Littérature de jeunesse et écologie : sélection #1

Nov 9, 2015 | 14 commentaires

Mon amie Natasha, du blog Echos Verts a des idées merveilleuses.

Elle nous propose ce mois-ci de découvrir 30 livres engagés et inspirants dans le cadre des éco-défits mensuels qu’elle se lance. J’ai bien entendu répondu un joyeux Oui ! lorsque Natasha m’a demandé de participer à cet éco-défi, et de présenter un ou deux livres.

J’ai choisi de magnifiques albums pour enfants, réalisés par l’un de mes duos littérature de jeunesse préférés : Alain Serres à l’écriture, et Zaü aux images. Ce duo de choc nous livre des livres superbes, envoûtants.
J’ai les découverts grâce à ma Maman, qui les a étudié en classe avec ses élèves. Elle a même rencontré Zaü pour du vrai, et il a animé un atelier d’arts plastiques pour ses élèves ! Petit Lutin et moi en gardons précieusement un livre dédicacé et un superbe poster de sa part ♥

album-jeunesse-decouverte-nature-clementine-la-mandarine

Première année sur la Terre est un trésor de poésie, de douceur. Le texte et les illustrations, tout en sous entendus sont poignants. Nous passons une année avec lui, le nouvel habitant de la Terre. Nous sont rappelés la beauté de la lumière et de l’ombre, des odeurs, des sons, de tous ces détails auxquels nous ne faisons pas assez attention : “Ce matin, en manquant une mésange et un mulot, il a apprit que l’automne crisse quand on lui marche dessus.”

Ce livre s’adresse aux enfants à partir de 9-10 ans environ en lecture seule, et peut s’aborder plus tôt, vers 6 ans, avec quelques explications. C’est, je pense, un formidable outil pour laisser entrevoir aux jeunes lecteurs la sensibilité des animaux via la beauté des textes. Tu pourras aussi t’amuser, aux fils des saisons, à retrouver les sensations qui sont évoquées tout au long du livre, et re-découvrir la nature en compagnie de tes Lutins.

histoire-nature-decouverte-clementine-la-mandarine

Le gorille et l’orchidée associe Hubert Reeves en plus d’Alain Serres et Zaü pour nous rappeler que la biodiversité est menacée partout dans le monde. Les illustrations à l’encre de chine rendent vivants ces animaux et plantes qui ne seront bientôt plus que des souvenirs si nous ne changeons pas rapidement notre comportement. Les descriptifs synthétiques permettent de connaître chaque espèce et le challenge pour le protéger. De quoi éveiller les consciences des petits et des grands, et de comprendre les enjeux de la protection de la biodiversité, en grignotant peu à peu les pages de ce livre, au départ niveau collège en lecture seul.

Tu pourras en faire un beau rituel : tous les soirs, en famille, lisez deux pages du livre, et ensemble, cherchez des actions concrètes à mettre en place pour, à ton échelle et la leur, aider à sauver ces espèces menacées. Je suis certaines que vous serez épatés devant toutes les idées que vous aurez ensemble ! Le tapir [des Andes] est mis en danger par la déforestation et le braconnage. Et si on arrêtait l’huile de palme tous ensemble pour le protéger ?

biodiversite-album-enfant-clementine-la-mandarine

J’ai trouvé facilement ces deux albums dans ma bibliothèque de quartier. Pour limiter l’impact environnemental de ta lecture, pense à regarder dans la tienne s’ils sont disponibles. Tu pourras ensuite les acheter si tu souhaites les offrir ou t’y référer souvent.

Si tu as envie de plus de lecture, tu peux lire la critique de Catherine, de la Marmotte Chuchote qui nous présentait un livre sur l’obsolescence programmée. Demain, l’éco-défi continue, et Marie nous présentera le livre de son choix sur son blog Les carnets.

livres-inspirants-nature-enfant-clementine-la-mandarine

Je pense te présenter régulièrement des albums pour enfants, nos coups de cœur à Petit Lutin et moi. Cette idée te plaît-elle ? Aimes-tu lire des livres, des albums jeunesse, seule ou en compagnie de tes Lutins ? S’il te plaît, partage ton expérience en commentaires !

14 Commentaires

  1. Quelle bonne idée!
    Merci pour ces propositions!
    Bises
    Virginie

    Réponse
    • Avec plaisir Virginie ☺

  2. Oh quelle belle sélection ! Les dessins sont splendides.
    Je suis ravie de découvrir ton choix de livres engagés: j’apprécie d’autant plus ta mise en avant de la bibliothèque pour les y louer ;-)
    PS: astucieuse ta caisse de livres empruntés avec la date de retour à indiquer, c’est génial !

