Mode éthique et écologique – Automne

Nov 17, 2017 | 11 commentaires

J’aime énormément me mettre en jupe à l’automne.

Il ne fait pas encore trop froid, et j’ai le plaisir de porter des collants. Enfin, plutôt des leggins, que je trouve infiniment plus agréables à porter que des collants. En ce moment, ma tenue fétiche est une jupe, achetée d’occasion quand j’avais 15 ans et qui me va toujours. Je l’ai légèrement modifiée en bas afin qu’elle soit un peu plus longue : j’ai décousu l’ourlet et ajouté un volant noir. Même si elle est en laine, et qu’aujourd’hui je n’achèterai plus cette jupe, j’ai fait le choix de la conserver, jusqu’à usure, comme le reste de mes vêtements qui ne sont pas véganes.

Je lui associe un pull en chanvre aux manches trois-quart. Pour l’hiver, j’ajouterai des manches à ce pull. Pour l’instant, les températures me permettent encore de rester ainsi. Je porte en dessous un Tshirt noir ou noir et blanc – je suis dans une période où j’aime associé des motifs improbables. Et je garde aux pieds tous les jours mes nouvelles bottines fétiches, les premières véganes que j’ai eu le plaisir de m’offrir, après usure totale sans espoir de réparation de ma paire de bottes précédente.

Naïtika

Depuis que j’ai décidé d’aller vers une démarche la plus végane possible dans ma vie de tous les jours, je n’ai cessé de trouver compliqué de me vêtir, surtout lorsqu’il fait froid. Moi qui adore les énormes pull, bien douillets, bien épais, bien chaud, par quoi remplacer la laine ? Et pour les chaussures, comment faire pour retrouver la sensation du cuir ? Chercher les solutions dans des boutiques conventionnelles, en plus de chercher à avoir une démarche humainement éthique relève du casse-tête. C’est ainsi que je me suis retrouvée à acheter un manteau d’occasion en plumes : après avoir vérifier les étiquettes de dizaines de manteaux, on s’est emmêlé les pinceaux avec Petit Lutin, et on est reparti avec un manteau en plumes. Le temps que je m’en rende compte (par une plume qui est sortie du manteau) et il était trop tard pour le rendre. Frustrant !

C’est pourquoi j’apprécie autant la boutique Naïtika : tout est réfléchi en amont par Valérie et Nicolas, je n’ai qu’à arriver avec ma liste pour compléter ma garde-robe minimaliste et à choisir les modèles qui me plaisent. La sélection est assez large, entièrement végane, éthique et écologique, en plus d’une qualité irréprochable et d’un service après-vente aux petits oignons. Faire son choix dans la boutique est donc le plus difficile !

Pour l’automne, j’ai complété ma garde-robe avec un pull aux manches trois-quart, gris chiné. En chanvre, il est d’une douceur extrême, bien moelleux, et souple. J’aime beaucoup sa forme originale et je croise les doigts pour voir apparaître des modèles du même genre, avec les manches longues, pour l’hiver. J’ai aussi totalement craqué sur des bottines à fleurs brodées. Très agréables à porter, elles restent respirantes et bien étanches, en plus d’être super jolies !

++ Boutique en ligne
++ Facebook
++ Instagram

Maä

Voilà des bijoux qui ont tout pour plaire : fabriqués en argent recyclé, à la main en France par une chouette personne qu’est Marielle. J’aime acheter directement à l’artisan, en sachant que mon argent lui va à lui, intégralement*. J’aime cette sensation que l’argent retrouve son utilité première, à savoir permettre un échange facilité entre les personnes contre des services et objets. De plus, l’idée que les bijoux soient fabriqué à partir d’argent recyclé, évitant ainsi l’extraction et ses effets négatifs sur la nature locale et les hommes y travaillant me plaît énormément. Je n’achète plus que des bijoux façonnés ainsi.

Chez Maä, la qualité est aussi au rendez-vous. J’ai eu un mal fou à choisir quelles pièces te présenter ! Une fois les bijoux reçus, j’ai été étonnée tant ils étaient encore plus beaux en vrai. Le toucher, la texture, la finition… Le travail est vraiment exemplaire, d’une délicatesse et d’une précision qui me fascine. Tout jusqu’à la boite de présentation reflète le soin apporté par Marielle. Ma Maman a bien tenté une démarche d’emprunt de la bague, mais je ne me suis pas laissée faire ! Les boucles d’oreille se font totalement oubliées, et la bague, réglable, peut ainsi être portée à tous les doigts. Un vrai bonheur, en plus d’être un acte militant !

