Jardinage urbain de printemps #2 : semis, plants et plantes

Mar 17, 2017 | 27 commentaires

Cette année, c’est dit : les semis seront des plus variés et surtout beaucoup plus denses.

L’année dernière, ma première année avec des carrés potagers, j’ai fait l’erreur de ne pas planter assez densément, ce qui a énormément limité les récoltes et c’est bien dommage ! Cette année, ce sera très fourni. L’idée est la suivante :

  • dans chaque case, j’ai prévu un plant de légumes
  • entre les cases, en ligne, des salades que je sèmerai en godets puis repiquerai
  • tout autour des pieds, des fleurs potagères qui protègent des nuisibles et des maladies et attirent les insectes pollinisateurs.

Je te propose aujourd’hui, pour le second article de la série Jardinage urbain de printemps un tour d’horizon de notre balcon, afin de te présenter ses vivaces ainsi que les semis et plans qui sont prévus. Tu peux retrouver l’article de cette série qui présente les contenants que nous utilisons, ainsi que la provenance de nos graines.

Déjà en place

Faire pousser à manger sur ton balcon : gagner très facilement de la place grâce à une palette, sans bricolage

Arbres

Nous avons 4 arbres sur notre balcon :

  • un olivier, qu’une amie m’a offert. Cet hiver, il a souffert du froid et a perdu pas mal de feuilles. J’espère qu’il reprendra bien maintenant que le printemps est là. L’année dernière, il nous a gâté d’un bocal d’olives !
  • un pêcher, qui a poussé tout seul, à partir d’un noyau dans le compost. Cette année, il fête ses 2 ans et s’est embelli de 5 fleurs. Aurons-nous des pêches ? J’espère que le noyau qui a germé faisait partie de ceux des pêches d’une variété ancienne dont nous nous étions régalés.
  • un citronnier, que j’ai semé à partir d’un pépin d’un citron du commerce. Il a maintenant 2 ans et n’a encore jamais donné de fleurs. Comme il y a de fortes chances pour que le citron d’origine soit un hybride F1, même si le citron était bio, il y a très peu de chances pour que nous ayons des citrons un jour. J’apprécie toutefois déjà beaucoup le parfum de ses feuilles et la beauté de l’arbuste.
  • un avocatier, très malade. Je l’ai laissé bien trop longtemps dehors alors qu’il faisait froid. Il a perdu énormément de feuilles, et est devenu très très moche. Mais comme dirait Petit Lutin « c’est un être vivant, alors on va pas le tuer, on va essayer qu’il vive encore ». D’ailleurs, il nous fait de nouvelles feuilles : on croise les doigts. Nous n’aurons jamais d’avocats, mais j’aime tout de même cet arbre !

Plantes vivaces

origan-balcon-clementine-la-mandarine

Nous avons quelques plantes vivaces sur notre balcon, notamment des herbes aromatiques :

  • de l’origan, qui malgré les conditions affreuses dans lesquelles il est confiné n’en fini pas de se développer !
  • de la ciboulette, dans le pot à herbes aromatiques de Petit Lutin, ainsi que dans un panier en osier. J’ai prévu d’en semer de nouveau, afin d’en avoir beaucoup plus, pour en faire sécher et en congeler pour l’hiver. Nous sommes de grands fans de ciboulette à la maison.
  • du romarin, qu’une adorable dame d’un jardin partagé nous a offert, quand elle a vu que nous observions les plantes du jardin.  Les boutures ont bien pris, et si nous n’avons encore pas fait de récolte, j’espère que ce sera pour cette année.
  • du persil, qui n’en finit pas de s’épanouir dans le pot de Petit Lutin ainsi qu’à côté de la ciboulette et du romarin. Un vrai bonheur tout en vitamines ! Cette année, il devrait nous faire des fleurs, pour se semer lui-même pour l’année prochaine.
  • de la menthe, de deux variétés, l’une sauvage, que nous appelons « la menthe de Papaye« , du nom du poney qui était dans le pré où nous l’avons récolté, et de la menthe du jardin d’une amie, dite « menthe de Y. » Nous les avons confinées dans une jardinière, pour ne pas être envahi partout !
  • et aussi des fraisiers, dont certains ont disparu pendant le froid hivernal et ne semblent pas vouloir reprendre. Petit Lutin a commandé des graines de fraisiers chez Graines de Troc, nous verrons si on arrive à en faire germer !

