La part du Colibri #3

Juin 16, 2017 | 23 commentaires

Je continue mes réflexions mensuelles autour de la part du Colibri :

Est-ce que je fais bien ma part ?

Me revoilà donc avec un troisième article du même type, avec un ajout en fin d’article : mes découvertes vertes. Tous les mois, je note sur une double page de mon bullet journal mes actions Colibri et mes actions à améliorer. Je pense que les choix que nous faisons quotidiennement, dans la façon dont nous dépensons notre argent, sont cruciaux. Acheter, c’est voter ! Cette liste me sert à faire la part des choses, à voir clairement ce que je souhaite améliorer, ce qui n’est pas Colibri mais que j’assume.

faire-sa-part-de-colibri-clementine-la-mandarine

A améliorer

Alimentaire :

  • les poivrons : c’est toujours pas la saison ! Ils viennent d’Espagne et ont forcément poussé sous serre. Nous en avons consommé environ 2 par semaine.
  • les avocats : ils viennent d’Espagne aussi, c’est pas local cette histoire. Etant donné mon régime alimentaire végétal, je m’accorde cet écart pour 2 avocats par semaine.
  • la supermarché du quartier : nous avons complété nos courses pour ce qui nous manquait au quotidien, comme du pain notamment, par de petites courses au petit supermarché de notre quartier. Je n’aime pas l’idée de leur donner mon argent, car je trouve leurs pratiques vraiment exécrables, notamment vis à vis des producteurs. Je souhaite vraiment limiter nos dépenses dans ce magasin, car depuis qu’il a ouvert, nous y allons régulièrement alors qu’on s’en passait avant !
  • pic-nic improvisés : nous avons fait deux pic-nic improvisés, avec leur lot d’emballages, de produits animaux et d’achats en supermarché

Transports :

  • aller au « poney » : je me suis rendue 1 à 3 fois par semaine voir mes juments, cela en voiture. J’ai privilégié autant que possible le co-voiturage avec des amies, il n’en reste pas moins que ce fut des trajets en voiture. Je n’ai hélas pas la possibilité de m’y rendre en transport en commun d’une manière qui soit raisonnable en temps, j’ai déjà retourné ce problème dans tous les sens et je ne vois pas comment faire mieux. J’assume donc ce choix, en attendant que le réseau de bus se développe de façon à me permettre de m’y rendre en bus.
  • trajets diverses en voiture : nous avons effectué divers trajets en voiture, pour des randonnées, sortie avec A. la copine de Petit Lutin, aller voir Papinou et Maminou à leur camping…

Autre :

  • restaurants : nous avons mangé deux fois dans le mois dans une grande chaîne de restaurants de sandwich. C’est bien loin de nos idéaux !
  • achat association : j’ai pris en charge, pour l’association d’escalade avec laquelle nous pratiquons, l’achat de sacs à dos sérigraphiés. Ils sont en polyester, fabriqués en Chine. Je n’ai pas pris le temps de chercher d’autres alternatives car je doutais fortement de pouvoir en trouver des abordables.
  • coiffeur : le coiffeur chez qui Petit Lutin aime se rendre n’utilise pas un shampoing écologique.
  • tasse géante : j’ai totalement craqué pour une tasse géante, chinoise, dans un supermarché. Booooh ! C’est ni minimaliste, ni écolo, ni éthique !

la-part-du-colibri-clementine-la-mandarine

Colibri

Alimentaire :

  • le marché de producteurs : nous sommes allés au marché de producteurs toutes les semaines ce mois-ci, pour y acheter le maximum de choses
  • les courses en magasin bio, local ou zéro déchet : nous avons acheté la presque totalité du reste de nos courses alimentaires en magasin bio. Mon Amoureux a fait les courses en rentrant du travail, en transport en commun ou en vélo
  • no cantine : j’ai constitué tous les jours la box repas de Petit Lutin, avec les restes de nos repas et des aliments qu’il affectionne, mon Amoureux a quant à lui la majeur partie du temps mangé aussi des choses que nous avons cuisiné, quant à moi, j’ai mangé à la maison tous les midis
  • compost : je continue à composter mes déchets verts au milieu des tas de crottins des chevaux du pré de mes juments.
  • jardinage : le balcon prend forme, même la fin du mois s’est transformé en chasse à la limace.

