Neuf heures trente.

Je vais jardiner un peu. Je sème, ici et là, sans plant précis. Simplement parce que, quand je fais des plants, ça ne fonctionne jamais. Alors je sème ici et là, et advienne que pourra !
J’aperçois des pommes de terre en surface du Bacsac. Je me dis qu’elles sont prêtes à être récoltées. Mais elles sont minuscules sauf deux, dont une pourrie. Est-ce que c’est une maladie ? Une récolte trop tôt ? Trop tard ? Un jour, je lirai comment faire avec les pommes de terre dans un livre… Histoire de ne pas réinventer la poudre à chaque fois.

Dix heures trente.

Depuis que j’ai réorganisé les matelas, je me sens tellement satisfaite. Et ça m’a redonné plein d’énergie. Les partages d’hier soir avec M-N. aussi. M-N., c’est la Maman de copains d’école de Petit Lutin : il a été avec J-B. en maternelle, puis avec N. en primaire – les classes en Montessori mélangent les âges, et Petit Lutin est entre ces amis. Avec M-N., on n’a jamais pris le temps d’échanger vraiment. On se croisait, on discutait un peu, et c’est tout. Et contre toute attente, depuis qu’ils ont déménagé, on discute énormément, par messages. C’est rigolo la vie, des fois.

Midi.

Everything, everythiiiiing, in it’s right place.

Midi trente.

No alarm and no surprises.

Treize heures.

Mindmap pour faire le bilan pour mon activité. Je fais quoi, je veux aller où, comment je fais pour gagner de l’argent (ben oui, on en revient toujours à ça, y’a rien à faire, même l’idéaliste que je suis peux pas vivre sans).

Quinze heures.

Je réorganise entièrement la cabane à vélo, qui nous sert aussi de rangement. Pour la première fois de ma vie, je manipule une perceuse, en tant que dévisseuse. Je m’en sors bien. Waou, c’est bien rangé ! Je suis super fière de moi. Maintenant, j’aimerais un système pour suspendre au moins une partie des vélos, pour qu’ils prennent moins de place et soient plus facilement accessibles.

Dix-sept heures trente.

Je goûte. Et puis finalement, je soupe. C’est pas l’heure. Mais j’ai faim, là maintenant. Alors, je mange. Logique, non ? C’est aussi ça le bonheur d’être seule : je mange ce que je veux – légumes power, quand je veux – à toutes les heures de la journée. Vous avez dit poêlée de légumes au goûter ? Je vois pas le problème !

Dix-neuf heures trente.

La couette est roulée dans le tube en tissu qui fait le dossier du canapé. J’ai donc pu récupérer toute la bourre qui était dedans, je vais coudre des coussins moi-même. C’est parti !
En farfouillant dans mes tissus je tombe sur un tissu ancien, donné par une amie, qui semble déjà pré-cousu pour me faire une robe (je n’ai aucune idée de ce que c’était à la base !). Chouette.


Notes écolo en vrac de cette journée :

Everything in it’s right place et No alarms and no surprises sont des chansons de Radiohead. Les paroles deNo alarms and no surprises me touchent toujours autant depuis toutes ces années.
♥ j’ai semé des tomates cerises – oui, je sais, c’est bien trop tard en saison ! – des blettes, et des capucines. On verra. J’ai échangé les graines sur ggraines de troc.
♥ un DIY pour faire toi-même tes coussins tout en récup’ ça te dit ? Le tout sans fermeture éclaire, je n’arrive jamais à les coudre correctement !


Le journal, c’est quelques unes des idées qui me traversent l’esprit pendant la journée ainsi que mes questionnements, notamment en matière d’écologie. Tous les articles se trouvent sur ce lien.


Je travaille sur ce blog à plein temps. C’est ton soutien, via Tipeee qui me permettra de pouvoir continuer ♥