Littérature de jeunesse inspirante #5

Jan 27, 2017 | 6 commentaires

Pour cette nouvelle sélection de livres, il est question d’écologie et d’amitié.

Deux albums somptueux, aux illustrations splendides, et qui font se poser des questions !

litterature-jeunesse-inspirante-clementine-la-mandarine

Petit Lutin a pioché Grrrrrrr ! de Rob Biddulph à la bibliothèque car il trouvait la couverture rigolote et que le titre l’intriguait. Il a commencé par le regarder plusieurs fois seul, puis nous a demandé de lui lire. Une fois, deux fois, trois fois, quatre fois…

Grrrrrrr !, c’est l’histoire d’un ours. Un ours qui gagne tous les ans le concours des ours de la forêt. Il pense que ça le comble, et qu’il n’a pas besoin d’amis. Et puis arrive Boris, un second ours qui pourrait bien gagner le concours. Ce livre parle de compétition sous un angle peu commun. Il met en avant l’amitié, l’entre-aide, et fait passer ces qualités avant la victoire. Nous avons beaucoup discuté avec Petit Lutin autour de ce livre, qui a fait naître chez lui de nombreuses questions.

competition-amitie-livre-enfant-clementine-la-mandarine

Les illustrations, très colorées et stylisées sont absolument magnifiques. Elles cachent quelques blagues qui ont énormément fait rire Petit Lutin : deux lapins qui tombent amoureux, un cerf qui transporte un slip dans ses bois ou encore le Grrrrrrr qui disparaît dans l’histoire qui se fait coller sur la dernière page du livre.

Bref, une pépite à lire et à relire, à emprunter à la bibliothèque, à offrir aux futurs champions…

livre-jeunesse-amitie-clementine-la-mandarine

J’ai pour ma part choisi Quand nous aurons mangé la planète dès que j’ai vu que l’auteur était Alain Serres car j’aime énormément ses écrits. Publié chez Rue du Monde, une de mes maisons d’édition jeunesse préférées, j’ai absolument adoré cet album.

Le texte est certainement largement inspiré d’une célèbre phrase, attribuée tantôt à un prophète Amerindien Cree, tantôt au chef Apache Géronimo : “Quand le dernier arbre aura été abattu – Quand la dernière rivière aura été empoisonnée – Quand le dernier poisson aura été péché – Alors on saura que l’ argent ne se mange pas.” Le livre se termine sur une note d’espoir, montrant aussi aux enfants qu’ils ont eux aussi le pouvoir de changer les choses.

livre-ecologie-enfant-clementine-la-mandarine

Les illustrations sont encore une fois splendides. Faites de collages à partir de papiers aux textures variées et de photos, nous avons pour projet avec Petit Lutin d’imaginer nos propres pages pour compléter le livre.

Encore une fois, ce livre fut la source de nombreuses questions et discussions. Appréhender les problèmes écologiques, à 5 ans et demi, c’est complexe. La globalité du problème, le fait que lui seul ne peut pas tout résoudre et que pourtant, il peut faire sa part remplit Petit Lutin tour à tour de consternation, de tristesse ou de volonté. Ce livre est un magnifique outil pour parler de tout cela et lui permettre de se questionner et de trouver ses propres réponses.

A lire, discuter, offrir, relire avec tous les petits curieux qui t’entourent !

ecologie-livre-jeunesse-clementine-la-mandarine

Et toi, tu lis quoi en ce moment avec tes Petits Lutins ? As-tu fais de chouettes découvertes écolo ? S’il te plaît, partage en commentaires tes albums préférés !

Petits liens qui vont pour aller plus loin :

education-bienveillante-clementine-la-mandarine se-nourrir-lesprit-clementine-la-mandarine livre-enfant-ecolo-bienveillant-clementine-la-mandarine

 

6 Commentaires

  1. J’ai vu le second à a bibliothèque mais je n’ai pas osé le prendre pour mes enfants. Je pense que c’est encore trop complexe pour mon fils de 3 ans. Quant à la grande de 6 ans, je ne sais pas comment lui faire apprehender l’impact de l’argent dans notre monde et comment lui expliquer tout ça sans être trop alarmiste et déprimante ! J’avais trouvé d’autres livres “écologiques” mais plus faciles d’accès pour nos jeunes têtes blondes (mais je n’ai plus les titres en tête, désolé)

    Réponse
    • Le livre est finalement assez positif, puisqu’il finit en disant “les enfants peuvent changer les choses”. C’est ce qui a le plus marqué Petit Lutin : “Et moi, qu’est-ce que je peux faire ?”. Nous avons discuté de plusieurs choses, et il a décidé qu’il avait envie de voir s’il peut s’engager dans une association. Finalement, c’est tout positif ☺
      Merci pour ton retour !

  2. J’adore les éditions rue du monde. Avec ma classe, nous avons lu Lettres ouvertes à tous les terriens, c’est formidable.
    J’ai fait un petit article dessus sur mon blog et sur le travail de mes élèves à ce propos.

    Réponse
    • Merci pour ton retour Vanessa ! Si je croise ce livre, je l’emprunterai en pensant à ta recommandation ! J’adore moi aussi cette maison d’édition ☺

  3. Bonjour Clémentine,
    je m’intéresse toujours de près aux livres que tu présentes car je suis enseignante en maternelle. cette fois ci je reviens pour te parler d’un livre qu’un de mes élèves m’a fait découvrir. il s’agit de T-Végi Le petit tyrannosaure dévoreur de légumes écrit par Smriti Prasadam-Halls chez Gallimard jeunesse. Cet album parle de végétarisme et de l’acceptation de la différence, je l’ai trouvé chouette même si je ne pense pas que mes 2-3ans en ont compris toute la portée, ils ont bien aimé.
    du coup je te le conseille si tu ne le connais pas.
    Bonne journée et merci pour tous tes articles.

    Réponse
    • Merci beaucoup pour cette découverte Mélanie, je regarderai s’il est disponible à la bibliothèque !

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Des arbres !

Zéro déchet

Cartes Postales

Jardinage urbain

Encore un peu de lecture ?