralie, j’ai toujours réparé, reprisé mes vêtements (j’ai 47 ans!). J’ai appris à broder et coudre étant enfant et cela ne m’a jamais quitté.
    J’adore tripoter des matières textiles, fabriquer des patchworks avec les tissus, laine récupérées deci-delà.

    Je reprise à ta façon, tout comme celle de Kellya et Géraldine, tout dépend de l’usure.

    J’ai même refait un pull qui avait les coudes troué et les bords de manche bien trop usé avec les manchés d’un autre pull récupéré. Il faut dire que ce pull je l’ai depuis 1994 !

    Enfin, c’est un passe-temps que j’adore !

    Réponse
    • Waou, tu dois faire des choses vraiment magnifiques !! Merci pour le partage de tes idées :))

    • Ce sont surtout des habits qui me ressemblent et me procurent du plaisir lorsque je les porte.

  5. Moi aussi je les reprise mais de manière discrète, surtout pour les chaussettes, je n’aime pas que les trois se voient. Comme j’ai parfois des rendez-vous professionnels, il ne faut pas non plus que les trous de mes hauts soient apparents… 😊

    Réponse
    • Cela dépend effectivement du contexte dans lequel les vêtements sont portés, et je peux comprendre que cela ne soit pas possible :)

  6. Merci pour le tuto, ta technique est très originale! Chez nous, les seuls vêtements que nous avons à réparer (je ne compte pas les chaussettes trouées que je n’ai pas le courage de repriser) sont les jeans. Ils sont toujours tendance à se craquer à l’entrejambe. Parfois Mister Physalis a des poches de pantalons qui se trouent au niveau de la doublure. Je répare tout à chaque fois. Certains pantalons finissent par avoir des pièces de tissus rajoutées ou des coutures de réparation un peu partout. Quand cela devient trop important, le pantalon sert pour bricoler à la maison, jusqu’à ce qu’il soit vraiment usé!

    Réponse
    • Comment fais-tu pour réparer à l’entre-jambe ? Nous avons aussi cette problématique, et je n’arrive pas à trouver de solution qui nous conviennent.

  7. Bonjour ! je découvre ton blog et ton univers. Je suis ravie !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Des arbres !

Zéro déchet

Cartes Postales

Jardinage urbain

Encore un peu de lecture ?