herbes-aromatiques-en-pot-clementine-la-mandarine

Les semis

J’ai prévu cette année une foule de semis, pour cultiver très densément dans nos Bacsac et nos bacs en osier. Je suis tellement enthousiaste à l’idée de voir ce que tout cela va donner !

Légumes

Je regroupe dans cette section tous les légumes : feuilles, racines, fruits… selon la période où je les ai semées. Je t’indique la variété de chacun, ainsi que la provenance des graines :

  • (K) : Kokopelli
  • (B) : Box à planter
  • (T) : Graine de troc ou autre troc
  • (J) : jardinerie classique ou magasin bio
  • (R) : notre récolte des plans de l’année dernière, associé à une autre lettre quand j’ai encore la trace de l’achat des premières graines

J’ai semé à l’automne dernier certains légumes qui peuvent passer l’hiver dehors. L’année dernière, ils avaient magnifiquement poussés puisque l’hiver avait été particulièrement doux. Cette année, nous avons eu vraiment froid, et les plans sont restés plus petits. Ils font cependant notre régal visuel et gustatif depuis qu’il fait doux. Il y a :

  • des fèves « Witkeim » (B)
  • des pois nains – les variétés naines sont plus adaptées aux cultures en pots, nous avons des petits pois d’une variété inconnue (T), des pois à écosser « Merveille de Kelvedon » (K) et des pois gourmands « Norli » (K)
  • des blettes « Vertes à larges cardes » (K)
  • de la moutarde indiennes « Southern Giant Curled » (K) – que nous allons bientôt finir de récolter
  • de la mâche « Coquille de Louviers » (K), dont je laisse les derniers pieds en place pour qu’ils montent en graines

printemps-jardinage-ecolo-clementine-la-mandarine legume-bio-potager-clementine-la-mandarine potager-bio-balcon-clementine-la-mandarine

Les semis ont aussi repris, en godet, et à l’intérieur en majorité pour l’instant. J’ai semé :

  • des tomates cerises « Black Cherry » (R)(B)
  • des poivrons « doux très long des Landes » (R)(B)
  • des piments fort « d’Espelette » (K)
  • des courgettes « verte noire maraichère » (K)
  • des carottes « Nantaise améliorée » (K) – j’adore les bébés carottes, et le but ici est de les manger encore toutes petites

Dehors, avec les premières températures douces en journée, j’ai :

  • semer des oignons « rouge long de Florence » (K) – l’idée ici est aussi de les manger frais, encore très jeunes
  • semer des betteraves « Bull’s blood » (T) – dans un petit pot, pour pouvoir les rentrer au cas où
  • planter des pommes de terre qui avaient germées

Fleurs

Pour les fleurs, j’ai décidé de m’en donner à cœur joie cette saison ! Pendant l’hiver, Petit Lutin m’a offert deux plants de pensées, qu’il a acheté au marché de producteurs. Elles donnent en ce moment à merveille, et sont magnifiques. Ce sont toutefois nos seules fleurs purement d’ornement, ce que parfois je regrette un peu. J’aimerais notamment avoir des dahlias.

fleurs-bio-balcon-clementine-la-mandarine

J’ai aussi semé et prévu de semer une foule de fleurs potagères, qui pourront à la fois servir à éloigner les nuisibles du jardin, attirer les pollinisateurs, et être mangées fraîches en salades ou dans des plats ou encore être séchées pour ensuite faire des tisanes et autres remèdes à bases de plantes. Les fleurs les plus résistantes sont semées directement en extérieur :

  • nigelles (R)(J)
  • cosmos (R)(J)

