Emménagement #1 : une maison à haute performance énergétique

Oct 9, 2019 | 6 commentaires

Lorsque nous avons décidé de déménager, nous avons (très) longuement hésité.

Une maison ancienne à rénover petit à petit ou une maison récente ? Un appartement en ville ou une maison en montagne ?

Nous avons fini par faire le choix d’une construction très récente, en ville, entre la maison et l’appartement et classée A au niveau isolation. Rester en ville nous permet de réaliser nos déplacements quotidiens en vélo ou en bus/tram. Nous sommes à 10 minutes à pieds de l’école de Petit Lutin. Un marché de producteurs locaux se tient tous les samedis matins pas très loin de chez nous ; nous avons accès à des magasins bio, locaux, zéro déchet facilement.

J’ai déjà commencé à parler de notre jardinet et de notre réflexion pour son aménagement. Voici ici le premier article d’une série qui concernera notre emménagement, et nos choix pour essayer de rendre notre maison et son contenu le plus écologique possible.

L’isolation thermique de la maison

Nous avons pour l’instant vécu un été ainsi que ce début d’automne dans la maison. Cet été, deux canicules se sont succédées. Si à l’étage le thermomètre est monté jusqu’à 30°C au pire de la canicule, le rez-de-chaussé n’a jamais dépassé les 28°C – d’ailleurs un jour, j’aimerais qu’on m’explique pourquoi on met les chambres en haut, alors que c’est là qu’il fait le plus chaud… Certes, 28°C cela reste  chaud, mais quand il fait entre 36°C et 40°C la journée pendant une semaine, et que les minimales sont à 25°C, forcément, on ne peut pas garder 20 à la maison ! Une solution pour garder un air un peu plus frais serait le puits canadien ou un équivalent. Je ne sais cependant pas si la superficie de notre jardin suffit à une telle installation. Pour ce qui est du froid, nous n’avons pas encore de recul, puisque nous n’avons pas passé d’hiver dans la maison. Pour l’instant, nous n’avons pas allumé le chauffage, mais au vu des températures, cela est certainement logique pour la plupart des logements.

Le chauffage et l’eau chaude

Nous avons la chance d’avoir une chaudière à très haute performance énergétique. Celle-ci permet le chauffage au gaz de l’eau ainsi que du circuit de chauffage de la maison. L’eau est chauffée au fur et à mesure de son utilisation, ce qui évite le chauffage inutile. L’arrivée de l’eau chaude reste toutefois plus rapide que dans notre ancien appartement, où il fallait 10L d’eau froide avant l’eau chaude, chauffée sur le toit de l’immeuble.

Il existe de nombreuses solutions de chaudières, dont certaines sont présentées dans ce guide de chaudière ou chauffage, qui présente aussi un type de chaudière à très haute performance énergétique. Ce guide ne parle pas des chaudières au bois ou granulés, des poêles de masse et autres solutions de chauffage au bois qui sont elles aussi très efficaces, et peuvent aussi servir de four ou de cuisinière l’hiver.

L’isolation phonique

Notre maison fait partie d’une série de cinq maisons mitoyennes, collées les unes aux autres, avec les mini-jardins à l’arrière. Niveau nuisances sonores, c’est presque comme un appartement, sauf que les voisins sont uniquement sur les côtés. Comme pour toutes les constructions récentes, la plupart des bruits sont plutôt bien isolés : pas de bruits de voix, de télé ou de musique – à un volume raisonnable, très peu de bruits de pas… passent les murs. De même, les fenêtres en doubles vitrages isolent non seulement thermiquement mais aussi phoniquement.

On pourra aussi…

Même si notre maison est super bien isolée, il n’en reste pas moins qu’elle n’est pas neutre. Un puits canadien, ou encore des panneaux pour chauffer l’eau sur le toit pourront être des installations qui la rendront encore plus écologique. Cependant, avant de nous lancer dans les travaux, il me semble essentiel de nous renseigner sur l’impact global de ces installations. Sont-elles réellement écologiquement soutenables, malgré les matériaux nécessaires à leur fabrication ? Qu’en est-il du traitement en fin de vie ? C’est notamment un point complexe pour ce qui est des panneaux photovoltaïques pour la production d’électricité, qui nécessitent encore aujourd’hui l’extraction de métaux rares.

