Journal d’une reconfinée #12

Nov 11, 2020 | 0 commentaires

Huit heures trente.

Ce bonheur d’être seule, dans le silence.
Voyons le programme de la journée… Ah oui ! Journée préparation du challenge de Janvier. Huuuum, est-ce que je n’aurai pas été un peu trop optimiste dans ma liste de tâches ?

Dix heures.

Mais pourquoi ça veut pas ? Pourquoi ça veut pas me mettre ma belle image sur mon blog ? Pourquoi ça veut pas m’ouvrir mon tableau pour faire mon devis ? Pourquoi j’ai passé 20 minutes à chercher ma clé USB alors que je l’avais branchée sur mon ordinateur hier ?

Midi.

On mange des frites de patates douces enrobées de chapelure, une poêlée de brocolis avec des pâtes ou du riz suivant les personnes, des carottes rapées, du pain complet, du houmous… Festin !

Treize heures trente.

Aller, un carré de chocolat, et au travail ! Rédaction du premier article du challenge de Janvier. Depuis que je travaille avec S., qui m’aide à m’organiser, j’ai l’impression d’être au méga-top de l’efficacité, avec un plan pour avancer, savoir où je vais, pourquoi, comment, selon ce que je veux faire… C’est hyper enthousiasmant ! Merci S. !

1- screenshot du replay de la chronique de Thomas VDB, 2- screenshot du générique de Depuis quand ça existe, 3- photo d’un bout de l’histoire de princesse.

Vingt heures trente.

Avec mon Amoureux, on regarde des chroniques de Thomas VDB sur le replay de France Inter. Puis on passe aux vidéos de Depuis quand ça existe – attention, c’est totalement foufou !

Vingt-et-une heure.

J’aimerais faire un calendrier de l’avent pour notre CAE, avec quelque chose comme une plaque de chocolat à partager tous ensemble, le midi. Pour faire quelque d’un peu convivial – autant que possible en ce moment, avec les gestes barrières et tout ça… Mais j’ai peur que ça me revienne cher, tout ce chocolat !

Vingt-deux heures.

J’ai soudainement envie d’écrire une histoire de princesse.


Notes écolo en vrac de cette journée :

♥ je garde toujours tout un tas de cahiers et carnets entamés pour ce genre de lubies. Si tu en as dont tu ne sais pas quoi faire, je propose des échanges ici.
♥ pour faire les frites de patates douces : épluche et coupe les patates douces en forme de frites, place-les dans un plat à four, arrose-les d’huile puis de chapelure et remue le tout. Tu peux faire ta chapelure toi-même en mixant du pain sec. Si tu n’as pas de mixer, râpe le pain, ça marche aussi !
♥ nous faisons un échange de services avec S. : elle m’aide à m’organiser et en échange, je l’aide avec ses réseaux sociaux.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Des arbres !

Zéro déchet

Cartes Postales

Jardinage urbain

Encore un peu de lecture ?