Marmite norvégienne : la cuisson économique !

Avr 10, 2015 | 25 commentaires

 Avec la marmite norvégienne : à toi la cuisson facile, économique et écologique !

Je l’ai découverte entre autre grâce au magasine Kaizen, dans son numéro hors série sur l’autonomie.

Avec la marmite norvégienne, tu cuis tes aliments 1/3 du temps du temps normalement nécessaire, ensuite tu les oublies un bon moment, et hop, ils sont prêts. Tu dépenses donc 2/3 d’électricité en moins, et ça, c’est très écologique et économique.

Avec la marmite norvégienne, tes aliments restent au chaud longtemps, très longtemps. De cette façon, tu n’as besoin de réchauffer tes plats préparés à l’avance que peu ou pas du tout. Encore un peu d’électricité de gagnée ☺

Si on ajoute à tous ces avantages que c’est très facile à mettre en place, tu es prête pour découvrir cette nouvelle méthode de cuisson écologique ?

marmite-norvegienne-pourquoi-comment-faire-clementine-la-mandarine

Pour quel type de cuisson ?

Tu peux faire cuire à peu près tous les aliments de cette manière, que ce soit dans l’eau, à la vapeur, à l’étouffée. Elle convient particulièrement pour tous les plats mijotés, les soupes, les légumes en bouillon, les légumineuses, les céréales.

Cette méthode ne convient pas si tu as souhaites faire revenir des aliments rapidement, à très haute température.

Il te faut :

  • une cocotte et son couvercle – si possible en fonte, ça garde mieux la chaleur ; une cocotte en inox fonctionne aussi
  • une ou deux couvertures – attention, ne place pas de polaire au contact direct de ta marmite, la cocotte brûlante risque de faire fondre cette fibre plastique.
  • ton four
  • tes plaques de cuisson habituelles

Mode opératoire :

Prépare ton plat comme tu le fais habituellement : découpe tes légumes, prépare tes herbes, ton bouillon de légume… Si tu as besoin de faire revenir des oignons avant d’ajouter l’eau, par exemple, fais le au préalable comme d’habitude.

Place dans ta cocotte de l’eau et ce que tu souhaites y faire cuire : légumes, légumineuses, céréales… Porte l’eau à ébullition et laisse cuire de cette manière environ 1/3 du temps habituel. Par exemple, pour les lentilles vertes qui cuisent normalement 30 minutes, laisse les 10 minutes sur le feu.

marmite-norvegienne-cuisson-ecologique-clementine-la-mandarine

Ouvre ton four, et place la grille tout en bas – ou enlève la complètement. Sur ton plan de travail, place tes couvertures ouvertes. Dépose ta cocotte dessus, et enveloppe-la dans les couvertures. Attrape le tout, et place le dans ton four, puis ferme le.

Attends en gros le double du temps de cuisson habituel. Dans notre exemple des lentilles, tu attends donc 1h pour avoir des lentilles cuites.

Voilà, c’est tout. Facile, n’est-ce pas ?

Astuces :

  • si tu projettes de faire cuire légumineuses et céréales, fais les tremper la veille ; ils cuiront ainsi plus rapidement
  • tu peux laisser plat à cuisson longue très longtemps dans la marmite ; pour cuire mes lentilles, je m’occupe de ma marmite norvégienne le matin, et je les oublie dans le four jusqu’au soir, et elles sont délicieuses ! Note : il m’a été conseillé dans les commentaires, pour éviter les bactéries, de ne pas laisser dans la cocotte plus d’une heure.
  • si tu possèdes une glacière assez grosse, tu peux t’en servir à la place du four. Ton chat pourra même dormir dessus, bien au chaud !
  • à défaut de four ou de glacière assez grands, tu peux utiliser un carton, ou juste une énorme couette en plus


25 Commentaires

  1. J’avais déjà entendu parler de ce type de cuisson, mais jamais essayé. Cela donne envie de se lancer. Merci de ton retour d’expérience!

    Réponse
    • Avec plaisir Cécile ☺ Je te souhaite une belle expérimentation !

  2. yess c’est dans ma todo list :-). Mais j’étais persuadée qu’il fallait une petite installation, genre un caisson en bois isolé. Et comme notre cuisine est minuscule, ça me bloquait. Voilà, grçace à toi, je découvre que j’ai tout le matériel! je vais tester ce week end alors. merci!