Et toi, tu as fait quels choix pour vivre écolo ? La ville ou la campagne ? Essaies-tu de rendre ton logement plus écologique ? S’il te plaît, partage tes idées et expériences en commentaire.


Cet article fait parti d’une série sur notre emménagement dans notre nouveau logement, et comment nous avons essayé de rendre tout cela le plus écologique possible. Certains liens de cet article sont financés ou affiliés. Lorsque tu commandes quelque chose via les liens affiliés, je touche quelques euros sans que cela ne te coûte rien de plus à toi. Pour tout savoir sur les rémunérations sur mon blog, et mes choix à ce sujet, je t’invite à consulter cette page. Je te remercie du fond du cœur pour ton soutien pour mon travail de blogueuse ♥

6 Commentaires

  1. Bonjour Clémentine,
    Vivant en appartement exposé plein sud, nous appréhendions les canicules de l’été. Mais finalement nous avons réussi à les vivre sans ventilateur et sans trop d’inconfort, dans la pénombre et en aérant le matin. Ce que j’aimerais faire dans l’immédiat et qui n’est pas systématique c’est récupérer davantage l’eau de rinçage (plantes) et du bain de bébé (chasse d’eau). Et sinon, j’aimerais vivre en maison pour mettre en place un bassin de phytoépuration mais il faut un grand jardin pour cela. Bonne journée !

    Réponse
    • Merci pour ton retour :) Effectivement, un grand jardin est nécessaire avec un bassin de phytoépuration, surtout s’il y a des moustiques vers chez vous !

  2. Bonjour
    Pour nous ça été construction d’une maison à la campagne en ossature bois avec isolation en paille. Nous avons également un chauffe eau thermodynamique très efficace et du triple vitrage aux fenêtres. Pendant les canicules, nous sommes monté au maximum à 25°c dans la maison. Nous avons une cuve de récupération de l’eau de pluie pour le jardin et les chasses-d’eau. Un poêle à bois chauffe l’ensemble de la maison sur les 2 étages.
    Notre maison n’est pas passive, on prévoit l’installation de panneaux solaires dans les prochaines années afin de s’en approcher un maximum.
    Bref, notre maison est bien isolée autant en hiver qu’en été. L’isolation en paille est très efficace autant pour garder la chaleur que la fraicheur !
    La contre-partie est l’utilisation de la voiture pour les déplacements professionnelles. Mon homme prend le train puis le vélo pour limiter son impact mais pour moi, pas d’autres moyens possibles que la voiture. Belle journée

    Réponse
    • Ah oui, c’est un gros dilemne toujours : voiture et campagne ou transports en commun/vélo et ville… C’est impressionnant de ne pas avoir dépassé les 25°C cet été. Il faisait combien la nuit ? Merci pour ton retour !

  3. Maison (grande) avec un jardin en agglomération (petite ville ce qui nous permet de tout faire à pied ou à vélo) mais métro accessible bref on a de la chance!
    On a choisi une maison des années 60 (donc terrible en terme de pertes énergetiques) dans laquelle nous avons tout refait (isolation, double vitrage…) dans le respect des normes HQE
    Ce n’est pas parfait mais on a une consommation nettement inférieure aux logements et familles similaires au notres (taille et nombre d’habitants)
    On a du faire des concessions notamment sur le double circuit d’eau (récupération d’eau de pluie uniquement pour le jardin) triple vitrage… pour des raisons économiques mais on a réussi à installer un poele à bois qui est une bonne source de chaleur secondaire l’hiver.

    Réponse
    • Merci pour ton retour. J’imagine en effet que cela doit être un gros investissement que de refaire toute l’isolation d’une maison. Merci pour ton retour :)

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Des arbres !

Zéro déchet

Cartes Postales

Jardinage urbain

Encore un peu de lecture ?