Transports :

  • l’école de Petit Lutin : nous avons conduit tous les jours Petit Lutin en transports en commun à l’école, car pour des raisons d’organisation, il n’est pas possible pour nous d’y aller en vélo
  • le travail de mon Amoureux : il a fait tous ses trajets en transport en commun ou en vélo
  • l’escalade : j’ai emmené Petit Lutin à l’escalade en salle du mercredi en bus
  • le self-défense : je me suis rendue à mon cours en vélo
  • la piscine : mon Amoureux s’est rendu à son cours en tram, et a fait des sorties piscines avec Petit Lutin en tram ou bus
  • abonnement de bus : j’ai acheté mon abonnement de bus annuel
  • carte SNCF : nous avons renouvelé la carte de réduction SNCF de Petit Lutin

boisson-menthe-citron-mal-tete-clementine-la-mandarine

Autres :

  • école : nous avons pris rendez-vous pour visiter l’école primaire où Petit Lutin ira l’année prochaine, à deux pas de chez nous, avec un grand potager, une mare et des bananiers dans la cour !
  • matériel de sport : Petit Lutin a de nouveaux roller, achetés d’occasion, et ses anciens sont partis chez l’un de ses amis
  • engagement dans une association de défense de la nature : Petit Lutin souhaite s’engager dans une association de défense de la nature. Nous sommes donc allés à la Maison de la Nature et de l’Environnement de notre département, pour nous renseigner sur qu’il pouvait faire à son échelle. Un très chouette moment !
  • soins médicaux : j’ai soigné mes maux de tête grâce à la phytothérapie et à l’homéopathie
  • cadeau : j’ai créé un cadeau 100% recyclé pour L., la puce d’une amie
  • vêtements : mes nouveaux Tshirt viennent de chez La Révolution Textile, une marque écolo et éthique au top !
  • permaculture urbaine : j’ai assisté à une conférence sur la permaculture urbaine, c’était vraiment très enrichissant ! Et je m’y suis rendue en vélo, même sous la pluie (je suis fière de moi)
  • et puis, j’ai alimenté ce blog avec plein d’astuces écolo, et je continue d’accompagner des personnes qui souhaitent devenir plus écolo au quotidien !

Voilà pour le mois de Mai. Je remarque encore une fois que dans les points négatifs, ce sont de petites choses comparées à ce que nous faisons en positif. Par exemple, acheté une tasse sur un coup de tête alors que pour le reste, on n’achète qu’après mure réflexion, c’est pas si grave. Je crois que cette liste m’aide à me dire que même si ce n’est pas parfait, ces petites imperfections nous aident aussi à tenir pour tout le reste, sans que ça devienne une corvée !

decouvertes-ecolo-clementine-la-mandarine

Découvertes… vertes !

J’ajoute à ces récapitulatifs mensuels une nouvelle section, avec mes découvertes écologiques. Je prends énormément de plaisir à lire celle que Natasha publie sur son blog Echos Verts, aussi je me dis que peut-être les miennes t’intéresseront aussi ! Voici donc mes découvertes écolo, ainsi que d’autres petites choses qui m’ont marquées ce mois-ci, et dont je n’ai pas parlé plus haut.

  • Aurore Market : un magasin bio en ligne, qui se donne pour mission de rendre le bio abordable pour les plus petits budget est en train de se monter. J’ai hâte de voir ce que ça va donner !
  • Permaculture urbaine : le livre de jardinage que j’attendais, qui me confirme que mon idée folle de faire de la permaculture sur mon balcon n’est pas si folle !
  • Boisson anti-maux de tête : j’ai découvert cette boisson avec soulagement, et elle m’a évitée le déclenchement de bien des maux de tête
  • La Salamandre : j’ai découvert que ce n’est pas seulement un magazine, mais aussi une maison d’édition drôlement chouette. Petit Lutin a d’ailleurs leur ouvrage sur le jardinage pour enfant, qui est vraiment top !
  • Cuisine Zéro Déchet : j’ai découvert ce livre qui nous permettra de diminuer encore la quantité de végétaux que nous mettons au compost !
  • Engagement pour la nature : lorsque nous avons fait le tour des associations de protection de la nature pour trouver ce que Petit Lutin pouvait réaliser à son échelle, les personnes présentes nous offerts de leur temps, de leurs compétences et de leur optimisme. Moi qui avait peur d’avoir l’air ridicule avec mon petit bout de 6 ans qui veut sauver les arbres et les animaux, j’ai été touchée que bien des engagements lui soit proposés, pour qu’il puisse commencer à agir, même s’il encore tout jeune !
  • Cheveux gris : j’ai découvert avec étonnement que ma Belle-mère a arrêté de se teindre les cheveux. Sachant comme elle tenait à ce confort, je suis admirative de son courage !
  • Boulangerie végane : une nouvelle boulangerie, végane, est arrivée sur le marché de producteurs locaux de notre ville. C’est un immense bonheur pour moi que d’y acheter biscuits et brioches !

