DIY – Protège-slip lavable

Fév 10, 2016 | 102 commentaires

J’en parlais dans l’article du challenge sur le Minimalisme et la réduction des déchets dans la salle de bain.

Les produits hygiéniques que sont les tampons et les serviettes sont pleins de produits nocifs pour ta santé. Tu peux lire cet article ou consulté la vidéo associée si tu ne t’es pas encore renseignée sur le sujet (ils ne sont plus disponibles). Et puis, ce sont aussi des kilos et kilos de déchets générés.

Ces deux paramètres assemblés font que je me suis séparée de tout cet attirail jetable il y a bien des années. Presque 6 maintenant. Déjà ! Et ma foi, je le vis drôlement bien !

protege-slip-lavable-zero-dechet-DIY-couture-clementine-la-mandarine

Aujourd’hui, je te propose de créer toi-même un protège-slip très facilement et rapidement, grâce à des chutes de tissu.

Son look n’est pas parfait. Ses finitions non plus. Personnellement, ça ne me gêne pas : c’est caché dans la culotte après tout ! Ce protège-slip n’est pas imperméable : il a pour vocation d’arrêter quelques fuites éventuelles lorsque tu portes une cup ou que tu te trouves en début et fin de cycle. Il pourra aussi te servir pendant une grossesse, si lorsque tu tousses ou rigole, tu as quelques fuites urinaires.

protege-slip-DIY-lavable-clementine-la-mandarine

Réunis ton matériel :

  • une vieille serviette ou une chute de tissu éponge – ici, un ancien bavoir de Petit Lutin
  • une chute de tissu en coton – si tu as du bio sous la main, c’est encore mieux
  • un bouton pression
  • une aiguille et du fil
  • une paire de ciseau
  • un morceau de carton pour le patron

Dessine ton patron et découpe le. Ici, il fait 14,5 x 5 à 5,5 cm. Dessine aussi une petite languette. Ici elle fait 4 x 3,5 cm.
Épingle ton patron sur ta chute de tissu éponge et ta chute de coton, superposés, envers contre envers.

DIY-couture-protege-slip-lavable-clementine-la-mandarine

Couds au point droit tout autour de ton patron. Si c’est plus facile pour toi, tu peux tracer le contour de ton patron, puis l’enlever avant de coudre.
Découpe autour de ton protège-slip en laissant environ 0,5 cm autour de la couture.

tuto-couture-protege-slip-lavable-clementine-la-mandarine

Couds au point zigzag serré tout le tour de ton protège-slip.

protege-slip-zero-dechet-DIY-clementine-la-mandarine

Découpe 4 languettes dans ta chute de coton. Laisse environ 0,5 cm de marge autour de ton patron.

zero-dechet-protege-slip-DIY-clementine-la-mandarine

Épingle tes languettes deux par deux, endroit contre endroit. Couds les au point droit, à environ 0,5 cm du bord. Tu peux ajouter un point zigzag si tu le souhaites.
Retourne tes languettes.

zero-waste-protege-slip-lavable-clementine-la-mandarine

 

Rentre en l’extrémité sur environ 0,5 cm puis couds les comme sur la photo, sur l’envers de ton protège-slip, côté éponge, au point droit.

couture-DIY-protege-slip-lavable-clementine-la-mandarine

Ajoute tes boutons pression.

couture-tuto-protege-slip-zw-clementine-la-mandarine

Voilà, c’est fini !

Edit Avril 2018 : tu peux aussi te coudre des protections plus absorbantes grâce à ce superbe tutoriel.

Et toi, tu es aussi adepte des protections hygiéniques lavables ? As-tu déjà cousu les tiennes ? S’il te plaît, partage ton expérience en commentaires !

Petits liens qui vont bien pour aller plus loin :

4-semaines-pour-epurer-ta-maison-clementine-la-mandarine

102 Commentaires

  1. J’avais acheté des protèges-slips lavables, en coton bio sur un site internet… mais je n’ai pas continué à les utiliser car l’opération lavage n’est pas super fun ;-( Cela dit, je comprends très bien que cela puisse convenir à d’autres personnes.
    On trouve aussi en bio coop des protèges-slips jetables mais en matériaux doux et non toxique. C’est un bon compromis pour les filles comme moi!
    Pour la cup, jamais testée car pour moi, c’est finit les rêgles et tout ça (Vive la ménopause!).

    Réponse
    • Je peux comprendre que ça puisse gêner. Merci pour ton retour.

