Les étoiles.

Voilà un sujet qui fascine petits et grands. Les observer peut-être l’occasion d’une chouette sortie nature en famille, même si tu n’es pas une astronome aguerrie. Voici nos astuces.

1- En solo

Tu peux observer les étoiles en solo, avec tes Petits Lutins.

Pour les observer à l’oeil nu, il te suffit de t’éloigner un peu de la ville. En campagne, dans la montagne, dans une zone non urbanisée, c’est fou toutes les étoiles que l’on peut observer lorsque le ciel est clair. Si tu n’as pas la possibilité d’aller loin de la ville, tu seras épatée par tout ce que l’on peut déjà observer dans une zone de parc qui n’est pas éclairée ! Munie-toi d’une paire de jumelles, qui permettent d’observer les étoiles et la Lune d’un peu plus près, d’une carte du ciel, de ton smartphone, d’une couverture imperméable ou de chaises longues, d’une lampe de poche, si possible à lumière rouge pour éviter de t’éblouir, et d’un petit en-cas.

Si tu n’y connais rien en étoiles – bienvenue au club ! – tu peux commencer par juste prendre un moment pour les regarder et les trouver belles. Tu peux en profiter pour raconter à tes Petits Lutin l’histoire de l’Univers, du Big Bang, de la création de la matière, des étoiles, des planètes, puis de la Terre, et enfin de l’arrivée de la vie sur Terre, de l’évolution. Cette histoire est très puissante, elle nous raconte à quel point nous sommes si petits, dans cette immensité, et aussi la chance immense que nous avons d’être en vie, ici et maintenant. Elle nous connecte à la nature en reliant la matière qui nous constitue à celle de tout le reste de l’univers. Ton histoire sera plus ou moins complexe selon l’âge de tes enfants. Si besoin, appuie-toi sur un livre adapté à leur âge – celui de Petit Lutin est là, allongé sur une couverture, en regardant le ciel étoilé. Tu peux aussi lire l’excellent livre d’Hubert Reeves L’univers expliqué à mes petits-enfants pour toi comprendre cette belle histoire et ensuite la transmettre avec tes propres mots.

Si vous avez envie d’apprendre à reconnaître les étoiles et les constellations, tu peux te procurer une carte du ciel ou en fabriquer une toi-même. Retranche 2h en été et 1h en hiver à l’heure que tu lis à ta montre – enfin, ton téléphone quoi, ajuste la roue et c’est parti ! Encore plus facile et ludique, il existe des applications gratuites pour smartphone qui te donnent à la fois la carte du ciel en direct et parfois la légende associée à chaque constellation. En français, il y a par exemple nuit des étoiles et carte du ciel qui sont très complètes toutes les deux.

Enfin, si tu as un mordu d’astronomie chez toi, pourquoi ne pas lui installer un VELUX sous les toits, et te grouper avec toute la famille à Noël pour lui offrir un télescope ? Un magnifique cadeau qui lui permettra d’observer la voûte céleste même en hiver, lorsqu’il fait froid.

2- Avec un club

Il existe de nombreux clubs et associations avec lesquelles observer les étoiles. Cela peut-être des associations de vulgarisation de la science, des observatoires associatifs ou encore des clubs d’astronomie. Cherche autour de chez toi s’il en existe un, ainsi que les sorties qu’il propose. Tape tout simplement “club astonomie + nom de ta ville” dans ton moteur de recherche écolo préféré.

Tu pourras alors rencontrer des passionnés, et lors des sorties, peut-être avoir la chance d’observer une planète dans un télescope. Petit Lutin, lors de la nuit des étoiles, a pu voir Saturne et ses anneaux, et ce fut un grand moment de joie pour lui ! Certains clubs organisent aussi des sorties dans des observatoires, avec de grands télescopes puissants. Ce doit-être magique !

Et toi, tu as déjà observer les étoiles avec tes Petits Lutins ? Apprécient-ils cette activité ? S’il te plaît, partage ton expérience en commentaires.

Petits liens qui vont bien pour aller plus loin :

Partir à l'aventure en famille   50 idées d'activités nature à faire avant 10 ans   vive-aventure-nature-clementine-la-mandarine

——————————–

Cet article est sponsorisé. Pour savoir ce que cela veut dire, je t’invite à consulter cette page.