Journal sous couvre-feu #38

Jan 22, 2021 | 3 commentaires

Huit heures.

Les garçons partent pour l’école, et moi, je me mets à ma peinture. Vivement que ça en soit terminé tout ça !

Neuf heures.

Hop hop, départ pour le travail. Ce matin, nous avons une réunion très importante. On parlera argent, loyer, gestion des bureaux partagés… Une thématique que l’on traine depuis des mois, et pour laquelle on a du mal à trouver une solution qui conviennent à tout le monde. Facile, me diras-tu : la personne qui veut un bureau paie un loyer fixe, et basta. Sauf que non, on ne veut pas fonctionner comme ça. On n’a pas envie que ce soit égalitaire, on a envie que ce soit équitable. Que les petites activités, avec des petits chiffres d’affaires paient moins que les grosses, que ceux qui démarrent tout juste leur activité mais n’ont pas encore de rentrée d’argent puissent venir gratuitement, etc… Au final, après 1h30 de discussion, on trouve une solution à proposer aux autres membres de la CAE. Je suis heureuse et impressionnée par notre performance. De l’écoute, de l’empathie, des gens qui ont envie de prendre soin les uns des autres… Bref, même une réunion qui cristallise beaucoup de tensions, d’angoisse peut bien se passer et terminer sur une solution qui convient à tout le monde. Des fois, je reprends foi dans l’humanité. A nous de semer des graines un peu partout pour dire que si, c’est possible, ça fonctionne de faire autrement !

Treize heures.

Et hop, 4 sacs d’affaires à Petit Lutin qui partent pour une nouvelle vie ! Je suis contente que vêtements, livres et jouets aient plusieurs vies.

Quatorze heures.

Retour à la maison pour finir la peinture et trier la chambre de Petit Lutin. J’emmène deux sacs au recyclage, et je remplis une boite de papiers. Cet enfant crée tellement de choses ! Il a tellement d’idées. Très peu aboutissent. Il part dans tous les sens, et oublie ce qu’il a commencé car le projet se retrouve noyé dans d’autres idées et d’autres papiers qui trainent. Mais au final, est-ce bien grave ? En tous cas, la peinture est terminée, enfin, quel soulagement.
Quoiqu’il en soit, je continue mon grand tri dans la maison, jour par jour, en suivant mon propre accompagnement car ça me fait une bonne base. Et c’est assez dingue tout ce que je trouve à faire disparaître alors même que j’avais l’impression de faire attention au quotidien à ne pas nous encombrer de choses inutiles ! Je vais d’ailleurs essayer de prendre des photos de mon tri, pour illustrer tout ça pour la prochaine ouverture des inscriptions.

Vingt-et-une heures.

Je regarde un reportage sur l’esclavage chez les Viking. Brr, ça fait froid dans le dos. Puis, je commence un autre reportage sur l’Arche d’Alliance. Oui, par période, j’adore regarder des reportages d’archéologie !

3 Commentaires

  1. Bonjour Clémentine,
    Je suis intéressée pour savoir où tu as acheté ta peinture écologique, quelle est la marque et ce que tu en penses stp ?
    J’ai vu que chez L** M** ils en vendaient mais les commentaires ne sont pas forcément très positifs (blanc qui tire sur le jaune, grumeaux…), donc si tu as trouvé quelque chose de bien dans une grande enseigne de bricolage cela m’intéresse fortement ! ☺
    Merci !

    Réponse
    • J’en ai vu, mais pas acheté. J’ai pris une gamme écologiquement intermédiaire : ça reste de l’acrylique, mais avec des COV réduits, et éco-label européen. La plus écolo était hors budget. Sinon, j’en avais fait à la pomme de terre une fois, et ça avait plutôt bien fonctionné sur un petit meuble en bois.

    • Merci pour ta réponse !
      C’est pour repeindre des plafonds et des murs donc je ne vais pas tenter la pomme de terre 😉

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca t’a plu ? Continue ton cheminement écolo !

Tu recevras un mail par semaine, avec des astuces écolo, les récap des challenges écolo… Promis, je garde ces infos juste pour moi. Et pas plus d’un mail par semaine.

Et pour fêter ton arrivée, un mini-challenge d’une semaine pour faire tes premiers pas vers une diminution de tes déchets avec 7 astuces faciles et efficaces.

Encore un peu de lecture ?

Pendant ce temps sur Instagram…