J’ai mis du temps avant de me décider à faire un bullet journal.

Je n’avais pas la moindre idée de ce qu’était ce nouvel outil d’organisation, et pas envie de tester encore une méthode “miraculeuse” pour laquelle il faudrait acheter tout un tas de choses, et au final me rendre compte que ce n’était rien de plus qu’un agenda, comme le sont souvent les solutions vendues pour te sauver la vie et te faire gagner 5h par jour qui voient le jour ici ou là.

bullet-journal-ecologique-clementine-la-mandarine

Et puis, B., une amie m’a un jour confié qu’elle avait commencé son bullet journal, et qu’elle trouvait ça chouette. Son témoignage m’a donné envie de me renseigner sur le sujet, j’ai regardé une vidéo qui explique ce qu’est un bullet journal, et depuis, je suis fan ! Je te conseille cette vidéo si tu ne sais pas ce qu’est un bullet journal.

Ce que j’aime beaucoup dans le concept du bullet journal, c’est que c’est totalement flexible. On se crée son propre agenda-cahier de souvenirs-carnet à croquis-journal intime-et tout ce que tu veux d’autre au fur et à mesure des besoins. Ma vie privée et ma vie professionnelle se recoupent très souvent, puisque je te partage ici mes expériences personnelles, comme nos aventures en nature ou mes plantations sur le balcon, activités qui sont donc à la fois personnelle et mise en avant professionnellement. Avoir un seul et même agenda, où je note tous mes rendez-vous, ma to-do-list de travail, les activités avec Petit Lutin, cela me simplifie énormément la vie.

bullet-journal-ecolo-clementine-la-mandarine

En plus de cela, mon bullet journal me sert aussi de cahier de vie et de souvenirs. J’y dessine tous les jours la météo, j’y note les choses pour lesquelles j’éprouve de la gratitude, j’y colle les tickets de musée que nous avons visité, des photos, des dessins de Petit Lutin… J’aime beaucoup pouvoir associer ces rédactions et collages à mon agenda, car cela me permet de penser à le faire tous les jours ou presque. Si j’ai toujours tenu un cahier de souvenirs, je ne le tenais à jour que par période, car lorsque j’étais fort occupée, je l’oubliais. Avec le système du bullet journal tout en un, plus de risque de l’oublier puisque c’est aussi mon agenda !

dessin-enfant-bullet-journal-clementine-la-mandarine

Il existe des carnets spéciaux, conçus pour le système du bullet journal. Comme tu l’as certainement deviné si tu me connais un peu, de mon côté, j’ai misé sur la récup’ pour me créer le mien. Ma Maman a récemment débarrassé une partie de la maison de mes grands-parents qui n’était plus utilisée, et a retrouvé un vieux cahier. Le prix était encore en Francs dessus ! J’ai choisi de l’utiliser pour mon bullet journal, les petits carreaux de ses pages sont particulièrement adaptés. Comme sa couverture était… moche, disons-le, je l’ai recouverte de jolis papiers, récupérés eux aussi. Pour finir, j’ai ajouté 3 marques pages grâce à 3 rubans provenant de vêtement que j’ai collé dans la reliure. Et me voilà en possession d’un super bullet journal 100% upcyclé !

bullet-journal-souvenirs-clementine-la-mandarine

J’ai prévu de te présenter une fois par mois le contenu de mon bullet journal, les pages que j’ai souhaité y mettre, la façon dont je m’organise grâce à cette méthode. Le mois prochain, je te parlerai donc en détail du contenu pour le mois de Février. J’espère que ça te plaira !

Et toi, utilises-tu un bullet journal ? Est-ce que ça te plaît comme système ? As-tu une autre méthode d’organisation qui te plaît ? As-tu des questions en particulier sur le bullet journal ? S’il te plaît, partage tes astuces et tes préférences en commentaires !