  2. bonjour
    je viens souvent faire une petite visite sur ce site mais je crois bien que c’est le premier com que je laisse ^^
    je fais mes propres SHL aprés en avoir utilisé des jetables pendant de nombreuses années ..j’en parle là sur mon blog – cf lien ci-dessus

    en plus d’être écologique et de réduire les déchets c’est très économique de les faire soi-même, du sur mesure en plus ;-)

    Réponse
    • Merci pour ton retour ☺ Je me souviens de ton pseudo, tu n’en es pas à ton premier commentaire – même si tu n’es pas très bavarde, c’est vrai ;)

  3. J’en ai fait il y a longtemps, il m’ont beaucoup servi, ainsi que la cup, ils passaient en machine avec le reste, avec éentuellement un savonnage non rincé avant en cas de taches…
    et je suis Ok pour dire vive la ménopause ! Quelle libération !

    Réponse
    • Merci pour ton retour Babou ☺

  4. Merci pour ce tuto! je pense qu’il me servira!

    Pour ma part j’ai commencé à utiliser les serviettes lavables l’année dernière mais je les ai acheté car je ne savais pas vraiment où trouver les tissus imperméables…

    Réponse
    • Merci pour ton retour Sarah.
      Je ne sais pas pour les tissus imperméables, je n’en ai personnellement pas l’utilité : soit je suis chez moi et je peux me changer facilement, soit je suis à l’extérieur, et j’ai ma cup et un petit protège slip suffit amplement.

    • Bonjour
      J’ai trouvé un site où l’on peut acheter du PUL pour imperméabiliser les SHL ou autre quand on veut les fabriquer soi-même donc je partage l’info même si je n’ai pas encore essayé:
      http://www.pthiboo.fr/16-tissus-confection
      bonne couture
      Ambre

    • PUL sur le site Tiloudou….

  5. Oui, je confirme ce que dit Sarah Physalis. Cela s’achète.
    J’ai utilisé des serviettes hygiéniques en tissu pendant au moins 7 ans.
    Je reconnais que c’est plus écologique mais ayant eu des règles très abondantes et très longues, j’avoue que ce n’est ni la joie pour les lessives, ni pratique pour se changer quand on est pas à domicile.
    Comme l’écrit Babou : vive la ménopause !

    Réponse
    • J’en ai acheté moi-aussi avant de me lancer dans leur confection car il m’en manquait quelques-uns.
      Merci pour ton retour ☺

  6. Cela va faire 7 ans que j’utilise une cup et des serviettes lavables. J’en suis très contente, même si l’utilisation de la cup est parfois délicate (le corps change après une grossesse).
    Le lavage ne me pose pas de souci, je les lave avec les couches lavables des enfants, avec les lingettes qui nous servent d’essuie tout et le reste du linge. Si il y a des tâches, je les mets à sécher au soleil.
    J’ai des serviettes avec un côté imperméable, et des serviettes sans, mais il m’est arrivé d’avoir des soucis en cas de fuite avec les serviettes sans côté imperméable.
    Pour l’instant, j’ai acheté les miennes, je les fabriquerai peut être moi même un jour.

    Réponse
    • Il me semble que lorsque j’ai acheté ma cup, il y avait une version avant grossesse et une version après. Une question de taille je crois. Peut-être que la tienne, si tu l’as acheté avant ta grossesse ne correspond plus ?
      Tu mets tes serviettes au soleil après lavage j’imagine ? J’ai du mal à visualiser… Il me semble avoir entendu dire que le soleil enlève les tâches, mais je ne suis pas certaine.
      Pour l’aspect imperméable, j’aurai peur de perdre en “respirabilité” (non, ce mot n’existe pas ;) )

  7. Super tuto
    je n’utilise pas de shl ni de psl et je ne peux pas les faire moi même car pas de machine à coudre :/ mais ça doit être drôlement bien de pouvoir les faire soi même !

    Réponse
    • Oui, c’est super !
      Si tu as envie de t’y mettre, certaines MJC proposent des ateliers coutures avec des machines où tu peux coudre ce que tu souhaites avec ton tissu.
      Sinon, il reste l’option de les acheter ☺

    • Bonjour
      comme ce n’est pas ne grande pièce tu peux les coudre à la main !

  8. J’ai acheté des shl il y a quelques années et puis j’en ai fait moi-même quand j’ai trouvé du tissu imperméable. C’est quand même mieux pour les jours les plus abondants, et cela me permet aussi d’en avoir assez pour la durée de mes règles sans problème de séchage notamment. Par contre le tissu imperméable n’a pas bien vécu les lavages à l’eau très chaude.
    Dans mon cas, le lavage est plus compliqué que ce que disent les filles ci-dessus. Je les mets à tremper dans un seau à couvercle en changeant l’eau matin et soir, puis, avant de faire une machine, je les fais tremper avec de la lessive et du savon au fiel de boeuf.
    J’avais un souci qui faisait que je ne pouvais pas me servir de la cup, mais c’est en passe d’être terminé alors je pense que je vais réessayer. Ce sera plus pratique pour les vacances par exemple, car si je ne suis pas chez moi plusieurs jours je prends des jetables.