    Réponse
    • Je suis ravie Marina d’avoir pu t’aider à trouver une solution qui te convienne ☺ J’ai moi aussi longtemps cru qu’il fallait un caisson en bois isolé, jusqu’au jour où, je ne sais pas trop comment, j’ai réalisé que le four est une caisse isolée (pas en bois, certes !).

  3. Question pratique, pour tout ce qui est mijotage, il n’y a vraiment-vraiment pas besoin de remuer un peu à un moment où un autre ?
    Je vais tester et si ça marche, tu pourras te dire que tu auras sauvé mon riz au lait de la méga-honte familiale que je me trimballe depuis des années !!!
    Ca a l’air tellement simple, merci de nous faire partager ton expérience !

    Réponse
    • Dans la mesure où il n’y a plus d’apport de chaleur, je ne pense pas qu’il y ait de risque que ça colle. Ceci dit, je n’ai jamais essayé de faire des plats tels que le riz au lait. Tu nous diras si tu essaies, s’il te plaît ?

  4. Bonjour! Mes antennes m’ont prévenue qu’il était question de Marmite Norvégienne ici :-) Je suis ravie que mon article dans le HS de Kaizen t’ait donné envie de tester ce procédé de cuisson économique, écologique et pourtant encore méconnu. Contente aussi que le message comme quoi on n’a pas besoin de super-caisse soit passé. Tout le monde a ce qu’il faut chez soi pour essayer… Et si vous essayez il y a de grandes chances pour que vous l’adoptiez :-)
    Bonnes expériences avec la MN !

    Réponse
    • Oooooh ! Bonjour Madame Cerise Marmite Norvégienne ☺☺ Si on m’avait dit que la rédactrice de l’article de Kaizen viendrait commenter mon article, je n’y aurais jamais cru ! Merci pour tous ces superbes articles culinaires dans le magasine et merci d’être passée par ici ☺

  5. Je n’ai jamais essayé ce procédé car je n’ai pas de couverture en rab’. Tu crois que cela fonctionnerai avec un dessus de lit tout coton ? Cela garderai peut être un peu moins la chaleur…?
    Dans le genre trucs de cuisson, moi je coupe la cuisson du riz avant qu’il ne soit à point (environ 10mn avant) Nous ne faisons que du riz à l’étouffée et en fin de cuisson on laisse couvert, on coupe le feu et ça fini de cuire tout doucement :-)

    Réponse
    • Bonjour Arte Miss, le but est vraiment d’emmitoufler ta cocotte où le plat est bouillant, il ne faut pas que sa chaleur s’échappe. Tu peux plier ton dessus de lit en plusieurs épaisseurs, ou utiliser un gros pull ou autre. L’idéal c’est que l’extérieur soit froid (toute la chaleur reste sous “le manteau”).
      Je conseillerais d’envelopper d’abord la cocotte dans une serviette au cas où (ça évite de salir en cas de mauvaise manip) avant de l’emmitoufler dans son “manteau”.
      Sur mon blog on avait fait un recueil de MN très faciles à faire, et qui servent vraiment, il y a des exemples à la portée de tous.
      Pour le riz je n’utilise pas la MN, j’éteins le feu et laisse le couvercle au bout de 5′ d’ébullition, on peut aussi poser un torchon sous le couvercle, c’est la cuisson dite “au torchon”, un 1er pas vers la Marmite Norvégienne.

    • Merci Christine pour ton astuce. Je fais pareil avec les pâtes : je fais bouillir l’eau, puis je les plonge et je coupe l’électricité. La plaque encore chaude suffit à les cuire.
      Quant à la couverture, je pense effectivement qu’un dessus de lit en coton restera fin. Tu peux utiliser un vieux pull, une robe de chambre, un manteau, un morceau de tissu, une polaire… et superposer les couches. Sur les photos, j’utilise : un vieux poncho + un morceau de tissu à couverture.

    • ok merci pour l’astuce :-)

  6. La MN et moi c’est une belle histoire d’amôuuur :-))
    N’hésitez pas à visiter mon blog.
    Pour info, j’ai également fait des fiches résumé-mode d’emploi :
    (attention notamment Clémentine quand tu écris qu’on peut laisser très longtemps les plats dans la MN. C’est une cuisson à chaleur décroissante, la température finit par descendre à des degrés propices au développement des bactéries (autour de 60°), prudence donc. Pour 2 ou 3 heures de “cuisson sans feu” on ne risque rien, au-delà attention à ne pas oublier trop longtemps le plat !)
    Mon 1er livre “La Marmite Norvégienne-Histoire-Mode d’emploi-Recettes” est feuilletable en quasi totalité (j’y évoque aussi le four mais l’idée n’était pas de moi non plus, avec la MN on a encore beaucoup à redécouvrir)
    Bonnes lectures et au plaisir de partager !