Je profite de cet article pour te parler de mon accompagnement à l’écologie au quotidien. Si tu as envie de voir le nombre de tes pas Colibri augmentés, si tu souhaites être plus écolo dans ton quotidien et que tu ne sais pas bien par où commencer ou continuer tes actions, cet accompagnement est pour toi ! La page de l’accompagnement te détaille tout ce qu’il y a à savoir dessus.

Dis-moi, est-ce que cet article t’a plu ? T’est-il utile ? Te poses-tu toi aussi toutes ces questions ? S’il te plaît, partage ton avis en commentaires !

Petits liens qui vont bien pour aller plus loin :


Certains liens dans cet articles sont des liens affiliés. Cela signifie que si tu utilises un de ces liens pour acheter quelque chose, je toucherai une commission sur la vente. Cela ne te coûtera rien du tout en plus à toi ! Pour tout savoir sur les liens affiliés sur ce site, c’est par là. Je te remercie du fond du ♥ pour ton soutien. 

23 Commentaires

  1. Cela me fait plaisir de savoir que tu prends autant de plaisir à lire mes petits pas et bonheurs verts du mois !
    Je veux bien savoir où et quand trouver la boulangerie végane dont tu parles afin d’en profiter un maximum pendant mes 3 petites semaines à Grenoble ;-) !

    Réponse
    • Je prends plaisir à lire tous tes articles tu sais :) Et c’est vrai que ceux là me plaisent particulièrement !
      Pour la boulangerie, je leur demande demain au marché s’ils ont une boutique en dur, et où et je te transmets l’info par mail !

    • En fait je me demandais à quel marché se trouve cette boulangerie et quand a lieu ce marché.

    • Ah pardon ! Marché Hoche (vers Chavant), samedi matin☺

  2. Décidément, j’aime cette rubrique ! Elle me permet vraiment de voir le chemin à parcourir mais surtout les moyens d’y arriver !
    Allez, demain, je vais prendre mon abonnement SNCF !

    Réponse
    • Je suis ravie ravie que cette rubrique te soit utile et t’aide à avancer ! Merci pour ton retour ☺

  3. Bonjour,
    Pour nous avec 4 enfant, la box se n’est pas possible, alors c’est cantine et pour monsieur aussi, moi j’ai le temps de manger à la maison.
    Les enfants prennent le car et l train pour aller au college ou au lycée, mais je suis quand même obligé de prendre la voiture pour faire le trajet jusqu’à à la gare. Car ici en pleine campagne un car le matin et deux le soir.
    Par contre l’avantage de vivre au vert on a un grand potager et des 🐔 poules.
    On mange principalement local et bio. Donc produit de saison.
    Monsieur travaillant à Paris prend son velo et le train pour les transports et fait des courses en vrac au day by day.
    Pour les activités des enfants on essaie le covoiturage,sinon c’est voiture.
    Par contre comme il fait beau cela fait un mois que nous avons notre eau chaude au solaire.
    Chez nous c’est principalement cosmétiques maison ou bio, idem pour les produits d’entretien.
    Par contre on a truc pas du tout ecolo c’est que l’on lit beaucoup de journaux et livres que souvent on achè’t neuf, même si nous allons à la médiathèque toutes les trois semaines !

    Réponse
    • Merci pour ton retour Blanche, et félicitation pour tous vos efforts !

  4. J’adore ce genre d’articles, merci :) Ils me donnent encore plus de motivation en montrant qu’on peut faire très bien sans faire parfaitement !

    Réponse
    • Merci pour ton retour ! Je suis ravie que cet article t’inspire ☺

  5. Je trouve que c’est une super idée ces listes mensuelles!
    Ça permet de mesurer les progrès, de relativiser les petits échecs ou écarts, bref un véritable outil de bienveillance envers soi même!
    J’avais fait un bilan annuel sur le sujet mais le faire plus régulièrement est vraiment une très bonne idée…
    Pour aujourd’hui, je suis boostee à fond: ce matin j’ai co animé un atelier salle de bain zéro déchet (qui était complet), j’ai offert ses premiers cotons démaquillant lavables à ma belle-mère et cet après-midi, après la sieste, j’ai passé une heure en cuisine pour refaire notre liquide vaisselle, de la poudre lave vaisselle, de la lessive et des sablés vanille-sésame-tournesol pour le goûter!

    Réponse
    • Bravo Emilie ! Génial l’atelier salle de bain zéro déchet : c’est toujours tellement motivant de partager son savoir faire avec d’autres personnes ☺

  6. Je suis intéressée par l’engagement pour la nature de Petit Lutin. Que vous a-t-on proposé ? Ma lutine de bientôt 7 ans s’intéresse de plus en plus à la question également. J’essaie de la familiariser à tout ça au gré de ces interrogations.