    Réponse
    • Je t’avoue que je ne comprends pas bien pourquoi tu passes par toutes ces étapes.
      De mon côté, je les fais tremper dans une bassine. Je les essors et les mets directement dans la machine, et je n’ai eu aucun problème de cette façon. Cela dépend peut-être aussi des types de tissus ?

    • Je fais tout simplement ces étapes afin que les shl soient propres. Et parce que Mais toi tu utilises une cup non ? Donc le lavage doit être simplifié ?

    • Pardon je voulais et “et parce que je ne fais pas de machine très souvent”.

    • J’essaie de m’organiser au mieux pour faire plus de lessive à ce moment là. Je vais vraiment au fond du bac, et je lave tout le linge qui attend le reste du mois. Je peux ainsi faire des lessives plus fréquente et je n’ai pas de problème à devoir attendre pour laver les SHL.

  9. Je viens de me mettre au PSL + quelques SHL (j’ai adoptée une cup avec un énorme plaisir). je les achetais depuis déjà 2-3 ans en éco/bio mais cela reste quand même des déchets sans oublier les énergies nécessaires à la production comme l’eau notamment. Pas encore testé pour les règles mais assez convaincue. J’en ai fait différents modèles pour trouver ce qui me convient. j’avoue préférer ceux qui sont recouvert de pilou (ancien pyjama recyclé). Le pul (tissus imperméable) est pour moi incontournable et j’ai recyclé pour l’intérieur des inserts et deux couches lavables en bambou. J’ai recyclé l’intérieur du sac à couche pour le pul mais je viens d’en acheter sur le net pour mon prochain projet, la pochette à collation lavable !

    Réponse
    • Génial l’idée de recycler les couches lavables !! Merci pour ton idée ☺

  10. Ben oui, quand elles sont “usée ou tachée” elles ne valent malheureusement plus grand chose en occasion alors … ;-)

    Réponse
    • Merci pour ton partage ! Je suis sure que tu as inspiré bien du monde ☺

  11. C’est une excellente prise de conscience et de parvenir à zéro ses déchets.
    Côté protège slip en tissu, c’est bien pour celles qui ne souffre pas comme moi d’incontinence. Je suis obligée d’utiliser du jetable super sûre. Et pour la cup, lorsque j’ai eu l’information, je commençais ma ménaupause. Dommage j’aurais bien voulu être une adepte.
    Merci pour ces tuyaux.
    Lasiate

    Réponse
    • Merci pour ton retour !

    • Bonjour à toi
      Premier commentaire ici mais je tiens à préciser que moi aussi je souffre d’incontinence légère. Du coup j’ai fait des SHL avec une face bambou, une doublure faite avec une vieille chemise et une face en PUL. Et je n’ai pas mis de patte sur les côtés mais 2 boutons Kam. Et je fixe le PSL à un fond qui s’accroche sous la culotte lui même en PUL et en coton bio. Modèle trouvé sur Pinterest. Et pas besoin de Tena. Je garde juste un PSL dans mon sac en cas de besoin

    • Merci pour ton témoignage :) Cela sera certainement inspirant pour plein de monde !

  12. Je suis à la cup mais je m’étais cousu (à la main, pas le choix) des serviettes de ce style. J’ai un coté imperméable (du tissus qui provient d’une usine de vêtement de luxe ou bossais une copine^^) et ça ne donne pas de soucis. Et une fois mon copain est sorti de la salle de bain avec ça à la main en me disant “c’est toi qui a fait ça? !” “euh bin oui c’est une serviette hygiénique lavable.” “C’est super bien fait, t’es vraiment doué! ” et il est restait là encore quelques secondes à la contempler, l’air stupéfait. Je pense que même la femme de monsieur Eiffel avait pas l’air aussi fière des créations de son mari.

    Réponse
    • Ton commentaire m’a tellement fait sourire ☺ J’imagine trop la scène !!

  13. Hello.
    Tout premier commentaire pour moi car toute première visite !
    Pour le moment j’ai un gros bidou de 6 mois et demi, mais quand j’aurais accouché et que le retour de couche sera passé je compte bien m’y mettre aux SHL et à la cup. Il ne me reste qu’à coudre ces fameuses serviettes. En attendant je me suis amusée à coudre des coussinets d’allaitement :-)

    Réponse
    • Mais oui, en voilà une autre couture écolo zéro déchet ☺ Merci pour l’idée !