J’ai aussi concocté des pots avec un mélange de plein de fleurs, que je mettrai en place en les séparant en 2 ou 3 dans nos bacs, une fois le mois d’Avril arrivé. C’était rigolo de voir la variété des formes et des couleurs des graines ! Le mélange se compose de :

  • muflier nain « Magic Carpet »(J)
  • cosmos (R)
  • souci (R)(B)
  • camomille  « matricaire » (B)
  • œillet « d’Inde nain » (B)

fleurs-potager-bio-clementine-la-mandarine

nigelle-potager-bio-clementine-la-mandarine nigelle-fleur-potager-balcon-clementine-la-mandarine

En Avril, s’ajouteront des Ipomées (J) et des Capucines « Tom Pouce » (cadeau pour Petit Lutin d’un ami jardinier). J’aimerais aussi troquer des graines de Coquelicots, ma fleur préférée, et prendre le temps de récupérer quelques plants de Violettes, autre fleur préférée.

Les Plants

J’ai prévu d’acheter quelques rares plants, au marché de producteurs de notre ville. Un monsieur y vend ses surplus tous les ans. J’espère y trouver :

  • un ou deux pieds de tomates de variétés anciennes
  • un pied d’aubergine, que je n’arrive pas à faire germer moi-même
  • des fraisiers, au cas où les graines ne donnent rien

Voilà l’ensemble de ce qui va pousser, je l’espère, sur notre balcon ! Nous serons loin d’être auto-suffisants en légumes, cependant, c’est toujours un immense plaisir de bichonner toutes ces plantes, de les voir s’épanouir, et de déguster le fruit de notre travail. Cela fait aussi une excellente connexion à la nature disponible en permanence pour Petit Lutin.

Cet article t’a plu ? Partage le sur Pinterest !

jardinage-balcon-bio-clementine-la-mandarine

Et toi, as-tu des projets de culture pour l’année ? Penses-tu planter sur ton balcon ou dans ton jardin des fruits et légumes ? S’il te plaît partages tes idées et projets en commentaires !

Petits liens qui vont bien pour aller plus loin


jardinage-en-ville-clementine-la-mandarine
connexion-a-la-nature-clementine-la-mandarine

——————————–

Cet article fait partie d’une mini-série d’article sur le Jardinage Urbain au printemps :

  1. contenants et graines
  2. semis, plants et plantes vivaces
  3. organisation
  4. plan de notre balcon
  5. DIY boite à graines – à venir

Tu aimes ce contenu, il t’apprend des choses, t’aide à avancer vers une vie plus écologique, sereine, bienveillante ? Soutiens moi sur Tipeee !


27 Commentaires

  1. Oh merci pour cet article, ça me donne vraiment envie d’essayer de planter des noyaux et pépins :)

    Réponse
    • Ravie de t’avoir donné envie ! Chez nous, c’est une manie : on sème tout ce qui nous tombe sous la main ☺☺

  2. Bonjour, je ne pourrais pas imaginer ma vie sans avoir un peu chaque jour les mains dans la terre pour produire ma nourriture, ou tout au moins une partie de celle-ci, et j’angoisse à l’idée qu’un jour, de plus en plus proche, je ne puisse plus m’occuper de mon jardin. Aussi, je cherche à planter dans mon potager des légumes perpétuels- pour ceux qui ne connaissent pas: des légumes vivaces que vous plantez une fois et vous en avez ainsi à vie- Ainsi, j’ai du chou Daubenton, des poireaux, de l’ail, de l’oseille, des artichauts, du cerfeuil, des topinambours. J’ai aussi plusieurs arbres fruitiers et de petits arbustes à baies (cassis, groseilles, groseilles à maquereau, framboises rouges et gold, un pied de myrtilles et de baies de goji qui n’ont pas encore produit) Je suis à la recherche d’autres légumes de ce type. Je serai ainsi assurée d’avoir une base de bonnes choses à manger jusqu’à la fin de mes jours ;)
    Bien sûr, actuellement, je sème et plante des légumes de saison: salades, pommes de terre, oignons, betteraves, etc