* J’entends par là, après les charges qui incombent à toute personne ayant une entreprise bien entendu ; je veux dire que ça ne passe pas par la case spéculation/actionnaires/travail payé une misère… Bref, tu vois ce que je veux dire !

++ Boutique en ligne
++ Facebook
++ Pinterest

Et toi, quelles sont tes boutiques et marques chouchoutes pour l’automne ? Aimes-tu porter des jupes ou es-tu plutôt pantalon ? S’il te plaît partage tes goûts et découvertes en commentaires !

———-

Les bijoux Maä m’ont été prêté suite à ma demande par Marielle pour que je puisse te les présenter. Le pull Hempage fait parti d’un partenariat avec la boutique Naitika. Les chaussures ont été achetées dans la boutique Naïtika. J’ai acheté la jupe, le Tshirt et le legging d’occasion. Pour tout savoir sur les articles en partenariat, c’est par là.

11 Commentaires

  1. Je découvre toujours de très jolis bijoux dans tes articles ! Tous les bijoux en argent de Maä sont-ils en argent recyclé ? Je n’ai trouvé aucune information à ce sujet sur le site de sa boutique donc je préfère vérifier.

    Réponse
    • A 90% d’après sa page à propos : “Protéger au maximum la nature que j’admire tant, en utilisant 90% de matière première recyclée (Or 18 carats ou Argent massif 925 obtenus auprès d’un raffineur qui recycle la matière première), en choisissant les sels plutôt que les acides, en n’utilisant aucune pâte à polir à base de plomb, et en préférant des techniques plus ancestrales si les techniques modernes polluent…”
      Voici le lien de cette page : https://maabijoux.com/about/
      N’hésite pas à la contacter si tu as besoin de plus de détails, Marielle te dira :)
      Je suis heureuse que ces découvertes te plaisent. J’ai vraiment eu moi aussi un gros coup de coeur pour ces bijoux, et ma Maman aussi !

  2. A quand des vêtements de grossesse et allaitement vegan et écologique et au budget accessible ? On ne les porte que quelques mois, donc difficile d’investir autant que pour du quotidien qui va durer dans le temps.

    J’en suis à ma 4è grossesse, je fouine dans les recycleries et on fait tourner des cartons entre copines, mais il faut être honnête : si les vêtements de grossesse résistent relativement bien (hop, une ceinture au-dessus du bidon, et la tunique détendue est parfaite), ceux d’allaitement sont vite ruinés. Entre les vomitos, les montées de lait qui débordent et la crème anti-crevasses : bonjour les tâches ! Et le portage, un vrai massacre : rares sont les Tshirt qui sont encore portables après quelques mois de bons et loyaux services.

    A moins d’avoir des talents de couturière ou le compte en banque de Rothschild, on finit par s’achalander dans des magasins dans lesquels on refuse de mettre les pieds habituellement… Je me console en les transformant en lingettes ou chiffons, mais bon… :/

    Réponse
    • Sais-tu que Tale Me en propose à la location ? Je ne sais pas si niveau budget, c’est abordable ou non puisque je n’ai pas eu l’occasion de regarder en détails.
      Je comprends cependant ta grande frustration ! Connais-tu l’application Vinted ? C’est une application de revente entre particuliers de vêtements. Il y a un choix de fou. Alors, ce sont des marques qui n’ont rien d’écologique, mais au moins c’est de l’occasion. Je trouve que c’est un bon compromis quand les finances ne permettent pas d’acheter du bio éthique.

    • J’aurai eu un travail de bureau, j’aurais clairement été l’option que j’aurais prise ! En travaillant chez moi, j’ai 2 tenues “chics” pour les RV et basta : au quotidien, je ne soigne absolument pas mon look. Du coup, c’est un peu hors budget, ou plutôt le rapport effort budgétaire / utilité n’est pas idéal. Mais quelle superbe idée !
      Le principe de location, c’est vraiment parfait pour la grossesse. Mais pas pour l’allaitement, je trouve qu’on abîme vraiment trop les vêtements avec un tout-petit… ce n’est pas une période où je prends particulièrement soin du linge, et le portage : quel massacre ! Surtout quand on porte dans le dos (dès la naissance, chez moi, depuis que j’ai d’autres enfants à câliner !) : tant que le bébé ne se tient pas bien assis, je fais tourner le porte-bébé autour de la taille, et là, c’est le drame : au bout de 6 mois, mes tops peuvent partir en chiffon ! Sans compter toutes les tâches, dans une période où l’on a franchement autre chose à faire que détacher soigneusement du linge… J’avoue que pour mon aînée, c’était plus simple, mes fringues étaient nickels pour la 2è grossesse. Mais pour les suivantes, avec d’autres enfants scolarisées et tous les trajets que ça occasionne, le rythme est tellement sport que je me débarrasse du superflus. Je ferais 2 lessives par jours à l’arrivée de ma 4è, avec les couches lavables. Alors détacher le linge, ce ne sera pas du tout prévu au programme, on fera avec les tâches propres pendant quelques temps ! ;P
      Je préfère passer du temps à m’occuper de mes miss que m’ajouter cette pression.