  14. Génial l’idée pour les coussinets, je vais mettre cela sur la liste :à faire avec les chutes de tissus !!

    Réponse
    • Oui, c’est une bien chouette idée ☺

  15. Bonjour,
    Pour le tissus imperméable, j’ai utilisé du coton imperméable (j’ai recyclé une nappe dont je ne me servais plus) c’est très économique et pratique. Je teste les psl depuis quelques mois et je les trouve plutôt confortables

    Réponse
    • Merci pour ton retour et ton astuce ☺

  16. Super ! je cherchais des idées pour en faire ! marre de tous ces déchets dans ma poubelle de sdb ! (bon, par contre je garde mes tampons pr les règles… trop habituée… cup pas possible au boulot (pas de lavabo à portée de main). j’essaierai peut-être mais j’ai des règles très courtes et peu abondantes alors je me tâte !
    bref pour le PS, merci, je vais tester !
    nickel l’idée du bavoir, j’en ai justement qqu qui attendaient…et certains sont même doublés avec de l’imperméable donc y’a plus qu’à !
    merci pour ce tuto simplissime !
    ps : je découvre ton blog, je sens que je vais m’y plaire !

    Réponse
    • Je suis ravie que ça te soit utile. J’espère que tu as pu transformer tes bavoirs et leurs donner une nouvelle utilité !
      Bienvenue sur le blog, au plaisir de t’y recroiser ☺

  17. Bonjour,
    Merci pour ce tuto que je vais essayer.
    J’utilise un cup depuis quelques temps avec protèges slips jetables au début, puis j’ai investi dans des slip absorbant lavables, mais j’en ai pas assez pour le temps de mes règles et ils sont assez chers. Je pense bientôt utiliser ton tuto, mais je pense essayer de le faire que en tissu éponge, c’est ce que je fais avec mes lingettes car après le lavage en machine, passage au sèche linge qui permet de garder le tissu éponge tout doux.
    Je viens de découvrir ce blog grâce à pinterest et je vais le mettre dans mes favoris.

    Réponse
    • Mon raisonnement fut l’inverse du tien pour le tissu éponge : nous n’avons pas de sèche linge, alors il finit toujours par être rêche ;) . J’espère que tu as pu te coudre ce qu’il te fallait. Je ne connaissais pas le principe des slip absorbants lavables, merci pour la découverte.
      Bienvenue sur le site, au plaisir de te recroiser ☺

  18. J’utilise ces protections depuis un an maintenant, mais pas seules. Pendant la période de règle, je porte des tampons (mais je me tâte bien pour la cup !) mais comme je perd beaucoup, il y a parfois des fuites, parfois non. Du coup, obligée de porter quelque chose en plus, mais énervée de jeter deux fois sur trois des protections qui n’ont finalement servies à rien, je suis passée aux serviettes lavables, que j’ai trouvé dans un magasin éco.
    J’en suis super contente ! J’attendais pour pouvoir m’en acheter des plus fines en guise de protège slip, mais je pense que je vais tenter de les faire maison grâce à ton article.
    Merci beaucoup ! :)

    Réponse
    • Avec grand plaisir ! J’espère que ça t’est très utile ☺☺

  19. Uuuh joli !! Perso j’ai testé aussi en prenant modèle sur des proteges slips abandonnés ayant des ragnagna spot je trouve ça top par contre j’ai voulu faire tester à ma fille de 12 ans et la le drame “euh maman je fais comment au collège?? Je me balade avec ma serviette imbibée dans un sac plastique ??? La cup faut pas y penser non plus…..
    Je vais continuer à fouiner sur ton blog qui m plaît pas mal !!!
    Bonne soirée !!!

    Réponse
    • Je sais que certaines personnes ont des sacs imperméables pour le transport des serviettes imbibées, mais effectivement, au collège, je comprends qu’elle puisse ne pas être à l’aise à cette idée.
      Bienvenue sur le blog Marjy ☺