    Réponse
    • Christine, je ne connais pas trop les légumes perpétuels, en dehors de ceux que tu as cité. J’ajouterai des fraises, des herbes aromatiques mais j’imagine que tu y as pensé sans moi ☺☺☺ Les blettes peut-être aussi ? Je n’en suis pas certaine, mais je crois qu’en coupant régulièrement les feuilles du tour, elles ne montent pas en graines. Il y a aussi des salades, mais je ne sais pas si ça fonctionne de couper et que ça repousse tout le temps ou seulement une fois. Je te souhaite une bonne recherche !

  3. Bonjour j’adore vos articles et l’idée du jardin sur le balcon.
    J’aimerais bien faire un petit potager avec quelques plants sur mon balcon mais il est plein sud. Je ne sais pas quoi planter qui pourrait y survivre. Avez vous des suggestions ?

    Réponse
    • Mélanie, le notre est plein Sud aussi, et à Grenoble, il fait chaud l’été ! Tout dépend de plusieurs paramètres : est-ce qu’il est en plein soleil toute la journée ou non ? Est-ce que tu pourras arroser tous les jours ?
      Quoiqu’il en soit, choisis des variétés potagères qui résistent à la chaleur. Je peux te conseiller les semences du Potager de Santé, qui sont, d’après mes lectures, des variétés qui poussent en pleine terre aride sans arrosage !

    • Oui il est plein soleil toute la journée. Je pense pouvoir arroser tous les jours si ça devient une habitude et que je n’oublie pas. C’est vrai qu’a Laval il ne fait pas très chaud l’été. Je vais essayer de faire quelques pots et regarder de plus près les semence du Potager de Santé :)
      Merci.

  4. Quel article très complet !! Je me relance aussi cette année dans le potager. J’ai la chance d’avoir un immense terrain, alors j’ai de quoi faire :) Malgré tout je commence petit, histoire de me faire la main. J’ai fait quelques trucs sur ces dernières années, mais je compte m’essayer à quelques nouveautés. Je vais suivre avec grand plaisir ton joli jardin ! Et je vais aussi abuser de fleurs cette année ;)

    Réponse
    • Un grand terrain, quel rêve. As-tu déjà lu des livres sur la permaculture et la culture sur buttes ? C’est tellement génial !
      En tous cas, je te souhaite plein de bonheur dans ton jardin !!

  5. Non je n’ai pas de livres sur ce sujet, je ne connais pas du tout. En revanche j’ai quelques précieux livres sur le potager en carré. Pour l’organisation et le voisinage, il y a de très bon conseils !
    Plein de bonheur à toi aussi =D

    Réponse
    • Tu peux me donner les titres s’il te plaît ? Ca m’intéresse beaucoup ☺ En attendant de pouvoir nous lancer dans la permaculture, on jardinage en carré sur le balcon !

  6. Nous on plantent des tomates,des fraises,des courgettes,des comcombres des petits poivrons et des plantes aromatique et lavande les enfants adorent récolter le fruit de leurs efforts .et de fleurs pour là couleurs et les abeilles .les tourterelles adore notre jardin urbain et viennent sur le balcon nous faire des petits coucou (hou hou)

    Réponse
    • Oh, comme ça doit être chouette tout ça ☺☺ Ca fonctionne bien les concombres ? Je n’ai encore jamais essayé !

  7. Coucou !
    Ah voir une pousse sortir de terre, ‘est fou comme on s’emerveille a chaque fois ! A l’interieur, j’ai semé des graines de poivron, recup de poivron de l’ete dernier (bio bien sur); a l’exterieur, j’ai mis un pied de persil, et semé des radis, carottes et des bulbilles d’oignons; le truc bizarre, c’est que dans un des 2 carrés, seuls les radis sont sortis, et dans l’autre, que des oignons…! ca a à voir avec « les fraises n’aiment pas l’ail » ??
    Je vais semer mes curges (recup : buternut, patisson, potimarron); et la chance c’est que je fais partie d’une assoc de notre village et debut mai on fait une bourse aux plants, echanges ! c’est tres chouette pour varier sa production et ne pas gaspiller nos propres semis trop nombreux !