    Réponse
    • Merci Emilie. Des livres à emprunter puis à lire avec ta petite belle soeur ? Notamment le premier, Première année sur la Terre. Le second est plus complexe, un bon documentaire, même pour les adultes finalement.
      Nous aimons beaucoup notre caisse. Petit Lutin l’a mise dans sa chambre toute nouvelle, mais je suis autorisée à y ranger les livres que je prends pour moi, ouf ;)

    • Tu me connais bien ;-)
      Il est adorable ton Lutin de bien vouloir partager cela avec toi ! Belle journée Clémentine =)

    • Alors j’espère que ça lui plaira ☺
      Je le trouve moi aussi adorable, mais je suis loin d’être objective !

    • Figure toi que j’ai été voir s’il y avait un exemplaire dans ma bibliothèque communale. Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir qu’il y en avait un mais qu’il n’est plus accessible car… destiné au pilon ! C’est triste =/ je me demande pourquoi et s’il n’y a pas moyen de récupérer ces livres avant leur mise à mort.

    • J’ai remarqué, en allant souvent à la bibliothèque dans la section jeunesse que les livres pour enfants s’abîment très vite. Cela semble logique, car même si les petits et leurs parents en prennent grand soin, ces livres sont lus, relus, rerelus… des dizaines de fois à chaque emprunt, contrairement à un roman pour adulte qui sera lu une seule fois. Rapidement donc, les pages sont pliées, se détachent, s’usent… Et le renouvellement des albums jeunesse est donc extrêmement rapide par rapport à celui des livres adultes.
      Ca répond certainement à une partie de ta question. Pour l’autre, demande. Sait-on jamais, tu pourras le récupérer, et soit le transformer en magnifiques enveloppes s’il n’est plus lisible, soit le garder !

  3. J’aime beaucoup les éditions rue du monde. Chacun de leur titre ouvre à une vraie discussion

    Réponse
    • C’est vrai que ce sont des titres toujours porteur de questionnements :)

  4. Les bibliothèques ont consigne de jeter ! c’est très choquant, j’ai ete benevole pour une biblio de village, avec le budget que vous imaginez (ben oui, les chasseurs ont des subventions ! des bouquins ? Pour quoi faire ?); la biblio departementale qui nus pretait des livres nous poussait tres tres fort a jeter tout livre un peu ancien (desolee, j’adore les bibliotehques vertes et rose etc), ou dont la tranche est un peu jaunie etc…Ca ne les choque pas du tout de remplir les dechetteries, ils pensent que ca crée de l’emploi ! j’ai vu ca aussi dans la mediathque de la ville d’a coté, on avait emprunté un beau livre , mais ils se sont appercus qu’il etait “cassé ” au milieu, pilon, et non je ne pouvais pas le receuperer au moins pour ma biblio de village ou pour moi, vous savez pourquoi ? “au nom du droit de tous a une culture de qualité”; texto. Ecoeurant.

    Réponse
    • Bonjour,
      effectivement je trouve moi aussi ce comportement vraiment nul, c’est dommage.
      Je suis vraiment étonnée car ma médiathèque a fait l’autre jour un “vide-médiathèque”, c’était drôlement chouette ! Peut-être faut-il leur proposer l’idée ? Pour info, les livres étaient à 1€, parfois 2, les magazines entre 10 et 50 centimes. Ils ont eu un succès fou !

    • Waou, moi aussi je suis très attristée par ce que tu nous rapporte ! C’est si triste. J’espère que l’idée d’Audrey pourra ouvrir de nouvelles perspectives à ta bibliothèque de village. Je pense en parler aussi dans celle de notre quartier, merci Audrey pour ton témoignage ☺

  5. Bonjour, dans certaines bibliothèques (je sais que ça se fait à Grenoble et dans le pays voironnais) il y a des “désherbages” où sont vendus -très peu cher!- les livres déréférencés. J’ai acheté ainsi des merveilles en littérature jeunesse ! (par ex. “la grosse faim de p’tit bonhomme” de Pierre Delyle et Cécile Hudrisier : une randonnées sur la production du nourriture! )

    Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. #Lecture : Moins gaspiller, c’est pas sorcier ! de Stéphanie Araud-Laporte Les Carnets - […] retrouver l’intégralité des lectures partagées sur le blog Echos Verts, parmi lesquelles deux jolis livres pour enfants, Première année…
  2. Plus de 30 lectures engagées et inspirantes | Échos verts - […] Première année sur la Terre de Alain Serres et Zaü (Clémentine La Mandarine) […]
  3. Bon pour la casse de Serge Latouche | La marmotte chuchote - […] Clémentine du blog Clémentine la Mandarine vous présentera un nouveau livre engagé et […]

Laissez une réponse à polaire Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Encore un peu de lecture ?

Ca t’a plu ? Continue ton cheminement écolo !

Tu recevras un mail par semaine, avec des astuces écolo, les récap des challenges écolo… Promis, je garde ces infos juste pour moi. Et pas plus d’un mail par semaine.

Et pour fêter ton arrivée, un mini-challenge d’une semaine pour faire tes premiers pas vers une diminution de tes déchets avec 7 astuces faciles et efficaces.

Pendant ce temps sur Instagram…