  20. Bonjour, j’ai 36 ans et je me rappelle de ma “période collège” où il n’y avait pas de poubelle aux toilettes et où on devait se trimbaler avec nos serviettes sales “jetables” sur nous aussi parce qu’on avait nulle part où les “jeter”… Certaines les jetaient dans les toilettes mais forcément, ça les bouchait… Et il n’y a pas forcément de poubelle dans les lieux publics non plus, donc on doit la mettre dans sa poche et continuer sa route avec aussi.
    A chaque serviette ses problèmes. Quitte à avoir une serviette sale dans son sac ou sa poche, autant qu’elle soit lavable je trouve. D’autant plus, qu’on peut replier les serviettes sales sans problème et les mettre dans un joli petit sac avec un tissu qu’on aura choisi. Sur le site Tiloudou.fr il y a plien de motifs de tissus très sympas pour les enfant/ados et même pour moi. Il doit y avoir plein d’autres sites pour ça…
    Ce qui me dérangeait aussi dans les serviettes jetables, c’est que ça faisait un bruit de plastique quand on marchait ou bougeait, ça devait être très discret mais j’avais l’impression que tout le monde l’entendait. Je suis passée aux tampons pendant 15 ans, mais ils m’agacent de plus en plus, en se mettant de travers, en bougeant et j’ai peur d’avoir le même problème avec une coupe menstruelle.
    Je me lance dans la confection de psl et shl pour moi et ma fille justement. J’ai déjà utilisé des couches lavables pour elle quand elle était bébé. On se lave déjà les dents avec de la poudre faite maison à base de carbonate de calcium, on se lave déjà les cheveux à l’oeuf, et le corps avec du savon à l’huile d’olive fait maison…etc … Donc c’est pas ça qui va la traumatiser.
    Ce qui m’inquiète par contre, c’est l’épaisseur du tissu absorbant, on parle de bavoir, de serviette éponge en plusieurs épaisseurs parfois, ça ne doit pas être très discret non ? Est-ce moins fin, plus fin, aussi fin que les serviettes du commerce ? N’y a-t-il pas des matières plus fines et tout aussi absorbantes? J’ai entendu parlé de la microfibre, qu’en pensez-vous ?

    Réponse
    • Effectivement, pour autant que je me souvienne des serviettes jetables (la dernière que j’ai utilisé… ça doit remonter à 6-7 ans !), elles sont moins épaisses que les serviettes lavables. Ceci dit, tu peux les faire fines, il faudra juste en changer plus souvent. Elles sécheront aussi plus vite quand tu les laveras.
      Je n’ai jamais testé en microfibre, ça reste, il me semble, un dérivé de pétrole.

  21. J’ai franchi le pas de la cup il y a quelques mois et là je vais me lancer dans la confection de PSL en complément de ma cup. Je viens de réaliser pour ma sœur des lingettes démaquillantes, je suis pas une experte en couture mais je me débrouille avec ma petite machine.
    Je penses utiliser de la récup de tissu (serviette éponge, pyjama pour l’insert et un beau tissu multicolore pour égayer tout sa ;-) Je devais les acheter mais vu le prix pour 3 PSL je me suis dit que sa allais me coûter moins cher de les réaliser avec de la récup!

    Réponse
    • C’est effectivement moins cher, mais on y passe du temps – ceci dit, je trouve gratifiant de réaliser quelque chose d’utile soit-même – et on n’a du coup pas des tissus bio. Sauf si tu fais de la récup de tissu bio…
      Bonne couture à toi ☺☺

  22. Bonjour, jusque là je disais “je veux faire un effort sur les déchets, maus les serviettes ca Non! Trop sal à faire tremper et tout et tout… mais bon vous commencez à me convaincre. J’ai déjà investi dans une cup ( que j’ai du mal à mettre ) et j’attends mon retour de couche pour me repencher sur le sujet .
    Je réfléchi à ces serviettes et j’ai un question suite à un commentaire laisse plus haut. Je n’ai pas de sèche linge et mes éponges deviennent très vite rêches. Vous dites que vous avez le même problème alors ma question est la suivante on met quel côté de la serviette contre la peau: coton imprimé ou éponge (Qui va devenir rêche?)
    Du coup si c’est coton on peut mettre un tissu foncé…
    Merci

    Réponse
    • Oui, je mets le côté en coton imprimé sur la peau, car effectivement la serviette devient rêche. Il est d’ailleurs possible d’ajouter une couche imperméable après l’éponge.

  23. Pour celles qui n’ont pas de machine à coudre, ça se fait à la main aussi. C’est sans doute plus long (2h pour moi) mais c’est possible ! Merci Clémentine pour ce tuto !

    Réponse
    • Waou, quel courage !! Merci pour ton retour Amélie ☺

  24. Bonjour
    Moi et la cup on arrive pas à faire une pas douée la fifille soit elle est mal placée soit je me fais mal en la retirant donc pour l instant je suis avec mes shl achetées et déçus car tissus restent bien salis donc du coup étant très sensibles j ai donc fait les miennes avec micropolaires récupéré au debut et flanelle puis j ai acheté un mètre de tissus bambous bio et un peu moins de pull et je me suis fais les miennes et avec le bambous j ai aussi fait mes disques à demaquiller
    Petite anecdote faite attention quand vous passez du jetable au lavable et que votre petite tribu a pas tout saisie car vous allez être étonnée de retrouvé vos disques lavables a la poubelle!!! Et oui les petits loups qui font le tour de leur visage le matin avec le lait de toilette n avait pas saisie toutes les infos….