    Réponse
    • Pour le poivron, l’essentiel est qu’il ne soit pas hybride, sinon il ne donnera pas de fruits. Et hélas, en bio, la plupart des semences sont des hybrides (99% de mémoire, selon une vidéo de la série Jardiniez levez-vous !). C’est étrange ton histoire d’oignons et de radis. Tout est sorti depuis ?J’adore les bourse aux plants, malheureusement, on les loupe la plupart du temps, car on voit l’info trop tard :( Je te souhaite un bon jardinage !

    • ouille, je ne savais pas que les poivrons meme en biocoop, a priori locaux, avaient de grandes « malchance » d’etre hybrides ! je ne vas pas donner ca a la bourse aux plantes alors ! ce serait pas sympa ! merci de l’information

    • D’après mon expérience personnelle (j’ai moi aussi semé des graines bio locales récupérées dans des poivrons achetés) et cette vidéo youtube (https://youtu.be/MmoH0dIY7ng), hélas, oui !

    • Merci beaucoup Clémentine pour cette info, confirmée par Biocoop eux meme, a qui j’avais envoyé un mail :
      copie de la réponse :

      Bonjour Madame

      Je tiens tout d’abord à vous remercier de l’intérêt que vous portez à notre réseau et à ses valeurs.
      Nous avons lu avec attention votre message.
      Vous avez bien fait de nous contacter.

      Nos poivrons sont aujourd’hui majoritairement hybrides. Ceci pour répondre à une problématique de rendement beaucoup trop faible : 1 bouquet principal contre 4 à 5 bouquets en hybride. Cela est nécessaire pour participer à l’équilibre économique de l’exploitation.
      Il existe quelques producteurs locaux et régionaux inscrits dans une démarche de semence paysanne.
      Biocoop les soutient en les accompagnant techniquement et commercialement.

      De plus, Biocoop a engagé une action forte en interdisant la commercialisation des tomates de variétés anciennes hybrides.
      Seules les tomates anciennes de population sont proposées à nos consommateurs.
      Espérant avoir été à votre écoute, nous vous souhaitons une belle fin de journée.
      Si vous avez d’autres questions ou tout simplement des remarques, contactez-nous de nouveau, nous serons à votre écoute et ferons le maximum pour vous répondre.

      Très cordialement.

      Cécile
      Service clients BIOCOOP

  8. Bonjour,
    J’ai acheté des paquets de graines chez Kokopelli. Cette année, j’aimerais planter le mélange de graînes « salades », avec du mesclun, de la moutarde, de l’épinard, ce genre-là, et les graînes de mini-tomates. J’aimerais aussi faire pousser des poivrons, mais ça a l’air d’être difficile.
    Sinon on a déjà planté des carottes et des épinards, on verra bien ce que ça donne.
    Dans l’idéal, j’aimerais aussi faire pousser de l’ail, des oignons, du basilic et de la ciboulette. Et des myrtilles… mais il fait que je trouve des graînes.
    Une année, nous avions eu quelques courgettes, c’était plutôt pas mal. Ca m’a permis de faire des fleurs de courgettes frites et d’économiser un peu. Une autre année, on a eu quelques courges… en petite quantité, mais c’est ça de pris. J’aime bien les courges, ça se conserve, c’est facile à cuisiner et ça pousse facilement.

    Réponse
    • Personnellement, je n’ai pas trouvé les poivrons plus difficiles à faire pousser que les tomates. C’est juste plus long à lever et à donner des fruits. De mon côté, les carottes ne donnent jamais rien par contre !
      Pour les myrtilles, j’avais entendu que ça pousse uniquement dans des conditions bien particulières (sol acide ou basique, je ne sais plus, températures spécifiques, ensoleillement aussi… ) bref, je ne sais pas si c’est facile à cultiver ! Il y a un livre chez Terre Vivante qui parle des baies, peut-être y aura t’il des renseignements à ce sujet dedans ?