    Réponse
    • Effectivement, je confirme ce que dit Cerise. J’ai lu son livre, et c’est une mine d’informations pour l’historique, les recettes de cuisine, les avantages de cette cuisson et des précautions à prendre.
      C’est ce qui m’a convaincue de l’utiliser, pratiquement tous les jours pour les cuissons lentes : soupe, daube, ragoûts,

  7. J’ai essayé……et adopté le procédé pour tous les plats mijotés !
    Jamais déçue par les résultats!
    Ma vieille glacière fait partie maintenant du décor de ma cuisine !

    Bonne continuation!

    Réponse
    • Aujourd’hui, j’ai utilisé mon four électrique en marmite norvégienne ! le résultat est tip top !

      Compliments pour ce site….j’y reviendrai !

    • Merci Mirelle pour ton retour. Je suis ravie que le test fut concluant pour toi ☺

  8. Voilà c’est testé! j’ai mis les lentilles à tremper toute la nuit et puis j’ai oublié :-), donc je les ai mises à cuire vers 13h dans une marmite en fonte, genre 15 min. Et puis j’ai emballé le tout dans une couverture de déménagement. Et hop au four. Elles étaient nickel pour le repas du soir. Sauf que avant le repas … mon compagnon ne savait pas ce que j’avais fait et a a préchauffé le four avec la couverture :-)! Ce n’est pas évident de changer les habitudes!

    Réponse
    • Je t’avoue une chose : la première fois que j’ai fait une marmite norvégienne, j’étais tellement absorbée par la mise en place que… j’ai oublié d’éteindre la plaque ! C’est mon amoureux qui s’en est rendu compte une après, en plaçant dessus les couvertures, qui ont noircies. Depuis, je suis beaucoup plus vigilante avec les plaques !

  9. Bonjour, je n’aurai pas pensé à utiliser le four comme marmite norvégienne, mais effectivement, les fours modernes sont très bien isolés.
    Tu as eu une super idée!!
    J’utilise depuis longtemps une grande glacière, et je suis très contente du résultat.
    Par contre, il faut se méfier qu’à une certaine température (en dessous de 45/50°), les bactéries se développent bien, il ne faut pas laisser trop longtemps les aliments à ce moment pour ne pas risque l’intoxication alimentaire.
    C’est le seul défaut de la Marmite Norvégienne!!

    Réponse
    • Merci pour ton retour ☺ Je prends note du risque avec les bactéries, et je modifie le texte en conséquence ! Merci à toi pour cette précision ☺☺

  10. J’utilise une MN depuis des années. Après avoir testé le principe avec un panier à linge et des chiffons, je m’en suis cousue une sur mesure dans un panier artisanal. J’en suis tellement contente, je l’utilise au moins 4 X par semaine. Le four c’est une super idée, sauf chez moi parce qu’il sert de rangement pour … les plats à four.
    La dernière fois que j’ai utilisé la MN? Hier, pour y cuire des pommes de terre. Elles étaient, comme toujours, à point. En MN elles ne sont jamais trop cuites.
    Faut-il mélanger en MN? non, comme il n’y a plus de source de chaleur, rien n’attache dans le fond.
    Et le chat se met-il au chaud sur la MN? Non, puisque la MN est sensée rester froide, la chaleur restant à l’intérieur. Par contre, retrouver un chat dans une MN restée ouverte, ça c’est courant.

    Réponse
    • Merci Alex pour ces précisions sur la marmite norvégienne ☺☺

    • Ce n’est pas vraiment une marmite norvégienne, mais l’idée est géniale ! Merci pour ce partage.

Laissez une réponse à Mireille Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Encore un peu de lecture ?

Ca t’a plu ? Continue ton cheminement écolo !

Tu recevras un mail par semaine, avec des astuces écolo, les récap des challenges écolo… Promis, je garde ces infos juste pour moi. Et pas plus d’un mail par semaine.

Et pour fêter ton arrivée, un mini-challenge d’une semaine pour faire tes premiers pas vers une diminution de tes déchets avec 7 astuces faciles et efficaces.

Pendant ce temps sur Instagram…