    Réponse
    • Plein de choses : créer un refuge LPO chez nous ou à l’école, identifier des arbres remarquables, semer des fleurs pour les insectes pollinisateurs, laisser un bout de jardin sauvage chez nous ou à l’école…

    • Merci pour ces idées. Finalement, c’est dans la lignée des passeurs de nature et faire découvrir la nature aux enfants même en ville dont tu as déjà parlé dans quelques articles. C’est chouette, ça me donne des idées 😊. Merci !

  7. Coucou Clémentine !
    J’apprécie vraiment la lecture de cette série colibri =) elle aide à relativiser et à prendre conscience de tous les actes du quotidien qu’on pose déjà pour l’environnement malgré l’envie de toujours vouloir faire plus.
    Concernant les poivrons, il m’arrive d’en consommer en avril-mai, loin de la saison donc, mais ils proviennent alors du « coin anti-gaspillage » où se retrouvent les fruits et légumes un peu trop mûrs et/ou abîmés (en en plus, ils sont à -50%). Du coup, comme c’est pour lutter contre le gaspillage, je m’autorise cet écart de saison.
    Peut-être pourrais-tu l’appliquer aussi en prenant les invendus ou les légumes un peu fripés (mais quand même très bons !) ?
    Je te souhaite une douce soirée estivale :-)

    Réponse
    • Je n’ai hélas pas cette opportunité chez nous, il n’y a pas de coin anti-gaspillage. Et je crains que mon Amoureux ne soit que mitigé à l’idée de payer au plein tarif un légume flétri, d’autant plus qu’en général nous mangeons les poivrons en fin de semaine car c’est notre repas d’amoureux du mardi soir, une fois que Petit Lutin est au lit, et que les courses sont le mercredi !
      Je te remercie toutefois pour cette idée, qui est très intéressante je trouve, comme le sont toujours tes interventions d’ailleurs.
      Belle semaine à toi !

  8. Merci Clémentine pour cet article Colibri! je vois que nous sommes nombreux-ses à réfléchir au quotidien à améliorer ce qui peut encore l’être et à trouver de nouvelles idées qui correspondent à nos convictions!

    Pour ma part, je trouve aussi que nous faisons encore trop de petites courses en supermarché, mais pour le moment, nous ne pouvons pas faire autrement! et j’ai le même problème que toi concernant les poivrons!!

    Tous les jours, j’essaie de faire de petits gestes comme garder l’eau de lavage des fruits et légumes pour arroser mon potager et plantations qui ont bien soif en ce moment!
    Lorsque je dois me déplacer en voiture, je regroupe tout ce qui doit être fait pour éviter un nouveau déplacement.

    Avec petit Bébé maintenant dans notre vie, de nouvelles problématiques apparaissent, ça devient un vrai challenge pour continuer de faire notre part du colibri!

    Bonne soirée!

    Réponse
    • Merci Sarah pour ton retour. Garder l’eau de lavage dans une bassine, voilà une chose que je fais également et que j’ai oublié de noter. Hop, je l’ajoute à ma liste du mois de Juin, merci ☺

  9. Mais de rien! moi je l’a met directement dans l’arrosoir comme ça à la fin de la journée, j’arrose tout!

    Réponse
    • Notre évier est si minuscule que je ne peux mettre directement dans l’arrosoir. Du coup, j’arrose avec la bassine (ce qui explique certainement certain problèmes de jeunes pousses qui cassent maintenant que j’y pense !)

  10. C’est beau et encourageant cette liste. C’est comme les petits pas verts de Natasha.
    Pour la coupe de cheveux, j’avais expliqué à la coiffeuse il y a un moment que les cheveux de mon garçon était propres mais qu’il n’était pas très patient. Le mieux serait donc une coupe la plus rapide possible. Elle avait donc mouillé les cheveux avec un spray d’eau. Et depuis, elle continue à le faire.
    Je vais contacter la LPO locale. Je vois bien que depuis 6 ans qui nous habitons dans notre ville, les pigeons, corbeaux et autres pies prennent de plus en plus de place. Cela m’ennuie beaucoup. Merci pour la suggestion.

    Réponse
    • C’est ce que faisait notre coiffeuse aussi jusqu’à présent. Mais Petit Lutin apprécie le shampoing de grand, alors je me dis qu’une fois tous les 6 mois, c’est pas bien grave !

Laissez une réponse à Blanche Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Encore un peu de lecture ?

Ca t’a plu ? Continue ton cheminement écolo !

Tu recevras un mail par semaine, avec des astuces écolo, les récap des challenges écolo… Promis, je garde ces infos juste pour moi. Et pas plus d’un mail par semaine.

Et pour fêter ton arrivée, un mini-challenge d’une semaine pour faire tes premiers pas vers une diminution de tes déchets avec 7 astuces faciles et efficaces.

Pendant ce temps sur Instagram…