    Réponse
    • Pour éviter les tâches, fais tremper tes serviettes jusqu’à ce que tu les laves. Tu peux dédier une petite poubelle, genre poubelle pour couches lavables à ça, c’est nickel. Ensuite, elles ressortent nickel ☺☺

  25. Je découvre à l’instant ton blog, je suis une adepte de la cup depuis maintenant 4 ans mais ces derniers temps j’ai eu quelques fuites désagréable à la première “mise en place” de la cup et j’étais à la recherche d’idée pour résoudre ce problème. Les SHL sont visiblement un bon compromis, je pense que ma machine à coudre va avoir du boulot ce weekend !

    Réponse
    • Merci pour ton commentaire enthousiaste ! J’espère que depuis le temps (oops !), ces protèges slip t’auront été très utiles :)

  26. Bonjour à toutes,
    Juste une petite info complémentaires : le sang coagule si il depasse 40 degré, donc si vous lessivez vos serviettes à plus de 40, vous le cuisez et il vous restera des taches =( un cycle à 30 degré ou a froid est donc bien plus indiqué. Vous pouvez ensuite faire un cycle a plus haute température si vous souhaitez tuer les bactéries, mais je vous avoue ne pas y recourir. Moi je ne fait pas tremper mes serviettes et je n’ai jamais eu de problème de tache =) pour les odeurs : saupoudrer de bicarbonate de soude : le meilleur deo du monde =D bien à vous et bonne journée, Sophie

    Réponse
    • Merci Sophie pour ces infos :)
      Du coup, si tu ne fais pas tremper, tu rinces de suite avant de laver tes serviettes ?

  27. Bonjoir,
    Une autre manière d’enlever les reste des tâches de sang après le lavage est d’utiliser de l’eau oxygène. Juste la mètre sûr la tâche et laisser tremper.

    Réponse
    • Merci pour cette astuce Esther ☺

  28. Bonjour,
    Je viens de découvrir ton blog, ton tuto est épatant ! Il me sera utile pour mes filles et moi même. Merci porte ton partage généreux !
    Une petite astuce au passage : ajoutez du sel à l’eau de trempage pour évitez les tâches et une 2ème pour le même prix 😉 que beaucoup d’entre vous doivent connaître : utilisez du vinaigre blanc pour assainir et adoucir le linge lavé à basse température et c’est un excellent anti calcaire bien plus écologique et économique (environ 50 centimes le litre), que les tablettes du commerce 😄 !!!
    Bonne journée !

    Réponse
    • Merci Marie pour ces astuces ☺☺

  29. bonsoir,
    j’ ait fait récemment des disques démaquillants et je n’aurai pas pensé aux protège slip sans ton tuto
    je pense utilisé une serviette hygiénique taille normale et des pressions kam pour fermer
    il me reste plus qu’a les réaliser et tester

    Réponse
    • J’espère que ton test s’est révélé concluant !

  30. Je suis décidée à coudre mes protège slips, ma seule réticence concerne les boutons pression : sont ils discrets et “confortables” ? j’ai l’impression qu’ils vont me gêner.
    Est-il possible de mettre des pressions à la ponce kam?
    En tout cas merci pour ce tuto !!

    Réponse
    • Personnellement, ils ne m’ont jamais gêné. Peut-être si tu portes des vêtements très serrés ? Je ne sais pas ce que sont les pressions “kam” par contre ;)

  31. J’ai commencé à intégrer les shl pour essayer et j’ai hâte d’avoir le matériel pour les faire moi même (je dois voir pour trouver des parapluie histoire de récupérer la toile). Pour les pression , les serviettes que j’ai acheté ont des pressions style kam et je ne les sent pas.
    Pour le lavage, je les rince à l’eau froide et je les lave en machine avec le linge de maison.

    Réponse
    • Merci pour ton retour et ta façon de fonctionné ! J’espère que tu as pu trouver un parapluie pour réaliser tes serviettes ☺

  32. pour les protège slips lavables, on peut peut être envisager de mettre des scratch plutôt que des pressions?
    qu’en pensez vous?

    Réponse
    • Je ne vois pas pourquoi ça poserait problème ☺ Mais je n’ai jamais essayer !

  33. Bonjour,

    Avez-vous un lien pour un patron de serviette hygiénique lavable à faire soi-même, comme pour vos protège-slips ?

    D’avance, merci.

    Bonne soirée !

