Journal d’une re-re-confinée #1

Avr 7, 2021 | 0 commentaires

Sept heures trente.

Alors, aujourd’hui, c’est le jour 1 de re-re-confinement global de la France, ou c’est demain ? Je m’y perds. C’est vrai que je suis tout cela de très très loin. Cette volonté de m’éloigner des médias est consciente ; c’est une forme de protection que j’utilise depuis toujours. D’abord inconsciemment quand j’étais enfant, quand je fuyais dès que c’était les informations à la télé, car viscéralement, je ressentais le besoin de fuir. Et puis, maintenant, de façon parfaitement consciente et assumée, parce que, comme le dit Ploum quelque part sur son blog toujours hyper intéressant à lire, s’il y a une nouvelle vraiment importante à connaître, elle finira bien par arrivée jusqu’à moi !

Neuf heures.

Je suis toute seule au bureau – lundi de Pâques. Re-re-confinement et pas d’école oblige : il faut bien se répartir les jours de boulot. Et je trouve que l’on est chanceux avec mon Amoureux, car on a des boulots assez souples, où on peut faire du télétravail. Je pense à toutes les personnes en grosse galère pour la garde de leurs enfants. Je ne peux rien faire d’autre que vous envoyer toute ma compassion. A moins… peut-être que je pourrai proposer de garder les enfants de l’école du gnome, certains jours ? Je vais proposer sur la plateforme d’échange de l’école.

Demain, je me replonge dans la formation Nature et Découverte. Comme on a le droit de sortir (ouf !) à 10km autours de la maison, ça laisse la possibilité d’explorer plein de choses, et j’ai envie d’en profiter avec Petit Lutin pour de l’éducation à la nature – pour lui et moi aussi d’ailleurs. Jusqu’à ce soir, le prix de la formation est réduit de 30% au cas où tu aies envie de te lancer toi aussi.

Dix heures.

Tu connais le podcast Bookmakers ? Je l’a-do-re. Écouter Tristan Garcia m’a beaucoup touché. De part sa voix, sa façon de parler déjà. Et aussi, surtout, par sa façon de voir le monde, la façon dont il appréhende l’écriture, l’art. Cette petite ouverture sur qui est cet écrivain que je ne connaissais pas m’a donné envie de lire ses livres, ou en tous cas, au moins certains, puisqu’il les décrit comme tous très différents.

Et puis, j’ai aussi de nouveau l’envie d’écrire, et l’ambition de finir les deux romans que j’ai commencé. Plusieurs choses qu’il a dites m’ont interpellée et donner espoir d’y arriver. Et entre autre que le fait de se couper des réseaux sociaux lui offrait du temps disponible pour l’écriture. Vu le temps que je passe à scroller dans le vide sur Instagram, et l’énergie négative qui en découle, en me donnant l’impression que ma vie ne vaut rien par rapport à celle des autres, cette remarque, peut-être anodine au départ, me parle complètement. Ca t’intéresserai de les lire ? C’est à destination de la jeunesse au départ. Alors, je me demande si cela aurait un quelconque intérêt que je les publie par ici ?

Encore un peu de lecture ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca t’a plu ? Continue ton cheminement écolo !

Tu recevras un mail par semaine, avec des astuces écolo, les récap des challenges écolo… Promis, je garde ces infos juste pour moi. Et pas plus d’un mail par semaine.

Et pour fêter ton arrivée, un mini-challenge d’une semaine pour faire tes premiers pas vers une diminution de tes déchets avec 7 astuces faciles et efficaces.

Pendant ce temps sur Instagram…