      Pour vinted, j’y étais encore toute à l’heure pour remplacer mon unique jean, que je viens de craquer au genou :/ ! C’est pas évident quand on ne connait pas sa taille dans toutes les marques, et je préfère la recyclerie locale pour éviter les frais de ports (je n’ai jamais réussi à la éviter habitant un petit village perdu dans la montagne). Mais j’avoue que ça dépanne, surtout quand on n’a pas de trajet prévu “en ville” . Et c’est plus facile de trouver son bonheur que sur le Bon Coin.

    • Oui oui, je parlais de la location pour la grossesse. Effectivement, pour l’allaitement, cela me paraît plus complexe, même si je n’ai pas souvenir avoir abîmé mes vêtements pendant cette période. Mais comme tu le soulignes, Petit Lutin est le premier (et unique ;) Lutin de notre famille, et cela change beaucoup de choses quant au temps que l’on apporter à l’entretient des ses affaires.
      Je n’ai encore jamais été dans les recycleries de chez nous, j’avoue avoir un peu tendance à fuir les magasins, quelqu’ils soient ! Du coup, j’aime Vinted, mais c’est vrai que ce serait plus écologique d’aller en recyclerie !!

    • Je ne suis vraiment pas fan du shopping non plus, mais j’aime vraiment le commerce de proximité. Il faut dire qu’habitant en village, il y a un autre contact qu’en ville : c’est un vrai lien qui s’installe, et ce côté humain est vraiment très agréable.
      Bon, je suis de partie pris : je suis petite-fille de commerçant, et mon compagnon est l’opticien du village. Il a monté l’asso des commerçants du village et celui de la communauté de communes, alors forcément, faire vivre le commerce local en priorité, c’est un peu dans nos gènes ! ;P
      En revanche, j’évite comme la peste les commerces de centre commerciale, ou même ceux de Nice (la grande ville la plus proche). C’est vraiment un calvaire pour moi d’y aller, et avec les enfants, c’est carrément l’enfer !!!
      Alors je passe aussi beaucoup par internet, avec parfois un petit brin de culpabilité quand même… :P

  3. La marque de vêtements a une belle éthique, cependant je trouve quand même (je n’ai regardé que la page pulls) que c’est assez typé “écolo” niveau couleurs / forme. Si tu as des adresses pour des pulls (chauds !), véganes et classiques je suis partante.
    L’année dernière je n’ai acheté aucun pull ne voulant pas acheter de laine, mais il va bien falloir que j’en rachète un jour.

    Réponse
    • Je ne suis pas sure que savoir que c’est un vêtement typé écolo ;)
      Je ferai un article mode hivernale si je trouve de jolies choses, dedans il y aura alors un pull.
      En attendant, je ne vois que Hoopal qui va faire des pulls recyclés : mais seront-ils très chaud, je ne sais pas. Il y a aussi Leax qui va en faire il me semble. 1083 en propose aussi, ils ne sont pas très épais à ma connaissance. En plus, ça entre peut-être dans ta catégorie “vêtements typés écolo” ;)

  4. J’espère que tu n’as pas mal pris mon commentaire :)
    Je ne sais pas trop comment l’expliquer, c’est une question de coupe / colori qui fait assez “nature” :) concrètement pas forcément des vêtements que je pourrais mettre pour une réunion de boulot.
    C’est pour ça que j’aime ekyog par exemple, mais ils sont sur de la laine pour les pulls.
    Le pull hoopal a l’air chouette, celui de Leax a aussi une bonne philosophie. Pas sûre de craquer cette année, mais ces initiatives sont chouettes.

    Réponse
    • Non non, je ne l’ai pas mal pris du tout, je te rassure ! Je ne voyais sincèrement pas ce que tu voulais dire. Pas assez chic du coup ? Il y a aussi La Révolution Textile qui fait des pulls en lin magnifique, ici

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Encore un peu de lecture ?

Ca t’a plu ? Continue ton cheminement écolo !

Tu recevras un mail par semaine, avec des astuces écolo, les récap des challenges écolo… Promis, je garde ces infos juste pour moi. Et pas plus d’un mail par semaine.

Et pour fêter ton arrivée, un mini-challenge d’une semaine pour faire tes premiers pas vers une diminution de tes déchets avec 7 astuces faciles et efficaces.

Pendant ce temps sur Instagram…