  9. Mais avec plaisir ! Ce sont les livres de Anne-Marie Nageleisen, le premier : Le potager en carrés : La méthodes et ses secrets (http://amzn.to/2ogsOVI) donne les bases de l’idée et de bonnes pistes pour les plantations.
    Le deuxième : Le guide pratique du potager en carrés : Tout pour planifier et cultiver (http://amzn.to/2ogJFYs), tout est indiqué dans le titre. Tout le détail pour savoir quand planter, quoi, où, combien par carré, sur un ou plusieurs carrés. Si tu ne devais en choisir qu’un je te conseillerai le deuxième. On vient d’arriver chez nous et j’ai reparcouru très rapidement le premier par rapport à l’emplacement, il reprend les bases du potager « en général » et particulièrement pour le potager en carré, mais c’est surtout le deuxième qui sert après.

    Réponse
    • Merci beaucoup :) Je vais aller voir tout ça de plus près !!

  10. Clémentine, J’ai acheté fin février, un citronnier bio âgé de 6 ans. La personne qui me l’a vendue (un agronome) m’a dit que les citronniers ne donnaient des fruits qu’à partir de 4 ans. Donc si le tien n’a que deux ans, patiente… Le mien donne de gros citrons. J’en ai déjà mangé deux qui étaient sur l’arbre lorsque je l’ai acheté. Le 3°, je l’ai donné à ma mère. L’avantage avec le citronnier, c’est que tu as des fruits toute l’année. Il doit être à une température supérieure à 12°C.

    Réponse
    • Je ne savais pas qu’il fallait attendre 4 ans. Mais de toute façon, il a très peu de chance qu’il donne des citrons, même à 4 ans, car il est très certainement hybride. Dans un épisode de la websérie Jardiniers levez-vous, un jardinier expliquait qu’il avait semé un pépin de citrons et jamais eu de citrons car c’était un hybride. Mais peu m’importe, c’est joli et ça sent bon !

  11. Merci pour l’info, je vais me renseigner!

    Réponse
  12. Je viens tout juste de découvrir ton blog et je l’adore ! J’ai moi même commencé à aménager mon balcon et à penser permaculture depuis 2 ans et demi. Certaines plantes ont bien pris, d’autres moins, en même temps il fait froid en hiver et très chaud en été vu qu’on orienté sud-est. Le vent de l’est (nous vivons en Alsace) souffle fort et est plutôt froid, donc c’est un peu compliqué et nous n’avons pas le doux soleil du soir. Mais malgré tout les fraises, les framboises, le céleri branche et le romarin s’y plaise à merveille. Pour le reste je tâtonne encore un peu.
    Pour l’instant je n’ai pas encore tester la lasagne mais ça ne saurait tarder, c’est d’ailleurs comme cela que je suis arrivée sur ton blog.
    Pour ce qui est de l’avocadier, le mien est tout petit et à l’intérieur, mais il est monter trop haut, j’ai peur qu’il finisse par dépérir.
    J’aimerais bien tester le citronnier, un conseil pour la plantation ?
    en tout cas bonne continuation, je vais venir régulièrement voir la poursuite de ton balcon ^^

    Réponse
    • J’espère que l’été sur ton balcon s’est bien passé !
      Pour le citronnier, j’ai simplement semé les pépins, je n’ai rien fait de particulier. Je crois que ça germe facilement ☺

Laissez une réponse à Maaademoiselle A. Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Encore un peu de lecture ?

Ca t’a plu ? Continue ton cheminement écolo !

Tu recevras un mail par semaine, avec des astuces écolo, les récap des challenges écolo… Promis, je garde ces infos juste pour moi. Et pas plus d’un mail par semaine.

Et pour fêter ton arrivée, un mini-challenge d’une semaine pour faire tes premiers pas vers une diminution de tes déchets avec 7 astuces faciles et efficaces.

Pendant ce temps sur Instagram…