Hebdocolo #23

Juil 25, 2022 | 0 commentaires

Fleurs mouillées par la pluie  - Clémentine la Mandarine

Mon bilan

on récupère l’eau au maximum partout où c’est possible pour palier à la sécheresse : on a en permanence une bassine d’eau dans l’évier de la cuisine, et on récupère l’eau de rinçage des fruits et légumes, de la cafetière… pour arroser le potager. Dans la baignoire, on récupère aussi l’eau en attendant l’eau chaude.
★ comme on fait la vaisselle au savon de Marseille, et que c’est complètement biodégradable et sans danger pour les plantes, on garde aussi l’eau de rinçage de la vaisselle, et on arrose le gazon avec, dans les zones où il souffre le plus
★ les semis de haricots ont bien germé, je suis ravie ! Les petits plants se développent bon gré mal gré sous la chaleur et avec un grand manque d’eau malgré les arrosages
le mesclun aussi a bien germé, mais il semble que ce soit uniquement certaines graines qui poussent. Pour l’instant, impossible de dire avec certitude ce que c’est.
la bourrache donne énormément et j’essaie de ramasser les fleurs tous les jours, pour les sécher et en faire des tisanes adoucissantes et expectorantes cet hiver.
★ une petite pluie nous a permis de récupérer notre première eau du toit. Il y avait à peine de quoi arroser le potager une fois.
★ j’ai découvert complètement par hasard une fabricante de cosmétiques solides qui vit et travaille juste au-dessus de chez moi ! Chouette, je sais maintenant où acheter en local mes savons et shampoings !
★ je cherche pour me chauffer cet hiver un poêle d’occasion. Et ben, quand on n’y connait rien, c’est pas facile !
★ les températures dans la vallée sont toujours complètement folles et ça m’angoisse, même si je ne suis pas impactée directement. Je tourne en boucle sur la question : que faire ?

Récolte de fleurs de bourrache et de courgette - Clémentine la Mandarine

Se cultiver, se divertir

☆ j’ai regardé un reportage sur les origines d’homo-sapiens très intéressant. Je trouve toutefois dommage que le mot homme soit utilisé tout le temps, au lieu de celui d’humain, pour définir l’ensemble hommes et femmes. Certes, c’est Homme avec une majuscule… mais à l’oral, on ne l’entend pas, et ça me donne l’impression de ne pas faire partie de toute cette histoire. Ca peut paraître insignifiant, et pourtant, pendant toute mon enfance, je me suis demandée comment ça se faisait que l’on ne retrouvait jamais de squelette de femmes préhistoriques…
☆ découvre les Glorieuses, une newsletter féministe hyper intéressante !

A Grenoble et environ

♡ installe-toi confortablement au cinétoiles dans le Grésivaudan

Se mobiliser

♥ je me répète car c’est toujours oh combien d’actualité, surtout si tu vis en zone urbaine : pense à mettre dans ton jardin, sur ton rebord de fenêtre… des coupelles d’eau pour les oiseaux et les insectes. Tu peux bien entendu grandement simplifier les tutos des vidéos proposées.

Et toi, quelles sont tes avancées écolo de la semaine ? Tes découvertes culturelles ? Tes luttes ? S’il te plaît, inspire-nous en commentaires !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

* indicates required
Que souhaites-tu recevoir ?

Encore un peu de lecture ?

Hebdocolo #20

Hebdocolo #20

Mon bilan ★ youpi ! On a déménagé. Une nouvelle s'annonce, en montagne, dans la nature, dans un...

lire plus

la boutique

Acheter, c’est voter ! Fais-le selon tes valeurs.

Pendant ce temps sur Instagram…