    Réponse
    • Non, car je n’en ai jamais réalisé. Je suis sure qu’il doit y avoir sur la toile ☺ Bonne recherche à toi !

    • Merci pour la réponse.
      Belle journée !

  34. Bonjour Clémentine,
    Je ne sais pas comment répondre sous ton commentaire =( non, je ne rince pas avant, le cycle prélavage de ma machine a laver s’en charge pour moi =D Bonne journée, Sophie

    Réponse
    • Merci pour ta réponse si rapide :)
      (Pour info, il faut cliquer sur répondre sous ton premier commentaire. C’est pas hyper logique, je te l’accorde !)

  35. Bonjour,
    J’aimerais bien essayer mais j’ai un doute sur la “tenue en place” de la chose… Je crains que cela se déplace dans le slip, vers l’avant ou l’arrière, vu que ce n’est pas “collé” avec de l’adhésif comme sur les jetables du commerce… Des retours là-dessus ? Merci par avance !

    Réponse
    • Hello !
      Ton commentaire m’intéresse ! Et les réponses à venir aussi !
      Car je me suis lancée à en fabriquer deux à l’instinct…
      Bah soit je m’y prends mal (parce qu’elle bouge en avant et arrière dans la journée) soit… Bah je sais pas et j’attends vos commentaires !
      Merci

    • bonjour,
      Je viens de me coudre une serviette et en effet ça se déplace vers l’arrière. Je suis dépitée car je ne voie pas où est mon erreur… Je cherche encore mais ne trouve pas de solutions pour le moment. Peut-être cela dépend des morphologie ??? Déjà les jetables bougent si ne prend pas les ailettes… même si ce n’est pas de la même façon. Je me demande si je ne vais pas me mettre une pression dans quelques culottes.
      J’aimerai beaucoup savoir si d’autre personne ont ce problème.
      Merci :)

    • Pour ma part, j’ai remarqué plusieurs choses :
      – le protège-slip bouge plus ou moins selon la culotte : il faut finalement une largeur adaptée à celle de la culotte
      – s’il est trop petit, notamment en longueur, ça bouge. Et là, ça doit dépendre de la morphologie de chacune quant à la longueur minimale
      – coudre des pressions directement sur la culotte et clipper le protège-slip dessus et le plus efficace, mais cela demande d’avoir des culottes dédiées

  36. Je n’ai jamais mis de protège slip, les culottes çà suffit, on les change tous les jours et c’est bien comme çà. Donc je ne comprends pas cette mode de mettre un protège slip…
    En prime c’est la génération couche en papier, çà doit leur manquer autant pour continuer à porter des protèges slip en papier
    Moi je suis plus âgé je n’ai pas connu les couches en papier, mais en tissu que ma maman faisait bouillir et au bout d’un an, rien, alors que les gosses portent çà jusqu’à 3 ans voir plus… nous c’était aussitôt debout, si on sentait une petite goutte qui passait entre les cuisses on appelait maman et c’est comme çà que la couche devenait inutile et nous propre en même temps
    C’est étonnant de voir que sur 2 générations on est perdu tout çà, 2 générations de poubelles +++

    Je te félicite de revenir sur ces 2 générations Clémentine

    Réponse
    • Bonjour Zazoult,
      Ma réponse est un peu à retardement mais peut être tomberas-tu dessus… Comme tu t’interroges sur l’intérêt des protège-slips, voici mon expérience. Depuis que je porte un stérilet, hors période de menstruations, j’ai des pertes qui me gênent donc, le protège slip est plus confortable, et pour ma part, ce n’est pas un effet de mode car je me passerais bien de cet inconvénient (tout à fait normal, par ailleurs).

  37. bonjour je ne trouve pas le lien pour des protege slips plus absorbants, peux-tu me le donner stp ? merci par avance

    Réponse
  38. Bonjour, c’est ma première visite sur ce site et je suis sûre que ce ne sera pas la dernière :-). Souffrant d’une légère incontinence, je dois mettre des PS tous les jours. J’utilise déjà des PS bio (je ne supporte pas les autres avec tous les produits chimiques beurk) mais ça commence à faire beaucoup, aussi bien point de vue coût que déchets. Surtout que ma fille commence à en porter aussi avant et en fin de règles. J’aimerais donc tester avec des PSL. Déjà, merci de partager ce super tuto, je pensais que c’était plus compliqué que ça ;-). Mais en lisant les commentaires, je dois dire que je suis un peu perdue. Qu’entendez-vous par des couches imperméables? A quel moment faut-il les insérer dans la fabrication?

    Réponse
    • Je n’ai personnellement jamais cousu de PS avec une couche imperméable. Je ne suis pas fan de cette idée, car c’est assez peu respirant, surtout si on utilise un tissu récup qui n’est pas fait pour à la base, comme du tissu de parapluie. Cependant, je comprends parfaitement que pour certaines personnes, cela soit indispensable. A toi donc de voir en fonction de tes besoins.
      D’après ce que j’en sais, il s’agit de mettre :
      – la couche imperméable tout en dessous (qui n’est pas dans le DIY)
      – la couche absorbante (tissu éponge ici)
      – la couche qui sera contre la peau (tissu à pois ici)
      J’espère que tu y vois plus clair !

  39. MERCI POUR L’IDÉE ! JE SUIS RETRAITÉE ET PARFOIS LE PORTE MONNAIE SE VIDENT PLUS RAPIDEMENT QUE PRÉVU AVANT LA FIN DU MOIS. C’EST PRATIQUE POUR LES PETITES ÉCHAPPÉES. MERCI ENCORE D’AVOIR PARTAGÉ

    Réponse
    • Avec plaisir, j’espère que cela a été utile :)

  40. Géniale l’idée de faire soi-même ses protège-slips. Je ne vais pas tarder à en faire moi-même ayant des chutes de tissus coton et éponge. Le plaisir de réaliser soi-même. Toujours une petite économie de faite.Mais juste une question à quoi servent les 2 languettes et les pressions? Désolée mais je n’ai pas compris.
    je te souhaite une excellente semaine bisous de Pluime

    Réponse
    • C’est pour maintenir le protège slip en place. Contrairement aux jetables, il n’y a pas de bande collante. Il maintenant de cette façon sur la culotte ;-)

  41. Pour faire les pâtes de fixation je prends du biais ou du ruban étroit, c’est moins épais et plus discret, quand au patron je l’ai modulé selon ma volonté ;)
    Je ne saurais pas revenir à ceux synthétiques et jetables qui m’irritaient !
    Economies et confort assurés :)
    Merci pour le tuto :)
    Cendrine

    Réponse
    • Merci pour ton astuce :) Cela doit-être plus rapide aussi !

  42. J’ai oublié de dire qu’il faut les laver dans un filet pour empêcher le lave-linge de les avaler, comme le chaussettes enfermées dans un filet aussi pour rester par paires ;)

    Réponse
    • Chez nous, au contraire, on fait exprès de mélanger les paires de chaussettes !!

  43. Héhé à 60 ans, je suis libre de ce soucis…
    Ouais ouais, mais j’en ai un autre, pas du tout plus glamor… Les fuites urinaires, je ne parle pas d’incontinence mais des petites fuites qui font qu’en fin de journée, quand on s’accroupit, ça sent pas hyper bon… J’imagine que ces protections seraient parfaites, mais pour l’odeur ??? (ce n’est pas encore votre problème sans doute, mais je vous souhaite de vivre assez longtemps pour vous poser la question)

    Réponse
  44. Juste oublié de dire, bonjour, merci le tuto est super, et tout le tintouin… Le message est parti tout seul sans me laisser le temps de le relire. Donc toutes mes salutations !

    Réponse
  45. Bonjour! Merci pour ce tuto! Je vais essayer de ce pas!!
    Question bête… le côté éponge est il du côté du corps ou de la culotte?

    Réponse
  46. Bonjour au vue de tous vos commentaires les filles vous me faites peur !!! Après les ragnagna les tipipi …. On est pas vernis !!!! Bref merci pour le tuto !!! Question reçyclez vous d ancien manteau pour le côté non traversant ??
    Avec le nombre de bavoir et de couche que j’ ai je vais transformer tout ça !!! Je vais faire des recherche car moi je recherche des truc de compete !!!! Notamment pour les nuits !!!

    Réponse
  47. petite balade sur le net et je trouve se tuto tres bonne idée je vais m en servir .eh oui autre foi tout était lavable j ai connu maintenant avec le temps plus les mêmes besoins et on est venu au jetable .mais a au moins c est écolo ca protège la planète comme disent mes petits enfants

    Réponse
  48. Cela fait 3ans que j’utilise les serviette lavable car allergique au jetable…cest juste merveilleux davoir enfin trouver qque chose qui pique pas, économique et meilleur pour lenvironnement!!!

    Réponse
  49. Bonjour,

    Dans quel sens se porte ce protège-slip ? La face en coton est-elle contre la peau, ou bien est-ce la face en éponge ?
    Merci de votre réponse.
    Cordialement

    Réponse

Laissez une réponse à Chachoux Ju' Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Des arbres !

Zéro déchet

Cartes Postales

Jardinage urbain

Encore un peu de lecture ?